Bagan, Myanmar

La belle et magique Bagan

Clem les Roux Roots
Jojo les Roux Roots

ARTICLE RÉDIGÉ PAR CLEM  🖋

ARTICLE COMMENTÉ PAR JOJO
EN ITALIQUE ROUX  💬

Jour 1 : 
Première découverte des temples de Bagan avec Marcia et Louise

Hue Gné Gné !

On arrive au petit matin à Bagan, la fameuse ville des montgolfières au Myanmar. Et ça, on avoue qu’on ne le savait pas avant de préparer notre itinéraire dans le pays 🤭 (merci Nans !). Imaginez-vous, Bagan c’est une grande plaine avec beaucoup de sable où il y a des milliers de temples à perte de vue. Le jeu à Bagan est de trouver LE spot pour se faire un inoubliable coucher ou lever de soleil ☀️. Ou en faire plusieurs comme ce sera notre cas.

Prévenus qu’apparemment ici les taxis s’en fourrent plein les poches pour nous acheminer du terminal de bus jusqu’au centre, on se fixe une limite au vue du trajet à parcourir (4 km) : 2000 kyats (1,30€) maximum pour 2 (oui on sort les gros moyens 💰). Comme d’habitude on se fait harponner à peine les orteils posés au sol. On nous propose des prix bien trop élevés, et pour 4000 kyats on nous rit au nez : ok pour eux mais à cheval 🐴 !

Ce n’est pas une blague, on peut soit prendre un taxi, soit le cheval plus lent mais moins cher. Finalement après quelques tergiversations et une négociation digne d’un marchand de tapis, c’est en calèche que nous rejoignons notre hôtel pour 3000 kyats en tout 😅. Notre fidèle destrier se nomme Gné Gné 🐎 (la prononciation est très subtile, c’est tout un art pour correctement prononcer le nom du canasson), notre balade est originale et lente mais on arrive à bon port.

Notre hôtel est vraiment beau mais ça pique au niveau du porte-monnaie : 20 euros la nuit (du coup on avait vraiment la classe en arrivant en poney, on leur en a mis plein la vue 😎) ! Au Myanmar il faut malheureusement prévoir de casser la tirelire pour se loger car les prix sont beaucoup plus élevés que chez ses voisins d’Asie du Sud-Est 🤑. Notre chambre est en tout cas « grand luxe » et, chose incroyable, nous avons… un rideau de douche  🚿! Vous rendez-vous compte, le premier depuis notre départ de France. Rideau de douche, tu nous avais manqué ❤️. Enfin toi qui te colles à nous sous la douche beaucoup moins 🤣.

On monte sur le rooftop (yeaah 🤘) pour prendre notre petit-déjeuner : un superbe buffet sucré/salé ! Jojo s’en est donné à cœur joie pendant ces quelques jours, il a littéralement dégommé le buffet tous les matins 😲 (à 20 balles la nuit je peux te dire que je vais vite te rentabiliser l’affaire moi).

Baptême et retrouvailles avec Marcia

Bien repus, on est prêt à attaquer la journée. Le premier arrêt se fait pour rejoindre Marcia 👱🏻‍♀️, avec qui j’étais au lycée et qui est aussi la meilleure copine d’une amie à moi (Chaton🐱). Marcia fait aussi un tour du monde et ça tombe bien car on est au même endroit au même moment 😄.

Jojo et moi on se joint donc à Marcia et Louise, une anglaise, pour passer notre première journée au milieu des temples ! On a loué nos scooters électriques 🛵 (top moumoute) et on se laisse guider, c’est Marcia qui prend les choses en main 💪🏼.

📖 Petite précision pour la suite de l’article : à la location du scooter on est ô combien chanceux de se voir remettre chacun un casque qui nous fait un look d’enfer, on dirait qu’on part pour la guerre 😶. Naturellement, on se donne des surnoms : Clem est baptisée soldat boulet 🤪 (merci du cadeau) et Jojo soldat tête de piaf 🐣 (oui on a beaucoup d’imagination).

Les Roux Roots à Bagan, Myanmar
Temples de Bagan, on arrive

La matinée se déroule sous un soleil de plomb ☀ à visiter différents temples et à papoter avec les filles, on en apprend un peu plus sur chacune c’est super, je suis vraiment contente d’avoir pu croiser Marcia. Il commence à faire faim, l’heure du déjeuner approche alors Marcia nous dirige vers un petit village qu’on galère un peu à trouver. On se retrouve dans des chemins sablés et les 2 pilotes du jour, Marcia et Soldat tête de piaf 👩🏼‍✈️👨🏻‍✈️, s’en sortent plutôt pas mal, on rigole bien !

Arrivés à l’entrée du village on déjeune (pause bien méritée) et on se balade dans les petites allées. Il n’y a quasi personne, on croise quelques villageois qu’on aperçoit dans leurs maisons. La chaleur est écrasante, donc on décide de reprendre les scoots et de continuer notre exploration des temples 🔎. Ces derniers sont vraiment beaux, bien conservés malgré le tremblement de terre, c’est assez incroyable car il y en a partout sur des kilomètres et des kilomètres 😲. On admire l’extérieur des temples et on recherche à l’intérieur de chacun un moyen d’accéder sur le « toit » afin de trouver un spot pour un lever/coucher de soleil. Malheureusement dans la plupart d’entre eux les escaliers sont cadenassés, pas moyen de monter 😞.

Bagan, Myanmar
Bagan, Myanmar

Tant pis ! On suit Marcia et Louise qui ont prévu en plan B de contempler le coucher de soleil depuis une colline aménagée à cet effet. Ni d’une ni deux on se retrouve tous assis, on se repose et on profite de la vue 🌅.

Pour conclure cette journée en beauté, on va dîner dans un restaurant testé et approuvé par Marcia et Louise : Rain Restaurant. Soldat tête de piaf prend un burger 🍔 et Soldat boulet un plat de spaghetti champignons 🍝, ça fait du bien ! Le lendemain on prévoit de continuer la découverte de notre côté car Marcia et Louise ont d’autres plans, elles ont déjà vu la plupart des temples car elles sont arrivées avant nous à Bagan. On essaie de se donner RDV pour dîner au même endroit demain soir – même jour même heure même port 🎶 (euh… mêmes pommes soldat BOULET).

Complétement claqués, on part se coucher dans nos lits douillets 🛌.

Bagan, Myanmar
Bagan, Myanmar
Bagan, Myanmar
Bagan, Myanmar
Bagan, Myanmar
Bagan, Myanmar

Jour 2 : 
LA VALlée des temples au rythme du soleil

Debout soldats !

Réveil aux aurores qui pique ⏰, on couine, on repousse la sonnerie, on baille 😴, on a les yeux collés 👀mais quand faut y aller faut y aller. Aujourd’hui c’est notre premier lever de soleil sur Bagan, et d’après ce qu’on en a entendu, c’est réellement magique.

On se fait violence (oui la vie est dure 😏) et on se lève (victoire !). On s’habille et en moins de deux nous voici dans la nuit 🌙 sur notre scoot en direction de la 2ème colline aménagée spécialement pour assister au lever de soleil.

Grâce à maps.me on arrive sans encombre et il y a déjà pas mal de personnes sur place. On se positionne et on attend…et on tombe sur Marcia et Louise qui sont finalement revenues faire le lever de soleil au même endroit. Cool ! On reste tous assez silencieux et on guette le départ des montgolfières. Au bout de plusieurs minutes, on commence à apercevoir les ballons au loin qui s’agglutinent les uns contre les autres, en attendant que le soleil pointe le bout de son nez à l’horizon pour décoller. Le soleil se fait attendre 🙏🏼. Mais ça y est, le premier ballon s’élance, alors que le soleil se montre doucement. C’est superbe, malgré le monde (on ne s’attendait pas à une telle foule quand même) le moment est magique ✨ et l’ambiance particulière. Les lumières changent, le soleil, grosse boule rouge apparaît en entier et les montgolfières s’envolent vers le ciel ☀️.

Je crois qu’on reste bien 1h à contempler ce spectacle et j’avoue, à prendre un millier de photos et vidéos 📷.

Le soleil bien levé, on s’en retourne à l’hôtel pour dévorer notre petit-déj buffet à volonté (mouhahaha 🤤) alors que Marcia et Louise retournent visiter quelques temples connus avant qu’ils ne soient pris d’assaut (chacun ces priorités). Nous, on a pas la foi, on a trop faim évidemment (enfin surtout Soldat Boulet 😈). Les cochons sont pleins 🐷, c’est parti pour une deuxième journée d’exploration !

Bagan, Myanmar
Bagan, Myanmar
Bagan, Myanmarv
Bagan, Myanmar
à la recherche du secret des templiers

A cheval sur notre scooter 🛵, on navigue entre les temples et on en visite un bon nombre. On a vraiment l’impression d’être des explorateurs au milieu de ce désert de sable et ces innombrables temples 🕵🏼‍♀️. Notre objectif est de réussir à trouver une pagode accessible pour pouvoir observer le coucher de soleil ce soir et pourquoi pas, soyons fous, le lever de soleil demain matin. Une pagode deux-en-un quoi !

On a chaud et les pieds en feu 🔥, car oui à Bagan les temples se visitent à pied 👣 ! Sauf que là on ne parle pas de temples tout beaux tout propres bien entretenus comme en Thaïlande par exemple, mais de temples envahis par les herbes 🌿, avec des pierres exposées en plein soleil qui brûlent comme pas possible et des cacas de pigeons 🐦. Un vrai terrain miné pour les soldats que nous sommes 💣. Le but est donc d’aller d’ombre en ombre pour éviter la mort imminente par brûlure de la plante du pied ⚰️ (y en a qui se croit limite dans Call of Duty 😂).

À un moment on pense avoir trouver LE spot idéal pour ce soir. Un petit temple carré sans vraiment de toit, en face d’un plus grand temple connu (d’ailleurs désolé, mais impossible de nous souvenir des noms des temples, il y en a trop 🙈). On y entre et Soldat Tête de piaf part l’explorer armé de sa lampe frontale 🔦. À l’extrémité de l’escalier, on ressort sur le haut du mur, un peu risqué quand même, mais ce sera notre plan B si on ne trouve rien d’autre car la vue est plutôt pas mal.

Bagan, Myanmar
Bagan, Myanmar
Bagan, Myanmar
Bagan, Myanmar

Contents d’avoir trouvé au moins un spot par nous-mêmes, on continue de découvrir les jolis temples de Bagan. Puis on déjeune dans un resto végétarien, où l’on prend un curry de citrouille 🎃 et un guacamole 🥑 : un vrai régal, accompagné d’un jus de banane🍌 et d’un milkshake à l’avocat, une tuerie.

Bagan, Myanmar
Bagan, Myanmar
Rencontre avec le cheval fou

L’après-midi se poursuit au temple noir situé dans l’enceinte d’un mini village. À l’entrée, on repère un poney, enfin un cheval 🐴. Il est tout rachitique, immobile et a l’air chelou. Soldat tête de piaf à la bonne idée de vouloir aller le caresser 🙄. On commence à avancer et le cheval s’avance vers nous. Alors que soldat Tête de piaf tend la main pour le caresser il fait une ruade avant 😱 ! Heureusement Soldat tête de piaf esquive et on s’éloigne rapidement. Que nenni ! Le cheval nous suit d’un pas lent mais déterminé, le regard fou et les naseaux dilatés  (oui oui). Comme on a peur (enfin Soldat boulet), on se réfugie sur les marches d’un temple. Le cheval s’éloigne un peu, on en profite pour sprinter jusqu’au temple noir (qui n’est qu’en fait qu’à 15 mètres…). À ce moment là on voit le cheval qui s’allonge, et se roule dans tous les sens 🤪. Puis il se relève d’un coup, tape un sprint et disparaît. Mmh mmh 🤔, ce cheval est fou, c’est sûr.

Le temple noir est très bien travaillé à l’extérieur, et à l’intérieur un moine fait cours à quelques enfants. On ressort du temple puis après un point de vue sur la rivière on va récupérer notre scoot en faisant bien attention à ce que le cheval psychopathe ne soit pas dans les parages 🙏🏼. 

Bagan, Myanmar
Bagan, Myanmar
Bagan, Myanmar
Des temples et encore des temples

Un, deux, trois… on visite encore plusieurs temples, ils sont tous incroyables, alors on ne s’en lasse pas 😍. À l’intérieur de quasiment tous les temples se trouvent des bouddhas à chaque point cardinal (instant culture de l’article 🤓). Et là, on trouve enfin notre spot pour le coucher et lever de soleil ! Une belle pagode de taille moyenne où il n’y a que très peu de monde. Alors quand on aperçoit l’escalier non cadenassé à l’intérieur, on essaie de rester discret pour garder notre endroit secret pour ce soir 🤫. En attendant 17h, on va visiter une grosse pagode pas très loin, dorée sur le dessus. L’endroit est charmant avec des jardins tout autour.

L’heure du coucher de soleil approche alors on retourne à notre spot. Enfin, « notre » spot 🙄… il y a déjà une petite dizaine de personnes, on comprend que finalement on ne sera pas tout seul. Une demi-heure après, la pagode compte environ une cinquante de personnes ! Qu’a cela ne tienne, on est bien assis et devant nous le panorama est magnifique (bien plus que nos pieds degueus après une journée de scoot dans le sable 👣). Le soleil se couche 🌅, et on contemple le spectacle, ravis.

Le soir on retrouve Marcia et Louise au même resto que la vieille et on passe une excellente soirée, avant de se souhaiter bonne route pour la suite 👋🏻.

Bagan, Myanmar
Bagan, Myanmar

Jour 3 : 
village artisanal et soirée belge

Fabrications artisanales en bambou

Le lendemain, rebelotte ! On s’arrache de notre sommeil et du lit pour retourner sur la pagode d’hier soir pour le lever du soleil 🌞. Le spot est parfait, le soleil fait son apparition en même temps que les fameuses montgolfières, toujours aussi magique ✨. Il y en a même certaines qui passent au-dessus de notre pagode 🤩 !

Bagan, Myanmar
Bagan, Myanmar
Bagan, Myanmar

Après ce beau moment, direction le petit-déjeuner buffet 🍞🥞, évidemment (on sentait une certaine appréhension dans les yeux des serveurs quand ils nous voyaient arriver 👀) ! Calés pour la journée, on prend notre scoot pour se rendre dans un petit village dont nous ont parlé Marcia et Louise, où les villageois montrent aux visiteurs les techniques de fabrication artisanale. Sur le chemin, on s’arrête pour visiter d’autres temples et prendre quelques photos 📷, et on perfectionne notre conduite sur sable (sous les cris incessants de soldat boulet à chaque petite embardée 😬). Arrivés au village, nous nous faisons mettre le grappin dessus dès la descente du scoot par une dame qui souhaite nous montrer sa maison. Comme l’arnaque est courante en Asie 🤥, c’est un peu méfiant qu’on la suit. La dame est toute mignonne et nous explique que sa sœur vit dans cette petite maison, sa mère dans cette pièce, son frère là-bas, etc. La pièce principale est quasiment vide, comme d’habitude, à l’exception d’une télé et des portraits de la famille. Puis la dame me fait tester le thanaka (et bim en plein dans la tronche 😂) une mixture/crème végétale que les femmes et enfant birmans appliquent sur leurs joues, visage et parfois corps pour une protection du soleil et autres vertus. Me voilà transformée, j’ai l’air absolument ridicule mais bon passons (mais non voyons, point du tout 😇).

Bagan, Myanmar

Puis la femme nous emmène dans « l’atelier » dans le jardin où son mari est en train de travailler le bambou. En fait, chaque membre de la famille joue son rôle dans la confection artisanale d’objets en bambou 🎍. La femme nous fait la démonstration et nous explique comment on passe du bambou à l’état brut au produit fini, soit un bol, une boîte, une assiette… Les tutos de Clem en 5 étapes :

  • 1ère étape : récupérer du bambou, le couper, puis le désépaissir c’est-à-dire le couper en fines couches en lamelles 🎍
  • 2ème étape : ces lamelles sont ensuite assemblées très rapidement pour former un bol par exemple 🥣
  • 3ème étape : Il s’agit après de recouvrir l’intérieur du bol grâce au caoutchouc produit par l’hévéa 🌿
  • 4ème étape : des dessins sont finement réalisés sur l’extérieur du bol, la femme nous en fait la démonstration avec des motifs floraux 💐
  • 5ème étape : enfin les motifs sont colorés à l’aide de différentes teintures préalablement réalisés grâce à des pigments naturels 🎨

Bref, tout est naturel et efficace 👌🏼! Le résultat est vraiment très beau, on décide de sacrifier notre dos et d’acheter un joli bol en bambou 😊. Franchement, on aurait bien acheté plus de choses, notamment un beau plat, mais il faut quand même pas oublier qu’on est censé se coltiner le bazar dans notre sac-à-dos !

Nous poursuivons la visite du village et c’est alors qu’une autre femme souhaite nous montrer encore une fois la fabrication du bambou. On n’ose pas refuser et on découvre notamment en live la dernière étape de coloration ✍️. Toutefois cette fois-ci on résiste et on n’achète rien en expliquant à la pauvre femme qu’on a déjà acheté un bol et en lui mimant qu’on ne peut pas porter trop de choses dans notre sac-à-dos même si on aimerait beaucoup. Par la suite, on décline les autres offres car cela nous gêne de ne pas pouvoir leur acheter de produits après leur démonstration 😕. Le village est très authentique, on le trouve mignon et bien entretenu.

Bagan, Myanmar
Bagan, Myanmar
Bagan, Myanmar
Marc & Andrée, une belle rencontre belge

Pour le déjeuner, c’est au restaurant d’hier midi qu’on retourne, le Yar Pyi, car on a vraiment beaucoup aimé leur cuisine et smoothies 🍽.

Après manger, on part en repérage de la pagode de Marcia et Louise depuis laquelle elles ont fait le lever de soleil mais qui est aussi intéressant pour le coucher. On la trouve rapidement car j’avais demandé à Marcia de la noter sur maps.me héhé (maline la lapine 🐇). Le lieu est top, on pourra revenir ce soir 👍🏻. Pour le reste de l’après-midi, je ne sais plus trop ce qu’on a fait, on a chillé à l’hôtel je crois 😌.

De retour à la pagode, on s’installe pour le coucher de soleil 🌅, il n’y a que très peu de personnes c’est top. Et là, surprise ! On retrouve Marc et Andrée, les Belges rencontrés à Hpa-An quelques jours avant. On papote on papote 💬, on admire le coucher de soleil et puis on achète des superbes cartes postales à une petite fille. Le spectacle terminé, nous reprenons nos scoots et Andrée & Marc nous proposent de fêter l’anniversaire de ce dernier au restaurant. Avec grand plaisir 😄 !

On passe une excellente soirée en leur compagnie, on parle de leur vie et de la nôtre, de leurs enfants et du voyage, on rigole beaucoup et puis c’est déjà l’heure de se dire au revoir 😔, alors on échange bien sûr nos coordonnées 🤝 ! Marc, Andrée, si vous nous lisez on est ravis d’avoir fait votre connaissance et on espère vous rendre visite en Belgique ou vous accueillir en Provence ☺.

C’est sur cette rencontre bien heureuse que l’article se termine car le quatrième et dernier jour à Bagan a été consacré… à la glande 😂 ! Enfin pas tant que ça car on est resté dans notre hôtel « de luxe » climatisé pour travailler sur le blog, et oui ça bosse dur aussi 😏

Bagan, Myanmar

Guesthouse 😴 :
Skyview Hotel : 4 dodos

Du 25 au 28 février 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *