Bangkok

Bangkok, ville monstre

Clem les Roux Roots

ARTICLE RÉDIGÉ PAR CLEM  🖋

Tchou chou Bangkok

Ayutthaya : on attend le train qui nous emmènera à Bangkok 🚂. On fait la rencontre sur le quai d’un Français 🇫🇷, Xavier, venu passer ses vacances en famille en Thaïlande mais qui s’est offert quelques jours pour lui tout seul afin de découvrir le Nord du pays. On passera les 1h30 de train pour rallier Bangkok en sa compagnie💬. A l’arrivée, Xavier nous fait nous éloigner des rabatteurs de taxi et tuk-tuk et nous trouvons en effet un chauffeur prêt à nous emmener à notre guesthouse au meter c’est-à-dire en utilisant le compteur et non un prix fixe (ce qui n’est évidemment pas le cas des rabatteurs attendant à la gare, les cochons 🐽). On aurait aimé passer plus de temps avec Xavier mais malheureusement celui-ci doit se rendre à l’aéroport car c’est la fin des vacances pour lui😞.

Il est 22h, on pose enfin nos affaires dans notre guesthouse, cosy & toute de bois vêtue, située un peu au-dessus du quartier de Khao San Road (la rue de toutes les folies).

Donnez-nous du Wat

On attaque la journée du lendemain avec une petite navigation sur le fleuve Chao Phraya. On embarque sur un bateau avec drapeau orange 🚤, qui s’arrête à tous les arrêts. On observe d’ailleurs la technique bien particulière utilisée : le gars à l’arrière du bateau utilise un sifflet pour indiquer au conducteur les manœuvres. Les coups de sifflets varient selon la manœuvre à effectuer, il faut d’abord que le bateau dépasse un peu le quai puis fasse une marche arrière pour s’en rapprocher au max ; puis une fois les personnes débarquées et embarquées, un nouveau coup de sifflet pour repartir 📯.

Nous voilà donc arrivés à notre 1ère destination : Wat Arun (pour les nullos – on vous aime quand même ❤️ – wat = temple). Un superbe temple blanc incrusté de porcelaine colorée, sculpté et travaillé dans le détail, sublime 😍. Ça change des temples habituels, il est vraiment magnifique et on est ravi.

Bangkok Wat Arun
Bangkok Wat Arun
Bangkok Wat Arun

On se dirige ensuite vers le 2ème temple que nous souhaitons visiter : Wat Pho, situé à côté du Grand Palais (sur lequel on a décidé de faire l’impasse car cher et avis mitigés). Ce temple est immense – 8 hectares – ! On y reste au moins 1h, mais c’est bourré de monde. On avance donc tranquille dans l’enceinte du temple 👣, composé de pleins de petits chedis. On fait un passage dans le Phra Ubosot, le bâtiment le plus sacré du temple, ici un garde contrôle à l’entrée la tenue vestimentaire. Mais pas que☝🏼. En effet il faut s’asseoir devant l’autel et Jojo se fait rappeler à l’ordre alors qu’il était assis les jambes repliées devant lui, les pieds pointés vers Bouddha. Comble du crime 😱. Jojo à l’ouest ne capte rien donc je lui dis que le gars s’excite à cause de ça et qu’il doit changer de position, en mode en tailleur ou à genoux. Après cette petite réprimande, on rejoint un autre bâtiment car le Wat Pho est surtout connu pour le grand bouddha couché qu’il abrite. En fait on fait le petit train tout autour de Bouddha tellement il y a de monde. C’est vrai qu’il est très grand, du coup pas facile pour le voir et encore moins pour prendre une photo📷.

Bangkok Wat Pho
Bangkok Wat Pho
QUARTIER CHINOIS, y a du monde !

La visite terminée, on écarte tous les rabatteurs de tuk tuk 🚫 et on continue notre découverte de Bangkok en se dirigeant vers Chinatown 🇨🇳 !

Il est l’heure de manger, alors comme d’habitude on a faim mais rien ne nous inspire vraiment. C’est là que je remarque … un Mc Do ! Je bave tellement devant qu’on finit par y aller pour tester notre premier Mc Donald’s asiatique 🍔🍟. Ca fait un peu de bien quand même.

Repu, on se perd dans Chinatown. Il y a tellement de monde (et encore d’après un couple d’habitués, ils ont trouvé Chinatown quasi vide ce jour-là par rapport à d’habitude…) et tellement de marchandises à la vente ! C’est ici qu’on en profite pour acheter nos écussons à coudre de la Thaïlande, Myanmar et Népal (on anticipe 😌). On déambule dans les ruelles et on arrive aux stands de nourriture. Doux Jésus. La puanteur emplit nos naseaux sensibles 👃🏼 et les étalages de viande, poissons et nourriture chelou nous font peur. J’essaie de ne pas respirer sous peine de vomir dans la rue 😵. C’est rigolo de voir ça mais on se dépêche malgré tout de sortir de cette zone. C’est là qu’on croise notre premier vendeur d’insectes : scorpions, criquets, sauterelles, blattes, vers, ça donne envie non ? On n’a pas tenté, on n’est pas encore prêt psychologiquement 🐛.

Bangkok
Bangkok
La rue de toutes les folies

Après cette journée bien remplie, on retourne à notre guesthouse et on dîne dehors, en compagnie d’un couple de français rencontré à cette gargote 🍛. Habitués de la Thaïlande, ils nous dévoilent quelques secrets de Bangkok.

Sur leurs conseils, on se motive à 23h pour faire un tour à la fameuse Khao San Road mentionnée au début de l’article. Après 30 minutes de marche🚶🏼, on arrive à la rue de toutes les folies. Les bars se succèdent et la musique est à fond 🎶 (concurrence entre les bars oblige). On est à la limite de perdre nos tympans👂🏼. Les gens (que des touristes) font la fête , et les vendeurs de buckets nous interpellent tous les 2 mètres. Les vendeurs de scorpions et mygales ne sont pas en reste, donc je les repère de loin pour éviter qu’on m’en brandisse sous le nez. J’ai l’impression d’être de retour à Cancun lors de mon Springbreak 2013 🇲🇽. Une fois l’aller-retour fait, on repart à la guesthouse 🏡.

BANGKOK, VILLE MONSTRE

Le lendemain, on décide que cette journée sera la dernière à Bangkok 👋🏻. Trop de bruit, trop de monde, pas joli, ça pue et c’est pollué. Vous l’aurez compris, on n’est pas fan 😑.
On part pour commencer la journée à l’assaut de la Montagne d’or, située à 40 minutes de marche : on grimpe jusqu’en haut où siège un temple doré qui nous offre une jolie vue sur les environs de Bangkok. Comme on ne s’est pas levé de bonne heure et qu’on n’a pas la foi de continuer l’exploration de cette ville, véritable monstre urbain qui nous étouffe, on s’en retourne dans le quartier de notre guesthouse en faisant un petit détour par l’Ancien Parlement où l’on s’affaire à préparer la fête des fleurs🌸🌹🌺. Un joli petit spectacle coloré pour nos yeux. La pollution nous pique le nez et nous gratte tellement la gorge que Jojo craque et sors le masque canard de chirurgien 😷 (merci papa !). Soyez gentils, on ne se moque pas (mouhahaha😈).

Bangkok Golden Mount
Bangkok Golden Mount
Bangkok

On se repose à la guesthouse en attendant le départ de notre bus pour Krabi 🚌. C’est là qu’on rencontre 2 françaises avec qui on discute, à tel point qu’on se met en retard pour notre bus, nous qui étions en avance, le comble.

Les gros sacs sur le dos 🎒, on part à la recherche d’un taxi 🚖 avec la ferme intention de négocier. Pas de bol, il y a très peu de taxis, et le seul qu’on arrive à attraper nous propose un forfait fixe qu’on refuse. Belle erreur car l’heure tourne et les rares taxis sont pleins. On se résout à arrêter un tuk tuk avec lequel on négocie le même forfait proposé plus tôt par le taxi 💸. On a perdu du temps pour rien et c’est stressé qu’on fait la course en tuk tuk. C’est notre premier tuk tuk en Thaïlande, c’est rigolo malgré tout. Après quelques bouchons, on arrive à la gare routière vers 19h10 (le bus étant à 19h30 🕢) et là deux thaï m’interpellent pour me demander où est-ce qu’on va. Agacée et sentant encore l’arnaque pointer son nez, j’annonce Krabi. Les 2 se redressent d’un coup et nous lâchent que ce n’est pas la bonne gare ! En vérifiant sur maps.me, on est effectivement à 5 bornes de notre gare, alors qu’on avait bien pris soin de répéter en thaï et en anglais le nom de la gare au conducteur du tuk tuk. On enrage 😡. Les 2 loulous nous arrêtent un taxi, on se jette dedans et on débarque enfin à la bonne gare.

C’est une course contre la montre ⌛️ : la gare est située dans une sorte de petit centre commercial avec 3 étages et escalators. On se rue en haut, on trouve parmi les dizaines de guichet celui de notre compagnie de bus, on cherche désespérément la plateforme de départ en vain, on demande notre chemin mais sans succès, leurs indications étant vraiment péraves 😤. Le bus part dans moins de 5 minutes. On repère l’accueil, et là on force l’employé à nous montrer le chemin jusqu’à la plateforme, heureusement il est sympa en même temps on lui a mis la pression.

On grimpe dans le bus, à bout de souffle. Le bus ne partira qu’à 20h au lieu de 19h30…

Guesthouse 😴
Tavee Guesthouse : 2 dodos
Du 1er au 3 février 2018

BACK TO BANGKOK

De retour à Bangkok après notre séjour au Myanmar : nous y retournons afin de prendre notre avion pour le Népal 🇳🇵. 

On a une nuit et une journée à passer avant de se rendre à l’aéroport ✈️. On opte cette fois-ci pour une guesthouse proche de l’Airport Rail Link (métro) 🚇qui nous emmènera direct à l’aéroport. Ça nous permet d’éviter de prendre un taxi 🚖avec tout le trafic monstrueux qui va avec et ça nous fait économiser la course aussi. Enfin économiser… les chambres peu chères dans le quartier de Phaya Thai sont rares ! On se résout donc à prendre un lit superposé dans une chambre de 4 (on sera en fait 3 au total) pour 800 baths, soit la nuit la plus onéreuse de toutes passées en Thaïlande💰. Heureusement à ce prix-là l’hôtel est très mimi & super bien décoré 💫, les chambres sont propres et agréables, les lits très confortables, la salle de bain commune – on y aura vu personne d’autre 🙌 – nickel et jolie !

Bref, on s’en sort pas trop mal. Mais manque de bol, l’hôtel a choisi ce jour pour rénover tout son hall d’entrée, donc la gérante nous envoie gentiment dans son autre café lounge hôtel 20 mètres plus loin et c’est là qu’on se pose pour une session ordi/relax 💻. Le midi, on part voir le centre commercial Siam Discovery, notre premier mall thaï : super luxueux ✨, hyper design, le top 😍. Mais bon tout est trop cher pour nous. Jojo craque pour un tour du cou – pas facile les voyages en bus à répétition 🚌😖-, et on en profite pour faire un achat cadeau 🎁. Il y a des salad bars, des restos qui ont l’air délicieux mais encore une fois pas dans notre budget ! On fait quand même chauffer la CB au Starbucks 💳 : on grignote un croque-monsieur et une tourte champignons/poulet, et muffin double chocolat 🍫pour Jojo en dessert quant à moi, blueberry cheesecake 🍰.

Puis aprèm détente à notre petit QG de la journée & départ pour l’aéroport Suvarnabhumi le soir🌛. 

Guesthouse 😴
Vimarn Hostel : 1 dodo
13 & 14 mars 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *