Laos, boucle de Thakhek

La boucle de Thakhek en scooter : le road trip ultime !

Clem les Roux Roots
Jojo les Roux Roots

ARTICLE RÉDIGÉ PAR CLEM  🖋

ARTICLE COMMENTÉ PAR JOJO
EN ITALIQUE ROUX  💬

Préparation
de la boucle de Thakhek

La boucle de Tha - quoi ?

La boucle de Thakhek c’est quoi ? Eh ben on vous le dira pas 😬 !

Nan on déconne, la boucle de Thakhek – ou la loop – c’est un roadtrip de la mort qui tue qui se fait à scooter généralement sur 4 jours 🏍. Il y a également un autre roadtrip connu au Laos : la boucle de Paksé (ou du plateau des Boloven), réputée pour ses nombreuses et belles cascades 💦.

N’ayant pas le temps de faire les 2 (nous devons rapidement rejoindre Luang Prabang où nous retrouvent ma maman et ma sœur 🤩) nous avons opté pour celle de Thakhek qui est décrite dans la plupart des blogs comme plus intéressante.

Au Thakhek Travel Lodge tu iras

Après avoir rejoint la ville de Thakhek hier soir suite à notre voyage des plus désagréables, nous partons aujourd’hui pour faire les préparatifs de la boucle 📌.

Le premier arrêt de la journée se fait au Thakhek Travel Lodge 🏨, l’endroit où l’on peut consulter le fameux saint graal, le livre d’or de la boucle de Thakhek 📔. Celui-ci contient des conseils, astuces, bons plans, impressions de ceux qui ont déjà fait chauffer la gomme sur l’asphalte de la loop ✍️. Entre autres voici à quelles questions LE livre peut t’aider à répondre :

– moto automatique ? semi-manuelle ? full manuelle ?
– quels spots privilégier et quels spots zapper ?
– où faire étape ?
– l’équipement indispensable pour un roadtrip en scooter ?

On a mis un moment à passer en revue le livre (surtout que moi j’avais commandé un petit-déj américain 🥓 histoire de reprendre des forces), en rigolant bien par moment, on retrouve pas mal de fois le conseil « ne pas freiner à cause des papillons » intriguant mais ma foi on note 🤨 (est-ce qu’ils disent de ne pas crier aussi ? Parce que sinon tu risques d’en avaler quelques-uns !).

Il faut avouer que nous avions déjà trouvé beaucoup d’infos sur les blogs 💻, notamment celui des Bloup Trotters dont nous avons utilisé la map de la boucle durant notre roadtrip 📍.

Chez Wang Wang un scooter tu loueras

Deuxième arrêt de la journée : chez Wang Wang, le loueur de motos le plus populaire pour la boucle 🏍. Après avoir pas mal hésité et réfléchi 🤔, on choisit un semi-automatique. Disons que le manuel était direct exclu car nous ne savions vraiment pas comment le conduire 🤷🏻‍♀️, et que l’automatique que nous utilisions jusque là en Asie ne semblait pas assez performant pour la boucle et les montées.

On s’est donc résolu, un peu paniqués (parle pour toi 😬) à prendre un semi-auto. Wang Wang montre à Jojo comment ça fonctionne, et hop Jojo prend le coup direct 👏🏼 (est-ce que tu sais vraiment qui j’suis ?). On se choisit des casques qui protègent bien, pas évident car il n’y a pas beaucoup de choix et je ne trouve pas direct mon bonheur mais j’insiste et on me trouve un casque qui me convient 🙏🏼. Je tiens à ma vie les gars.

Dernier arrêt : le magasin pour acheter des masques… anti-poussière/insecte/pollution. On vous le dit, et on le répète : IN-DIS-PENS-ABLE ☝🏼!

Le soir, je m’entraîne à conduire le scoot (grâce à ma pédagogie sans faille), finalement ça passe, je suis ready !

Laos, boucle de Thakhek
Le bolide

BOUCLE DE THAKHEK JOUR 1 :
C’est parti, YIhaaaa !

Nombre d’étapes
4

Kms parcourus
113

DES GROTTES TU TE FARCIRAS

On avait lu en amont que la police était positionnée sur la route qui quitte Thakhek au départ de la boucle, pour racketter les touristes 🚔. Grâce au plan fourni par Wang Wang notre loueur, on évite tranquille les postes de polices 😏. En avant 👊🏻 !

La boucle de Thakhek est réputée pour ses nombreuses grottes, essentiellement regroupées sur…  les 20 premiers kms  ! On comptera donc beaucoup d’arrêts aujourd’hui 📍.

On part d’abord à la recherche de Xieng Liap Cave, dont l’entrée est apparemment un peu difficile à trouver. On avait lu qu’on tombait en premier sur une petite ouverture et que les gens n’arrivant pas à trouver la grande entrée s’enfonçaient à l’intérieur de la grotte sombre, de l’eau jusqu’au genoux pour remonter jusqu’à l’entrée principale 😨. Bon, on n’a pas trop compris le délire vu qu’on a trouvé direct derrière la très grande et immanquable entrée 🤔 (l’entrée doit faire trente mètres de haut, c’est un peu chaud de passer à côté). Très belle grotte mais je n’irai pas dedans. Eh oui, j’ai lu que les grottes au Laos abritent une espèce d’araignée qui a l’air des plus abonimables 🕷, donc bien sûr je prend mes distances. Elles sont belles de loin les grottes non 😌 (moi je les trouve belles aussi dedans) ?

Dans la boue tu t'étaleras

On cherche ensuite à rejoindre Tha Falang River, un endroit sympa près d’une rivière 💦, apparemment ça valait le coup d’œil d’après la bible de la loop 👀.

Et ben, on aurait mieux fait de ne pas y aller !

On s’est embourbés dans le chemin plein de gadoue pour y accéder, on a de la boue jusqu’au genoux, le scoot ne ressemble à rien 😫. Du coup on en profite à la rivière pour laver nos chaussures et chaussettes 🧦, mais on ne se baigne pas car on aime bien voir le fond avant de se jeter à l’eau 🙄… L’endroit est assez joli mais bon.

On repart et on prend garde à ne pas se resalir les chaussures mais manque de bol Jojo pose le pied à terre pour éviter de tomber avec le scoot et bam, chaussure dégueu bonjour 👋🏻 (très sympa cet aller-retour à la rivière).

Sur la route il y a tout plein de papillons blancs 🦋, les fameux dont parle le livre d’or, et en effet, on s’en prend plein la tête ! Ce n’est jamais très agréable et parfois ça fait mal (plains-toi c’est moi qui conduit).

Laos, boucle de Thakhek
Nettoyage de godasses
En barque la grotte tu visiteras

Next stop : Sa Pa Inn Cave, une petite grotte dans laquelle on descend (sous le questionnement incessant de Clem : y’a pas d’araignée ? t’es sûr ? t’as bien regardé ?) pour apercevoir un lac dont l’eau se reflète dans l’obscurité, très joli 👌🏼. Et au passage une belle araignée des cavernes, baaaaaarg 😱.

Laos, boucle de Thakhek
Laos, boucle de Thakhek

Aujourd’hui c’est journée grottes (si vous aviez pas toujours compris), donc on enchaîne avec le highlight de la journée, la grotte Tham Nang Aen qu’il est possible de visiter à pied mais aussi en barque pour s’enfoncer dans la partie de la grotte inexplorable à pied. En voyant le prix affiché pour la barque 💰, on n’hésite pas : 40000 kip – 4€ environ – pour deux, on y va !

Nous ne sommes que nous deux (revêtus d’un gilet mettant en avant notre côté aventurier) dans la petite barque qui s’enfonce sans bruit dans la grotte 🛶. On regarde en silence les formations rocheuses, parfois légèrement éclairées par une petite lumière jaune installée par les laotiens 🕯. C’est superbe 😍. 20 minutes plus tard on arrive au bout du cours d’eau et l’on entame une balade à pied pendant 45 minutes. On vous laisse voir les photos 📸, c’est vraiment beau. Puis notre guide nous emmène à une source d’eau et nous en sert une louche. On se croirait dans une cérémonie druidique c’est rigolo 🤪.

Bref, nous repartons ensuite en barque jusqu’à l’entrée de la grotte où l’on rejoint le reste des visiteurs et on poursuit la visite à pied 👣. L’ambiance est différente car la grotte est éclairée de spots lumineux qui changent de couleurs, mais d’un côté ça fait des jeux de lumières, c’est sympa.

On déjeune sur place et on commence vraiment à rouler 🛵 : jusqu’ici les grottes étaient espacées de peu de km. On en avale 100 jusqu’au village de Thalang où l’on passe la nuit à Phosy guesthouse 🌙, dans un petit bungalow mignon devant une rivière. Un peu en panique d’insectes, je n’en verrai heureusement pas (le lecteur est rassuré Clem).

Laos, boucle de Thakhek
Capitaine Jojo !
Laos, boucle de Thakhek
Notre petite barque
Laos, boucle de Thakhek
Laos, boucle de Thakhek
Laos, boucle de Thakhek
Laos, boucle de Thakhek
Notre bungalow

Boucle de Thakhek Jour 2 : 
Un défilé de paysages époustouflants

Nombre d’étapes
3

Kms parcourus
114

Au lever du soleil tu assisteras

Aujourd’hui, on se lève à l’aube pour assister au sunrise ☀️. Le spot est prometteur sur la berge en face de la Nam Teun River.

Les premières couleurs apparaissent, un timide rose pâle qui prend doucement des teintes flambantes, la tranquillité de ce beau tableau parfois perturbée par une barque de pêcheur qui fend les eaux. Un arbre mort ajoute un charme à ce spectacle de la nature. Le rosé se mue en un bel orange dont les nuages ondulent et modulent la couleur, la rendant vivante.

Laos, boucle de Thakhek

Il n’y a pas un bruit, tout n’est que sérénité. Le bleu du ciel comment à se détacher alors que le soleil pointe le bout de son nez à l ‘horizon, d’abord doucement, puis il se hâte, pressé de baigner le monde de lumière. Il s’échappe des montagnes et s’envole vers le zénith, marquant d’un sillon jaune vif la rivière devant nous. Il est de plus en plus difficile de l’observer sans plisser les yeux, il cherche, rougissant, à se dérober aux regards en brillant de mille feux, humble de nous offrir sa lumière (et la foule se lève afin d’applaudir vaillamment cette élocution littéraire 👏🏼).

Ou alors c’est juste un gros vaniteux qui sait qu’on peut pas vivre sans lui et s’la raconte :  « vous ne méritez pas de me regarder, pauvres créatures inutiles 😈 ».

Ben oui, vous avez pas cru que j’allais écrire comme ça tout le reste de l’article non 😏 ?

Reprenons : après ce super sunrise qu’on a beaucoup apprécié vous vous en doutez ❤️, on se dirige à quelques mètres de là pour prendre le petit-déj – ENFIN – dans un resto réputé pour…. ses pains au chocolat et croissants 🤤 ! Un vrai régal, ça fait un bien fou car j’étais grave en manque de viennoiseries (vous l’aurez compris depuis le temps, la bouffe et Clémence, une histoire d’amour sans fin).

Laos, boucle de Thakhek
Le plus beau lever de soleil de notre tour du monde...
Laos, boucle de Thakhek
... sans aucun doute !
Mal au croupion tu auras

Bien calés et ravis (comprendre, bien lourds et comateux), on prend la route avec notre scoot car on a pas mal de kms à faire aujourd’hui 🏍, avec des paysages qui s’annoncent grandioses. La route est dès le départ superbe car nous traversons la rivière qui est ponctuée d’îlots de terre ; nous observons en roulant les arbres morts qui sortent de l’eau 👀. Nous ne devons toutefois pas être à la meilleure saison car il n’y a pas assez d’eau, censée monter jusqu’au début du blanc des arbres comme on avait pu voir sur les photos. Mais ça reste très beau à voir 😊.

Laos, boucle de Thakhek
Laos, boucle de Thakhek
Laos, boucle de Thakhek

Puis plus loin on observe des bouddhas (pas des boudins hein) incrustés dans la roche, original. On traverse des villages, on croise des animaux sur la route : des cochons 🐖, des vaches 🐄, des poules 🐔, des buffles 🐃 … C’est vallonné, nous sommes entourés de monts karstiques, c’est magnifique 🤩.

La route défile et il faut dire que le scooter, ça fait mal au c*l 😵 ! On change régulièrement de conducteur car perso j’ai moins mal au popotin en conduisant.

Laos, boucle de Thakhek
Laos, boucle de Thakhek
Laos, boucle de Thakhek
Dragon cave tu exploreras

Un petit arrêt au joli temple très décoré de Lak Sao ✨, puis nous roulons jusqu’à Dragon Cave – 70 km depuis Thalang. Nous n’avions pas du tout prévu de faire cette grotte car nous n’avions pas lu beaucoup de choses à ce sujet, mais nous décidons de nous arrêter car c’est sur la route 🤷🏻‍♀️. On paye l’entrée, peu cher – heureusement car nous n’y serions peut-être pas allés et cela aurait été bien dommage -, et à nous la grotte !

On entre et rien d’extraordinaire, puis nous devons marcher penchés pendant une vingtaine de mètres pour passer sous un mur de roche légèrement éclairé 🕯, et enfin nous débouchons sur une grande grotte ! On peut grimper des deux côtés, il y a de belles formations et encore des jeux de lumières, c’est dingue.

On prend des photos, évidemment, et on explore la grotte 🔦. On y passe un très bon moment et on reprend la route direction les Cool Springs à 16km de là.

Laos, boucle de Thakhek
Temple de Lak Sao
Laos, boucle de Thakhek
Y'a plus de respect
Laos, boucle de Thakhek
Laos, boucle de Thakhek
Monts karstiques
LA PLUIE EN PLEINE FACE TU TE PRENDRAS

Le temps est devenu capricieux et menaçant ☁️ mais on souhaite quand même se rendre aux Cool Springs notamment car la route pour y accéder est impressionnante : une route rouge plate avec des monts karstiques au loin.

Cool Springs nous aura déçu en tout cas. En effet le Laos se développe et pas mal de lieux jusque là sauvages sont aménagés pour les touristes laotiens et étrangers et deviennent donc payants et bondés 😖.
Lorsqu’on arrive sur le parking, on fait comprendre au gardien qu’on souhaite juste jeter un coup d’œil 👀 et ne pas rester plus de 5 minutes. D’autant qu’on n’a pas du tout envie de se baigner étant donné qu’il va pleuvoir dans pas longtemps. On doit insister et l’ignorer malgré ses protestations : hors de question qu’on paye pour moins de 5 minutes 🙅‍♀️. On se dirige vers la piscine naturelle, d’un beau bleu, clic clac la photo, il commence à pleuvoir 🌧, on repart. Ce lieu devait être très sympa avant, lorsqu’il n’y avait que peu de personnes y allant. Il est vrai que dès qu’un lieu est aménagé il est souvent pris d’assaut par les touristes asiatiques et ce n’est en général pas des plus agréables selon nous.

Le scooter enfourché, on rejoint notre guesthouse Sanhak. Ce n’est pas de tout repos : on se fait complètement rincer 💦 ! Il y a du monde ce soir là, beaucoup de groupes de backpackers qui font la route à moto. On dîne et on se couche, le scoot ça fatigue 😴 !

Laos, boucle de Thakhek
Laos, boucle de Thakhek
Laos, boucle de Thakhek

Boucle de Thakhek Jour 3 : 
on s’aventure dans la grotte de Kong lor

Nombre d’étapes
2

Kms parcourus
85

Avec le pot d'échappement tu te crâmeras

Aujourd’hui c’est LE jour où on visite la grotte de Konglor, le moment phare de la boucle de Thakhek, l’un des sites les plus impressionnants du Laos 🇱🇦 et l’une des grottes les plus grandes du monde 😲. Traversée par une rivière, Kong Lor mesure 7,5km de long et se visite en barque motorisée 🛶 (sinon ça ferait un peu long quand même).

Pour rejoindre le site nous roulons dans une vallée entourée de part et d’autres de falaises karstiques, en traversant plusieurs villages et en croisant plein de buffles 🐃. Les paysages sont grandioses.

On est parti tôt de notre guesthouse et on prévoit de prendre le petit-déj juste avant la grotte dans l’un des villages. On quitte donc la route goudronnée pour prendre une petite route de terre mais elle n’est pas en très bon état dû à la pluie la veille ☔️. Jojo est au guidon 🛵, devant nous une grande flaque, on risque de finir plein de boue comme le premier jour, je propose donc à Jojo de descendre du scoot pour que ça soit plus facile, il me dit que non ça va aller. Alright honey 🤞. On s’élance et… on tombe. Pas totalement car Jojo a mis sa jambe à temps mais je me suis cramée la cheville au passage (y’avait trop de poids sur le scooter aussi…). Zut, crotte, flûte 😤. On s’arrête juste après prendre le petit-déj et on observe la cloque de ma brûlure se former. Chouette ça va être pratique pour aller dans l’eau 🙄.

Buffalos ❤️
Dans les ténébres tu t'enfonceras

42 kms après notre départ de la guesthouse nous arrivons à Kong Lor. C’est vrai que rien que le nom en impose 🦍. On paye quand même 13€ à deux 💶, ce qui n’est pas donné au Laos et on embarque 🛶 : nous sommes trois touristes et le guide. On s’enfonce dans les profondeurs obscures de la grotte, c’est flippant mais excitant. La seule source de lumière est nos frontales prêtées à l’entrée qui dessine les roches 🔦.

Nous faisons un arrêt où nous marchons pendant 5 minutes à travers la grotte, observant les formations et aussi un abominable scolopendre GÉANT 😱 (combien le bestio 2-3 mètres Clem ?). Dieu merci je n’ai vu que sa tête qui était déjà obèse, je suis un peu moins excitée d’être là. Puis juste après je croise un criquet mutant 🦗 (un truc avoisinant le quintal toujours d’après Clem). Voilà c’est bon je ne suis plus rassurée du tout, j’ai envie de sortir de là 😰. On remonte dans la barque, en chassant au passage une petite araignée – petite il faut vraiment avouer mais quand même.

La traversée dans les ténèbres se poursuit jusqu’à ce qu’on ressorte de l’autre côté de la grotte. On accoste un peu plus loin et là on se fait un peu chier car il y a une buvette et c’est tout 🤷🏻‍♀️. Rien à faire, si on peut louer un VTT de compet et partir faire de la route en VTT 🚴‍♂️ mais c’est pas vraiment le plan là tout de suite. Du coup on prend une boisson 🥤, on rencontre un irlandais 🇮🇪, on papote, il se met à pleuvoir 💧. Un moment après le guide nous fait signe, c’est l’heure de repartir. On refait tout le chemin à l’envers, c’est un peu angoissant d’être dans le noir complet surtout quand on sait les atroces bébêtes qui s’y cachent (non c’est plutôt cool de traverser la grotte à balle sur une barque qui fend l’eau, on a l’impression de voler dans l’espace 🚀).

Laos, boucle de Thakhek
Notre barque carosse nous attend
Laos, boucle de Thakhek
Laos, boucle de Thakhek
DEVANT LA LIMESTONE FOREST TU T'émerveilleras

Nous voilà sur la route du retour 🏍, on remonte les 42 km et on fait un arrêt à un joli point de vue sur la Limestone Forest 🌳 : un paysage tout simplement incroyable sur des formations calcaires, une merveille géologique. On s’amuse à se prendre en photos et en vidéos 📹 (on galère grave plutôt), puis on rejoint la même guesthouse qu’hier. On passe une soirée sympa à jouer aux cartes ♥️♠️♦️♣️ avec un groupe de différentes nationalités (et j’irais chercher durant la soirée une crème pour la brûlure de Clem, une virée très sympa à essayer de se faire comprendre par les locaux 💬).

Boucle de Thakhek Jour 4 : 
Un défilé de paysages époustouflants

Nombre d’étapes
1

Kms parcourus
114

Le déluge tu affronteras

Dernier jour de notre boucle 📆. Rien de très intéressant à voir sur la fin de ce roadtrip, certains riders (oui parce que le 4ème jour tu n’es plus un conducteur de scooter semi-automatique, tu es un rider 😂) préfèrent revenir sur leurs pas pour voir à nouveau les beaux paysages plutôt que d’emprunter « l’autoroute », cette route droite ennuyeuse 🛣. Pas nous, car il y a quand même beaucoup plus de km à faire pour rentrer et nous devons arriver à Luang Prabang rapidement pour accueillir ma maman et ma sœur 🤩 !

Dès le départ il fait un vrai temps de chien 🌧. Il pleut et la route est montagneuse, ça grimpe pas mal donc on roule lentement dans les virages (l’expérience du rider tu comprends). On croise pas mal de camions, dont un dans le fossé 🚛 !

Laos, boucle de Thakhek
La vitesse tu expérimenteras

Nous arrivons à la ville de Vieng Kham à partir de laquelle commence l’autoroute, tout droit jusqu’à Thakhek. Un avant-goût de l’Australie 🇦🇺…

On s’amuse à tirer des pointes, je roule jusqu’à 85km/h c’est la folieeeee, youhouuuuuu 🤪 (non le rider ne fait pas youhouuuuu mais ça rend mieux écrit comme ça) et on s’arrête aussi à Blue Lagoon qui nous vaut un gros gros détour sur de la piste🔹.

L’endroit est évidemment devenu récemment payant, on s’obstine à dire au gars qu’on ne veut pas payer 🙅‍♀️ car on va encore une fois juste regarder et non pas y passer l’aprem comme font la plupart des touristes asiats. On lui dit donc non (un petit salut de la main, hé salut, nous on va se garer), et on va voir Blue Lagoon : un lac d’un bleu éclatant. On n’a pas spécialement envie de se baigner, j’avoue ne pas me souvenir pourquoi, donc on continue notre chemin.

Et hop, nous revoilà à Thakhek ! On profite du reste de l’après-midi pour faire une machine, rendre notre scooter chez Wang Wang et se reposer à la guesthouse.

En bilan, on a vraiment adoré cette boucle à scooter, la première de toute notre vie. Les paysages étaient splendides, et même si on a eu mal aux fesses et pas mal de pluie, on a passé 4 jours géniaux ❤️. Les grottes sont très belles, et étonnamment notre préférée n’était pas Kong Lor. C’était certes impressionnant et dingue d’être dans le noir complet en traversant la grotte en bateau mais au final on n’a pas vu grand-chose de la grotte. C’est pour ça qu’on a préféré Dragon Cave ou Tham Nang Aen au début.

Laos, boucle de Thakhek

Guesthouses 😴 :

Xaycharoan guesthouse : 3 dodos
Phosy guesthouse : 1 dodo
Sanhak guesthouse : 2 dodos

Publié dans: Laos

2 réflexions sur “La boucle de Thakhek en scooter : le road trip ultime !

  1. Cécile dit :

    Manier un scooter, c’est sans doute une chose que j’aurai dû apprendre avant de m’embarquer de mon aventure. Ça m’aurait sans aucun doute permis de faire de plus belles visites et de ne pas toujours compter sur les autres…

    • Clémence Langlois dit :

      Tu n’en a jamais loué ? On a appris sur le tas et en fait ça va, c’est l’appréhension que nous joue des tours comme bien souvent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *