Ha Giang, Vietnam

Ha Giang à moto, le joyau naturel du Vietnam

Clem les Roux Roots
Jojo les Roux Roots

ARTICLE RÉDIGÉ PAR CLEM  🖋

ARTICLE COMMENTÉ PAR JOJO
EN ITALIQUE ROUX  💬

Retrouvez les infos pratiques à la fin de l’article

Entre Ha Giang et Sapa, notre coeur ne balance pas !

Vous n’avez jamais entendu parler d’Ha Giang au Vietnam ? Et bien rassurez-vous nous non plus, avant 😏.

Ha Giang est une province située au nord du Vietnam non loin de la frontière sino-vietnamienne 🇨🇳🇻🇳. C’est une magnifique région où les paysages, on le découvrira plus tard, sont d’une beauté rare.

A contrario il est possible que vous ayez déjà entendu parler de Sapa, également située dans le nord à l’ouest de Ha Giang, une ville au cœur des montagnes réputée pour ses treks parmi les rizières en terrasses surplombant la vallée.

C’est en faisant des recherches sur Sapa que nous avons décidé de ne pas y aller 🤭 et que nous avons découvert Ha Giang, une alternative selon nous à la touristique Sapa.

Alors pourquoi 🤨 ?

Nous avons fouillé le net pour avoir des retours d’expérience sur Sapa : bien souvent le bilan est mitigé. Ultra touristique, ville qui regorge d’hôtels, impact négatif sur la population locale (on vous renvoie sur cette brochure du voyageur responsable), etc. Ça change du Laos d’où l’on vient !

De plus le temps prévu pour les prochains jours n’étant pas des plus cléments on ne se voyait pas se faire rincer par la mousson en plein trek pendant 2 jours 🌧.

Et c’est là que nous avons découvert des témoignages de voyageurs sur la région d’Ha Giang ✨ : authentique, sauvage et peu touristique elle remporte la médaille face à Sapa (attention nous n’avons pas visité Sapa dont les paysages sont sans aucun doute splendides et les rencontres belles, nous parlons uniquement via les expériences relatées sur des blog de routards). Cerise sur le gâteau 🍒, Ha Giang se visite à moto 🏍 ! Il faut dire qu’après notre super expérience de road trop à moto sur la boucle de Thakhek au Laos, on n’avait qu’une hâte c’était de recommencer (pas sûr que nos fesses veuillent remettre ça…)

Ha Giang tient-toi prête, nous voilà !

Hanoï - ha giang en bus

Nous rejoignons donc la ville d’Ha Giang (capitale de la province de… Ha Giang 😬) depuis Hanoï en bus couchettes, bien que le trajet se fasse sur la journée. Eh oui, on découvrira plus tard que tous les bus au Vietnam sont des bus couchettes même de jour ! Pas plus mal ça me convient très bien mais moins à Jojo qui a des grandes gambettes 🤭 (c’est sûr que dès que l’occasion de ronfler se présente t’es pas la dernière à te manifester).

On pose nos bagages à l’hôtel Anh Tu, grand bâtiment sans âme mais qui fait le job 🤷🏻‍♀️, puis on se rend directement au loueur de scooter le plus famous de la boucle d’Ha Giang : Mr Hong 😎. On choisit notre bécane pour 4 jours : une semi-automatique comme lors de notre précédent roadtrip au Laos, et on prend l’assurance en plus. Mr Hong nous remet des protections gratuites, je les teste dans la chambre, on dirait Robocop 😒. En fait c’est pas très pratique et confort donc zou, pas pour nous.

Le soir on se prend un bon repas pour être en forme pour demain. On dîne au Homestay de Mr Hong : on teste le Shashuka, un plat tunisien/israëlien, original hein ? C’était absolument délicieux 😋 et ça nous a fait du bien de changer du traditionnel fried ried ou noodles asiat’.

Ha Giang, Vietnam
Mmmmmmmh Shakshuka
Ha Giang, Vietnam
Transformation Power Ranger !

Jour 1 

Ha Giang à Dong Van

0
KM à moto, ça use le croupion !

C’est parti pour notre 1er jour sur les routes de la région d’Ha Giang ! Nous laissons nos gros sacs à l’hôtel et partons uniquement avec le petit sac à dos de Jojo, ça suffira amplement 👌🏼.

Dès le départ les paysages sont beaux, et deviennent petit à petit tout bonnement magnifiques. Nous roulons au milieu de pics karstiques et à chaque virage une nouvelle vallée et de nouveaux trésors que l’on découvre 😍. Le temps est nuageux mais cela n’enlève rien à la beauté du décor.

Le temps d’une pause café ☕️ pour reposer nos fessiers puis nous repartons de plus belle jusqu’aux montagnes boobs de Tam Son. De curieuses montagnes jumelles faisant penser … à une paire de seins 😁 (plutôt ferme apparement) ! On vous laisse juger sur la 1ère photo :

Ha Giang, Vietnam
Ha Giang, Vietnam
Ha Giang, Vietnam
Ha Giang, Vietnam

Nous poursuivons vers le village de Yen Minh où l’on déjeune. Rien de très folichon (les expressions back to the futur de Clémence). On repart donc directement jusqu’au Palais Royal Hmong situé dans le petit village de Sa Phin à quelques km de Dong Van. Ce palais fut construit par les français lors de la période coloniale et était le lieu de résidence des rois Hmong 👑 (le peuple Hmong étant l’une des nombreuses ethnies du pays). C’est étonnant de voir un tel édifice dans une région si reculée. Un arrêt bienvenu qui permet de faire une pause pour se dégourdir les jambes.

Nous arrivons à 17h à Dong Van, ville sans charme dans laquelle on va passer la nuit 🌙. Mais avant ça : la bouffe évidemment ! On dîne dans un resto repéré sur tripadvisor, Quang Dung, où l’on prend un fried rice et des rouleaux de printemps, sacrément copieux et plutôt bon. Le tout accompagné d’un smoothie à la banane à tomber par terre 🤤.

Retour à l’hôtel où on dort comme des bébés 💤.

Ha Giang, Vietnam
Ha Giang, Vietnam
Ha Giang, Vietnam

Jour 2

Dong Van – Lung CU – MEo Vac

0
KM à moto, ça use le croupion !
Prendre de la hauteur au fort de Dong Van

Ce matin nous avons décidé de nous rendre au fort de Dong Van avant d’attaquer la route. C’est donc à pied, après une tentative infructueuse en scooter (oui il n’a pas trop aimé sur le moment), que nous grimpons la pente raide menant aux ruines du fort (et là c’est Clem qui n’a pas aimé). La vue que l’on a là-haut est dingue 🤩 ! On surplombe la vallée et la ville : on reste un moment à observer les villageois travailler dans les rizières en contrebas.

On vous conseille vivement de monter au fort lors de votre passage à Dong Van ! Le coucher ou lever de soleil doivent probablement être grandioses depuis ce point de vue.

Ha Giang, Vietnam
Ha Giang, Vietnam
Ha Giang, Vietnam
Ha Giang, Vietnam

En redescendant on se rend aux rizières afin d’y observer de plus près ce qu’il s’y passe (faut dire que là-haut c’était quand même un peu loin). Les villageois bossent d’arrache pied, aidés par leur buffles qui ne chôment pas non plus 🐃. Derrière nous un buffle est attaché à un piquet, et surprise, je me rends compte qu’il couine. Petit buffalo chou d’amour ❤️ (tu nous saoules avec tes buffles).

Ha Giang, Vietnam
Ha Giang, Vietnam
Je voulais l'adopter mais Jojo a refusé
FAIRE COUCOU AUX CHINOIS DEPUIS LUNG CU

Après un déjeuner au resto de la vieille (et un autre smoothie banane englouti), il est temps de dire au revoir à Dong Van et d’entamer la route qui nous mènera jusqu’à Meo Vac en fin de journée. Notre première étape est de rejoindre Lung Cu, le point le plus septentrional du Vietnam. Cela représente quand même un détour de 55km (ridicule après avoir fait le tour de l’Australie mais sur les routes du Vietnam ça fait beaucoup, surtout à scoot et vu l’état de la route). D’autant que la route bitumée laisse rapidement place à une route bien merdique, défoncée puis en terre 😕. Et on est confronté à des travaux : ils goudronnent certaines parties du réseau routier 🚧, conclusion on est bloqué sur notre scoot pendant une dizaine de minutes 😠.

Après s’être trompés de chemin (on se disait bien que ce passage étroit au milieu de rochers écroulés et près du précipice était étrange 🧐), on arrive finalement au micro village de Cang Tang où trône fièrement le drapeau vietnamien en haut d’une tour au sommet d’une colline 🇻🇳, marquant le point le plus au nord du pays. Mais que nenni, il est possible de pousser encore un peu plus loin : on arrive véritablement à Lung Cu on l’on aperçoit la Chine en face 🇨🇳 (et c’est beau.. bon allez, on s’casse).

On croise des villageois sur la route et des enfants curieux de voir des étrangers chez eux. Les femmes revêtent les costumes traditionnelles de leurs ethnies et ceux-ci sont tous plus beaux et colorés les uns que les autres ✨. Ce sont des vraies œuvres d’art (on y reviendra d’ailleurs dans notre article sur Hoï An). Il y a apparemment des barbelés marquant la frontière avec la Chine sur certaines portions de la route mais on doit être bigleux car on n’a vu que dalle 🤷🏻‍♀️ !  

Ha Giang, Vietnam
Ha Giang, Vietnam
Ça lui fait de l'effet la Chine à Jojo !
Ha Giang, Vietnam
Se manger une claque au MA PI LENG PASS

Après cette rencontre express avec la Chine, nous récupérons la route principale. Nous sommes totalement hallucinés et émerveillés devant les paysages que nous traversons. A chaque virage une nouvelle vallée et nous voilà de nouveau bouche bée 😲. Nous nous régalons et nous félicitons d’être venus découvrir cette région peu connue et pourtant si grandiose.

Ha Giang, Vietnam
Ha Giang, Vietnam

 Alors que nous pensions avoir atteint le paroxysme de la magnificence, voilà que nous entamons la plus belle portion de la boucle d’Ha Giang, où se trouve le Ma Pi Leng Pass (non ce n’est pas un resto pour une fois), considéré comme le plus beau point de vue de toute la boucle. Et en effet la magie opère, le panorama est époustouflant 😍. On vous laisse juger par vous-même sur les photos. Des étudiants sont de sortie, ils tapent tous la pose devant l’objectif et leur photographe nous propose de nous prendre en photo, merci monsieur 🤗.

On est sur un petit nuage (malgré nos fessiers douloureux qui nous ramènent à la réalité) alors qu’on grimpe à nouveau sur notre scoot et que le défilé de paysages enchanteurs se poursuit. Nous arrivons à Méo Vac, notre étape pour la nuit, et on se rend compte que nos tongs ne sont plus dans le filet du sac à dos 😱 ! On a du les perdre en chemin, probablement lorsqu’on a emprunté la route toute pourrie jusqu’à Lung Cu. On part donc en mission pour acheter deux nouvelles paires de tongs, pas si évident que ça vu la taille des pieds des vietnamiens 🤭.

Ha Giang, Vietnam
Ha Giang, Vietnam

Jour 3

MEo Vac à Ha Giang

0
KM à moto, ça use le croupion !

Nous quittons Méo Vac pour entamer la dernière portion de notre boucle. Au risque de se répéter 🤓, nous sommes saisis par les paysages dès que nous quittons la ville. Même si ce n’est pas la bonne période pour les rizières car celles-ci sont actuellement pleines d’eau et de boue, cela n’en reste pas moins superbe. Mais je ne peux m’empêcher de penser ce que cela doit être lorsqu’elles sont d’un vert éclatant 😮 ! Nous nous arrêtons d’ailleurs en chemin pour observer des vietnamiens labourer les rizières avec leurs buffles 🐃. Ils sont 5 serrés comme des sardines dans une seule rizière de 10m2 à marcher en rond dedans. C’est vraiment intéressant (ben prend des notes c’est ton tour après) et je ne me lasse pas d’admirer ces bêtes 😍.

Ha Giang, Vietnam
Ha Giang, Vietnam
Ha Giang, Vietnam
Ha Giang, Vietnam

Le temps de gâte, il commence à pleuvoir 🌧 : on sort les k-ways et les ponchos (niveau de sex appeal au top). Ça commence vraiment à être le déluge donc on s’arrête pour une pause déjeuner sans intérêt dans le village de Mau Due. C’est pas terrible du tout. Le temps semble se calmer, une accalmie go go go ! On saute sur le scooter trempé et nous voilà à nouveau sur la route 🏍. On croise beaucoup de champs de cannab – euh de chanvre ! Eh oui, on avoue au début qu’on a cru qu’ils se roulaient des joints à gogos 🤪, puis on a bien vite compris que les habitants cultivent du chanvre pour le tissage de leurs vêtements. Jojo a immortalisé son minois au milieu du champs de chanvre mais ne souhaite pas la partager 🤷🏻‍♀️ (envoyez-moi un MP et je verrai ce que je peux faire).

Ha Giang, Vietnam
Ha Giang, Vietnam

On fait une pause photo à Du Gia, magnifique village nichée dans une vallée de rizières vertes fluos. Je tombe amoureuse du décor 💚. Pas le temps de traîner, la pluie revient à l’assaut ! La route jusqu’à Ha Giang se corse, on emprunte une portion absolument abominable, pire que la route prise hier à Lung Cu. Elle est défoncée, puis se transforme en terre, puis est jonchée de cailloux et de nids de poules 😳. Bref, une vraie cata (je pense que nos culs y sont restés). Je ne sais plus combien il y avait de kms, probablement une vingtaine, quoiqu’il en soit on a mis 100 ans pour revenir sur une route normale, l’enfer !

Enfin, nous voilà de retour à Ha Giang, la boucle est bouclée et nos culs tout endoloris !

Ha Giang, Vietnam
Ha Giang, Vietnam
Ha Giang, Vietnam
Quand Jojo met sa vie entre mes mains

Le lendemain, on réserve notre bus de nuit pour Tam Coc (la baie d’Halong terrestre), on rend le scooter et on récupère notre argent du 4ème jour non utilisé (au vue de la pluie on a tracé) et on se repose !

J’opère aussi une mission sauvetage de la coupe capillaire de Jojo 💇🏻‍♂️. Je m’improvise coiffeur sur la terrasse du Homestay de Mr Hong sous les yeux amusés d’une petite dame vietnamienne. Elle est littéralement morte de rire en me voyant faire et fait même la finition de la coupe à Jojo (c’est elle la vrai héroïne de l’histoire) ! Bye bye le rat crevé, bonjour les oreilles dégagées 😌.

On reste dîner là et on se reprend un shakshuka. C’est à ce moment-là que je fais tomber par terre le disque dur qui contient toutes nos photos, misère 😱. Heureusement je peux encore le lire sur l’ordi, je le range en pensant que tout va bien, que nenni, la suite à Tam Coc (ça c’est du cliff hanger) !

Ha Giang, Vietnam

Notre avis sur la boucle d’Ha Giang

Si vous n’avez pas peur des road trips à moto, foncez ! Pas besoin de savoir conduire une moto manuelle, une semi-automatique suffit largement même à deux dessus ✌🏼.

La région est extrêmement authentique, il y a peu de touristes, vous croisez beaucoup de villages et habitants d’ethnies variées et les paysages sont juste à couper le souffle. C’est à coup sûr notre coup de cœur du Vietnam, et parmi les plus beaux paysages d’Asie que nous ayons vu ❤️.

Les tuyaux des roux

  • Transport 🚍🏍
    Bus de Hanoï à Ha Giang : 600 000 VND
    Bus de Ha Giang à Tam Coc : 580 000 VND
    Location scooter chez Mr Hong : 660 000 VD pour 3 jours avec assurance
    Essence : 180 000 VND

  • Logement 🏠
    Anh Tu Hotel (Ha Giang) : 320 000 VND (1ère nuit réservée en avance) / 250 000 VND (2ème nuit négociée)
    Xuan Thu Homestay (Dong Van) : 180 000 VND
    Me souviens plus du nom de l’hôtel à Meo Vac mais on est resté à juste à côté du Homestay de Mr Hong (qui lui ne nous a pas trop plu) : 200 000 VND

  • Période du séjour 📆
    29 mai au 2 juin 2018
    ⇾ Été vietnamien au nord du pays ponctué de pluies diluviennes

Croisière sur la baie de Lan Ha & Halong (Cat ba)

Jojo les Roux Roots
Clem les Roux Roots

ARTICLE RÉDIGÉ PAR JOJO  🖋

ARTICLE COMMENTÉ PAR CLEM
EN ITALIQUE ROUX  💬

Quelle Baie choisir pour visiter la baie d'halong?

Afin de savoir quelle baie choisir entre la baie d’Halong, la baie de Lan Ha ou encore celle de Tu Long, on vous laisse le soin de lire cet article rédigé aux petits oignons 👌🏼

Embarquement immédiat

Nous prenons le bus puis le ferry depuis Hanoï pour rejoindre l’île de Cat Ba. Le trajet de 4h30 se passe sans encombres et on arrive en fin de journée dans la ville de Cat Ba qui est bondée 😲 (on pense malgré tout qu’il y a moins de monde qu’au départ de la ville d’Halong). On n’a pas eu le nez creux sur ce coup là car on a réservé pour une croisière en plein week-end, et possiblement vacances scolaires (les rois du bon plan c’est nous 🤪). Il y a énormément de monde, on passe à l’agence de Cat Ba Vision pour confirmer notre réservation et prendre les dernières infos pour préparer les deux prochains jours; oui car on a choisi l’option 2 jours / 1 nuit. On a vraiment hâte !

Au petit matin on embarque sur la jonque pouvant accueillir jusqu’à 20 personnes, on est une quinzaine donc on a de la place c’est cool 👍🏻. C’est assez grand, la partie du bas est prévue pour le repas tandis que la partie du haut est réservée pour les bains de soleil avec quelques transats, on se met à l’aise (que demander de plus ?).

Baie d'Halong, Cat Ba, Lan Ha, Vietnam
Le port de Cat Ba d'où partent les jonques
Baie d'Halong, Cat Ba, Lan Ha, Vietnam
Le pont pelouse pour cuire au soleil et devenir des saucissons secs

On largue les amarres et on commence à explorer l’immense baie de Lan Ha loin de la frénésie de la ville. Il n’y a pas énormément d’autres jonques autour de nous (voir même quasi aucune) ,on est ravi 🤗. Le guide qui nous accompagne est génial, il nous apprend pas mal de choses sur la culture vietnamienne 🇻🇳, la nourriture mais aussi sur les différences de tonalités de la langue vietnamienne, notamment pour dire merci. En effet en fonction de la prononciation cela signifie soit « merci 🙏🏼» soit « tais-toi ou ta g***** 🤬» ! On va peut être se contenter de l’anglais finalement pour remercier les vietnamiens … (« Tenez votre banh mi » , « TG « ) ! On passe également un peu dans la baie d’Halong, pour être honnête il n’y a pas de démarcation physique évidemment et donc on ne fait pas la différence 🤷‍♂️.

Baie d'Halong, Cat Ba, Lan Ha, Vietnam
Baie d'Halong, Cat Ba, Lan Ha, Vietnam
Baie d'Halong, Cat Ba, Lan Ha, Vietnam
Visite d'un village flottant de pêcheurs

On commence à découvrir les villages de pêcheurs à l’intérieur de la baie. Ce sont des villages flottants constitués de plusieurs pontons reliés entre eux formant un quadrillage. On débarque sur l’un d’entre eux et la visite commence (on a la pression faut pas glisser 😬). Il y a une petite cabane en bois et tout le reste est consacré à l’élevage de poissons 🐟. Il y a des chiens afin de protéger les élevages des mouettes et autres oiseaux marins, ils sont agiles et sautent de pontons en pontons 🐕. On y trouve aussi un bateau en béton, le réservoir d’eau douce 💧!

Baie d'Halong, Cat Ba, Lan Ha, Vietnam
La bateau béton tank d'eau potable
Baie d'Halong, Cat Ba, Lan Ha, Vietnam

Enfin le guide nous montre un poisson énoooorme, seul dans l’un des box (c’est pas un poney hein 🐴). Il s’agit du lucky fish, il a une grande importance chez les pêcheurs, il est censé apporter chance et richesse à la famille. Plus il est grand, plus il porte bonheur et apporte le respect. Celui que l’on observe a dix ans et est déjà énorme (littéralement gigantesque, genre si je tombe là-dedans je meurs d’une crise cardiaque instantanée).
Le plus vieux de la baie a apparemment 80 ans, on imagine pas la taille de celui-là 😳!
Le poisson vivra sa vie entière dans ce box de 2 mètres par 2 et pas beaucoup plus profond, on trouve cela un peu triste mais bon ce n’est pas notre culture 😕. Clem demande ce qu’il se passerait si quelqu’un le libérait 🤔 : d’après le guide la famille de pécheur pourrait tuer pour cela, ça ne rigole pas avec le lucky fish (je vais donc laisser tomber l’idée de libérer ce pauvre poisson 😧).

Baie d'Halong, Cat Ba, Lan Ha, Vietnam
Baie d'Halong, Cat Ba, Lan Ha, Vietnam
Une jungle de mont karstiques au milieu de l'eau

On remonte sur la jonque et on continue notre exploration. Les paysages sont magnifiques 😍, les falaises sont couvertes de verdure et tombent à pique dans l’eau, il y a des monts karstiques de partout et le guide nous montre aussi des illusions d’optique sur les falaises formant parfois des silhouettes de femmes ou d’animaux. On aperçoit de loin aussi Ha long city, des grattes ciels et de la pollution, très peu pour nous 🙅‍♂️.

On mouille dans une petite baie isolée et c’est parti pour la séance baignade 👙. On peut sauter depuis le haut du bateau, c’est flambant 🔥. L’eau est super chaude, on passe un bon moment. Puis viens l’instant préféré de Clem, le déjeuner (haha 😒) ! On mange en compagnie de Louis et Simon, deux français très sympas 🇫🇷. Il y a énormément à manger (banzaaaaai) : des coquillages 🐚, du poisson 🐟, du poulet 🍗, du tofu, des légumes 🥦, des pommes de terres 🥔, de la salade 🥗 bref un festin et tout est absolument divin.

Baie d'Halong, Cat Ba, Lan Ha, Vietnam
Baie d'Halong, Cat Ba, Lan Ha, Vietnam
on part explorer les grottes et lagons en kayak

Après avoir réussi à éloigner Clem de la salle à manger (😑), on embarque sur un kayak pour faire un petit tour 🛶. On part explorer une grotte où nichent des chauves-souris 🦇, qui débouche sur une baie cachée à l’intérieur d’un mont karstique. C’est superbe, on se croirait dans un endroit préservé du monde ❤️. On continue notre périple, on passe dans un petit tunnel pour arriver à nouveau sur un petit lagon. Et celui-ci n’a rien d’anodin c’est le Jellyfish lagoon : des milliers de méduses sont prisonnières de ce petit paradis, c’est impressionnant, il y en a partout (encore une fois je prie pour ne pas basculer du kayak 🙏🏼) !

De retour sur la jonque on continue de naviguer dans la baie et on fait une dernière halte. La mer est trop agitée pour du snorkeling, du coup ce sera simplement baignade pour rejoindre une petite pointe de sable. L’idée me prend de tenter un petit salto depuis le haut du bateau (l’idée de génie). Alors autant vous dire que la première partie de la rotation s’est faite avec beaucoup de confiance tandis que la seconde partie s’est faite avec beaucoup d’impact 😂 (tel un lamantin d’eau douce dans toute sa grâce). Il faudra donc que je bosse cette dernière. Clem a filmé cet échec à mon insu (l’idée de génie), on a beaucoup ri.

Baie d'Halong, Cat Ba, Lan Ha, Vietnam
Baie d'Halong, Cat Ba, Lan Ha, Vietnam
Baie d'Halong, Cat Ba, Lan Ha, Vietnam
Baie d'Halong, Cat Ba, Lan Ha, Vietnam
UNE NUIT DANS LE VILLAGE DE VIET HAI

La journée se termine et on revient au port principal débarquer une partie de l’équipage qui a choisi de ne faire l’excursion que sur la journée. Quant à nous on devait initialement dormir sur un village flottant de pêcheur mais les autorités en on choisit autrement 👮‍♂️ : ces dernières opèrent des contrôles en ce moment et ce n’est pas apparemment plus possible d’y dormir, la compagnie nous annonce donc qu’on dormira sur l’île, dans le village de Viet Hai. Dommage mais on ne peut rien y faire 🤷‍♂️. On s’installe et on a un peu de temps avant le diner, du coup on en profite pour aller faire un petit tour de vélo dans les environs qui sont splendides 🚲. Au menu ce soir, ce sera poisson ! Un pour six, autant dire que Clem va finir grognon, mais un repas léger pour terminer la journée n’est pas si mal, mais ça change de ce midi (c’était un délice mais pas assez à se mettre sous les crocs 🦁).

Baie d'Halong, Cat Ba, Lan Ha, Vietnam
Découverte du plancton bioluminescent

Enfin à 22h on retourne au quai pour faire un tour en kayak afin d’observer le plancton bioluminescent ✨, ce qu’on attendait avec hâte vous imaginez. Bon le nouveau guide –l’ancien est rentré avec les autres passagers – nous annonce que vu que c’est la pleine lune 🌕, on risque de ne pas voir grand chose. Super ! T’aurais pu nous le dire un peu plus tôt vu que ca fait 2h qu’on glande et qu’on attend de faire ça (d’autant que la pleine lune c’est pas un événement qui revient tous les mois ? Il me semblait que si pourtant 🙄).

Bref let’s go anyway. Arrivés sur le quai et en éclairant le bateau amarré auquel sont rattachés les kayaks on se rend compte que ça grouille de cafards. Clem est en panique et on en voit même un ou deux dans les kayaks 😱. Sur les ordres insistants et paniqués de Clem, j’inspecte le kayak avant d’embarquer (si je me retrouve coincé avec un cafard le cul dans le kayak on va finir à l’eau, rira bien qui rira le dernier). Tout est ok, on y va. Bon effectivement, niveau plancton on voit que dalle 😔. On se cache finalement sous des arbres dans un coin nous offrant un peu plus d’obscurité et en agitant l’eau avec les pagaies on aperçoit un peu le plancton qui s’illumine 😲. C’est pas la folie mais c’est quand même surprenant à voir !

De retour à notre chambre on s’aperçoit qu’il y a plein de trucs noirs sur notre lit 🧐. En observant de plus près on est convaincu que ce sont des « bed bugs », des punaises de lit (mamma mia😱) ! Génial ! Du coup je pars chercher le guide, lui explique qu’on veut changer de piaule et qu’on ne dormira pas là-dedans ✋. Il dit que tout est plein, vu que les autorités viennent juste d’interdire les nuits dans les villages de pêcheurs, tout le monde s’est rabattu sur le village où l’on est. Bref on s’embrouille un peu avec lui, car il ne veut pas admettre que ce sont des punaises de lit mais simplement des saletés qui tombent du toit (peu importe ce que c’est, ça reste dégueulasse 🤢). Ils finissent par nous changer la literie et nettoyer la chambre. Clem est un peu gênée pour eux mais en même temps leur boulot c’est d’assurer la prestation. On passe la nuit, un peu inquiet.

Baie d'Halong, Cat Ba, Lan Ha, Vietnam
Ils ont cru qu'on allait dormir là-dedans 🙄
Sur les traces de King Kong

Le lendemain, fini la jonque grand luxe, on embarque dans un plus petit bateau pour notre deuxième jour d’excursion 🚤. Bon à vrai dire ce ne sera que la demi-journée… Le bateau nous emmène avec un petit groupe faire du kayak, la balade est sympa et les paysages toujours beaux mais il y a nettement moins d’interaction avec le guide. Sur le chemin du retour, un des touristes avec nous est à moitié dans l’eau accroché à son kayak. Le guide et nous même lui demandons de loin (pas si loin malheureusement) si tout va bien et il nous fait signe de la main que tout est ok 👌🏼. On s’aperçoit visuellement un peu plus tard que le jeune homme avait une envie pressante et c’était plutôt du lourd 😂 ! Clem me dit « oh regarde y’a un truc bizarre à la surface de l’eau », « Clem ça c’est le cadeau de notre voisin en kayak 💩 ! » (🤮). Bref après cet interlude des plus charmants on fait une halte dans une petite baie cachée entre les monts karstiques. En fait une partie du dernier Film King Kong a été tournée juste ici (aaahahhyayaahaaa 🐒), il nous montre la scène sur son portable c’est surprenant. On se prend donc en photo comme de parfaits touristes 😎. Bon allez, retour au rafiot.

La matinée se termine et on retourne à la ville. Hein, attendez on n’avait pas le déjeuner compris ? Ah ben si, mais apparemment on déjeune au resto sur l’île de Cat Ba accolé… à l’agence ! La blague 😬. Bref, apparemment on peut commander tout ce qu’on veut, autant vous dire que Clem en a profité pour se venger en se remplissant la panse comme un glouton de cochon 🐽.

Baie d'Halong, Cat Ba, Lan Ha, Vietnam
Baie d'Halong, Cat Ba, Lan Ha, Vietnam
Là où a été tourné une scène de Kong Kong Skull Island, on vous laisse voir les photos dessous
King Kong Skull Island, Halong bay
Kong Kong Skull Island
King Kong Skull Island, Halong bay
Tu nous en file un bout Kong ?
Baie d'Halong, Cat Ba, Lan Ha, Vietnam
#phototouriste

Notre avis
Au final, la première journée de l’excursion était vraiment super 👍🏻, on a adoré, mais la deuxième journée on aurait pu s’en passer. La différence de prix entre l’excursion à la journée (25 US$) et celle que l’on a prise sur 2 jours (65 US$) ne vaut pas le coup par rapport à ce qu’on a fait la 2ème journée. Donc si vous voulez le faire on vous conseille uniquement la sortie à la journée, top et du coup beaucoup moins cher 😊 !

Juste après le resto, on enchaîne en prenant le bus afin de retourner sur Hanoï pour s’occuper de notre appareil photo et continuer nos aventures !

Baie d’Halong, Lan Ha, ou Tu Long : laquelle choisir ?

Clem les Roux Roots

ARTICLE RÉDIGÉ PAR CLEM  🖋

Baragouinage et charabia

On part d’Hanoï en direction de l’île de Cat Ba pour faire une excursion en bateau (en jonque s’il vous plait 😌) sur 2 jours. L’île de Cat Ba est située dans la baie de Lan Ha, juste à côté de la célèbre baie d’Ha Long. En vérité les paysages sont quasiment les mêmes mais Cat Ba a le mérite d’être un tantinet moins touristique et peut-être moins cher que la baie d’Ha Long et la baie de Tu Long. N’ayant visité que la baie de Lan Ha au départ de Cat Ba nous ne pouvons pas réellement nous prononcer sur « quelle baie est la mieux », donc nous parlerons seulement de notre expérience dans la baie de Lan Ha. Ça vaut le coup de mentionner aussi que lors de notre excursion nous avons fait un passage dans la baie d’Ha Long également.


Un ange passe 👼

MOUHAHA. Vous n’avez rien compris au paragraphe d’au-dessus 😈 ? Vous vous dites « Baie d’Ha Long, Cat Ba, baie de Tu Long, Baie de Lan Ha, et patati et patata, ils ont fumé ou quoi, la baie d’Ha Long c’est la baie d’Ha Long, m’enfin 🤨 ! ». Et bien non les petits cocos, c’est un peu plus compliqué que ça ☝🏼.

Bon bon comme on est sympa on va vous expliquer. Parce qu’il faut reconnaître qu’on s’est nous mêmes un peu perdu lorsqu’on s’est penché dessus 🤫.

Comment visiter la baie d'halong, quelle baie choisir ?

Sortez une feuille de papier et un stylo, vous avez 4h.

Introduction
La baie d’Ha Long, magnifique région de monts karstiques surgissant des eaux est très appréciée du monde entier, et il y a de quoi 😳. Lorsque vous entendez parler de la baie d’Ha Long, c’est en fait à ce tableau naturel que les gens font référence. Il est possible de visiter la baie d’Ha Long autrement (oui oui on vous jure) : juste à côté de celle-ci se trouvent deux autres baies. La baie de Lan Ha et la baie de Tu Long.

Si vous avez bien suivi jusque là : il y a donc trois baies qui proposent sensiblement les mêmes paysages karstiques, grottes, et plages et donc excursions 🤪.

Ci-dessous un magnifique croquis réalisé par nos soins (c’est sublime on sait, n’en rajoutez pas trop s’il vous plaît 😏) : 

Baie d'Halong, baie de Lan Ha, baie de Tu Long, Cat ba

Problématique
Alors comment choisir 🤔 ?

Développement 
En gros, le choix va dépendre surtout du budget 💰et du nombre de bateaux ⛵️. 

  • Baie d’Ha Long, la plus connue : on y retrouve logiquement énormément de touristes donc fatalement un nombre considérable de jonques sur l’eau. Les départs se font depuis le port de la ville d’Ha Long. On a vu des photos où c’est littéralement bondé de bateau 😱. Ça nous a personnellement un peu refroidi.
  • Baie de Lan Ha : le départ se fait depuis l’île de Cat Ba qu’il est d’ailleurs possible de visiter en scooter 🛵 (nous ne l’avons pas fait). Il y a moins de bateau et c’est surtout la baie la plus accessible niveau budget, ce qui en fait la baie privilégiée des backpackers 🎒.
  • Baie de Tu Long : également beaucoup moins touristique que la baie d’Ha Long mais apparemment aussi plus cher.

Il y a pléthore d’offres concernant les excursions : vous avez le choix entre des sorties à la journée, ou bien passer une ou plusieurs nuits sur les jonques. De même vous pouvez opter pour une jonque privée (on imagine pas le prix 😬) ou bien partagée. Jonque de luxe ou bateau tout pourri qui prend l’eau.
Bref vous avez compris, niveau offres c’est la folie furieuse, de quoi vous arrachez les cheveux 🤯. Pour faire notre choix on a lu plusieurs articles de bloggeurs voyages et comparé les baies (y’en a là-dedans).

Conclusion
Etant donné que nous souhaitions éviter de nous retrouver au milieu d’une horde de bateau et d’avoir un trou dans le budget, et que nous avons trouvé peu d’informations sur la baie de Tu Long, notre choix s’est donc porté vers… la baie de Lan Ha 🎉. Soyez rassurés, peu importe la baie que vous choisirez vous verrez les mêmes paysages à savoir les incroyables mont karstiques si caractéristiques du Vietnam et de l’Asie 💚.

Et vous vous demandez combien on a payé du coup 🤓 ? Nous avons choisi une excursion d’une nuit et 2 jours pour 65 USD par personne. On vous explique notre excursion en détails et notre ressenti dans le prochain article 😉.

Alors, quelle note vous nous mettez pour notre dissertation? On espère un 20/20 😎 !
Laissez-nous savoir dans les commentaires 👇.

Trêve de plaisanteries on espère que cet article vous a aidé à y voir plus clair pour visiter la merveilleuse baie d’Halong 🤗. 

Appareil photo réparer tour du monde

Faire réparer son appareil photo en tour du monde

Jojo les Roux Roots
Clem les Roux Roots

ARTICLE RÉDIGÉ PAR JOJO  🖋

ARTICLE COMMENTÉ PAR CLEM
EN ITALIQUE ROUX  💬

FEU NOTRE APPAREIL PHOTO

Nous voici arrivés au Vietnam depuis hier 🇻🇳. La nuit à l’hôtel s’est bien passée (on avait une super chambre 😊) et on prend le petit-déj à la réception. La mission du jour est de faire réparer notre appareil photo 📷 (certaines des photos de l’article sont donc prises avec un Iphone).

Frontière Laos Vietnam
Frontière Laos Vietnam
Bus au Vietnam
Les bus au Vietnam
Bus au Vietnam
Bus au Vietnam
Vous avez repéré Jojo ?

Un petit retour en arrière sur l’existence brève mais intense de notre appareil photo s’impose ☝🏼

Nous l’avons acheté spécialement pour notre tour du monde 🌏, à peine quelques mois avant de partir, après s’être pas mal renseigné 🔎. C’est un hybride Panasonic Lumix DMC-GX80, le bon compromis pour nous entre un appareil photo qui reste relativement petit (le Pentax K50 de Jojo nous semblait trop encombrant pour le voyage) mais qui garantit une très bonne qualité vidéo avec double stabilisation.

Ravis du rendu tout se déroule parfaitement bien jusqu’au jour où deux traits pas très élégants apparaissent sur nos photos lorsque nous sommes au Népal 🤨. On pense alors que c’est une poussière sur l’objectif mais après nettoyage elle est toujours là. On décide d’étudier ça de plus près lors de notre retour en Thaïlande en plein pendant le Songkran Festival : le nettoyage du capteur s’avère infructueux et on nous annonce que ce n’est pas une vulgaire poussière mais bien une rayure sur le capteur, GENIAL 😭. C’est apparemment assez rare, surtout qu’on n’a jamais changé d’objectif et qu’on en a pris soin. On est un peu dépités car la seule solution est d’envoyer l’appareil photo chez Panasonic pour changer le capteur. Temps de l’opération : variable mais au moins 6 semaines 😱, coût de l’opération : 180€ 💰. Et il n’est possible de récupérer l’appareil qu’en Thaïlande. Impossible car on doit continuer à avancer, la famille de Clem nous attendait au Laos.

Bref, le Laos justement, on y vient : vers la fin du séjour, tout en haut d’un sommet à Nongkiaw, je tends à Clem l’appareil photo qui s’écrase sur les rochers saillants, oups 🤷‍♂️ ! Repose en paix, lumix gx80. On vous laisse admirer l’ampleur des dégâts ci-dessous : 

Appareil photo cassé
Appareil photo cassé
Mission 1 : OBJECTIF

Notre priorité à Hanoï est donc l’appareil photo et plus précisément l’objectif (et oui la rayure c’est moche mais au moins on peut toujours prendre des photos 🤭). Armés de notre fidèle sac-à-dos, direction les boutiques d’appareil photo. On s’est renseignés sur différents shops et les quartiers où l’on en trouve. Car ici tout est organisé par types de boutique. C’est assez bizarre pour nous occidentaux, car si tout est regroupé au même endroit bonjour la concurrence 🙄 !

Le seul avantage c’est qu’on a l’occasion de « visiter » la ville en nous rendant aux différents magasins. On passe un bon moment à se renseigner car l’objectif est cassé (genre plié en deux) et on aimerait avoir un deuxième avis sur cette la rayure pour confirmer que c’est vraiment bien ça. On vous la fait courte, on passe la matinée à avoir différents sons de cloche 🛎, d’autant que les boutiques n’inspirent pas du TOUT confiance 😰. On fini par déposer notre appareil photo dans une boutique qui paraît un peu plus fiable (prions Jésus) où nous négocions la réparation à 400 000 D (15€).

le bun-cha : spécialité d'hanoï

Pour le déjeuner on trouve un petit resto bien noté et je prends un Bun Cha, une spécialité d’Hanoï 🍜 – des boulettes de viande à tremper dans une soupe de nouille aigre douce et Clem un truc bien naze le Banh Beo, des galettes de riz avec des crevettes 🦐 (c’était pas naze du tout, c’est très bon mais juste peu copieux, un genre d’entrée quoi 😝). On se régale, enfin surtout moi ahaha.

Hanoï, Vietnam
Bun Cha, miam !
Hanoï, Vietnam
Banh Beo, très bon mais un peu léger

Après le déjeuner on va récupérer notre bébé. Le gars a pu réparer l’objectif, incroyable 😳 ! C’était pas très compliqué pour lui apparemment, du coup on ne paye que 100 000 Dongs, soit 3,80€ (ça aussi c’est incroyable, merci 🙏🏼) ! Ce n’est pas hyper fluide mais ca fera l’affaire, surtout vu le prix de l’objectif neuf (surtout vu l’état de la catastrophe c’est un miracle qu’ils aient pu réparer 😲). Le réparateur nous confirme au passage que c’est bien une rayure sur notre capteur. Seule solution, l’emmener au centre Panasonic comme on nous l’avait déjà dit en Thaïlande, eux seuls peuvent intervenir sur ce genre de problème. On n’est pas encore sorti de la berge en gros.

Hanoï, Vietnam
Test concluant, l'objectif est bel et bien réparé !

On fini l’après-midi en se baladant près du lac de l’épée restituée, très réputé à Hanoï. Vu que c’est le week-end, tout est piéton et beaucoup de vietnamiens et touristes sont présents 👭. L’ambiance est vraiment top, on assiste à des démonstrations de hip-hop🤸🏻‍♂️, de tournages de clip, body art 🎨, corde à sauter, etc. Personne ne juge personne et tout le monde s’éclate 🤪. Et aussi un jeu typique du coin, une sorte de volant lesté où les joueurs se le passent en jonglant avec les pieds. Un peu comme avec un ballon de foot ⚽️, mais là il faut être plus souple et acrobatique.

Hanoï, Vietnam
Hanoï, Vietnam
Hanoï, Vietnam
Hanoï, Vietnam
Hanoï, Vietnam
Hanoï, Vietnam
Hanoï, Vietnam
MISSION 2 : CAPTEUR

Le lendemain, on poursuit la mission appareil photo pour le capteur. On galère à trouver un centre Panasonic officiel malgré les adresses sur le site officiel. Ça nous gave vraiment 😠 (on vous laisse imaginer), on passe une bonne partie de la journée à se rendre d’un endroit à l’autre pour finir au siège social, basé dans une tour immense, on aurait dû commencer par là. Il y a un service après vente, alléluia 🙏🏼 ! On leur explique le problème en leur disant qu’il s’agit peut-être d’une poussière (oui on sait que c’est une rayure mais on est durs de la feuille 🍃, on croit encore au père noël 🎅 et à la petite souris 🐭).

Le soir on se fait un break pour nos nerfs : on va voir Avengers Infinity War au cinéma 📽, enfin ! On nous a dit qu’il était dingue. Bon en sortant de la salle de cinéma, on est un peu perturbés. La séance en VO s’est très bien passée mais l’histoire nous a chamboulé 😫, Clem est comme une folle et n’arrête pas de me poser ou de se poser des questions (vous qui me connaissez, vous savez ce que c’est 😈).

Le lendemain on chill à l’hotel, on attend que l’appareil soit prêt. On avance un peu sur le blog (miracle), on fait péter les glaces menthe chocolat 🍦(merci jésus).

Ca y est l’appareil photo a été examiné. Un coup de Graab (le uber asiatique) et nous voilà chez Panasonic. Ils nous annoncent qu’ils ont enlevé la poussière ! On n’y croyait tellement pas. Un petit check rapide pour voir si tout va bien. Eeeeet ben non ! La tâche sur les photos est toujours là 😖 (c’était trop beau pour être vrai) ! Bien joué les boulets, du coup la pana compagny, faudrait soit songer à changer de techniciens, soit leur filer des binocles histoire de bien faire le job.

Un nouveau technicien regarde à nouveau l’appareil et se rend à l’évidence tout comme nous : rayure, rayure, rayure. Bon merci pour le faux espoir, en gros pas le choix il faut commander un nouveau capteur qui doit être livré depuis le Japon, il y a entre 6 à 8 semaines de délai de livraison ✈️, et il faut raquer. Heureusement l’appareil photo est sous garantie (qui est internationale et valable). La dame de l’accueil va se renseigner, elle est d’ailleurs très aimable et fait bien son boulot cela dit en passant. Pas sûr que la garantie fonctionne et on aura la réponse dans 2 ou 3 jours (prions le ciel).

Hanoï, Vietnam
Hanoï, Vietnam
Hanoï, Vietnam
Pause visite à la citadelle impériale

Le jour suivant on se rend à la Citadelle Impériale de Thang Long 🏯. Il n’y a pas énormément de monde, on déambule dans l’enceinte, on en apprend un peu plus sur la guerre du Vietnam et l’importance du lieu. C’était sympa comme visite mais pas incontournable selon nous. Il commence à faire très chaud en fin de matinée 🔥, du coup on mange un bout dans un resto puis on va prendre un café dans un super endroit, le Café Runam, pas donné mais on voulait avoir un bon wifi 💻. Je prends un café vietnamien (c’est toute une technique, on vous laisse regarder ça sur les photos) et Clem prend un chocolat chaud histoire de se casser le ventre (🤤). Il est vrai que c’est très bon et ça fait du bien de se poser dans un bel endroit. Nous retournons ensuite à l’hôtel le reste de l’après-midi. On y prépare la suite de nos aventures, direction la baie de Cat Ba dès le lendemain !

Hanoï, Vietnam
Hanoï, Vietnam
Hanoï, Vietnam
Hanoï, Vietnam
Hanoï, Vietnam
Hanoï, Vietnam
Café vietnamien
Hanoï, Vietnam
Chez Café Runam
APPAREIL PHOTO : DERNIER épisode

De retour à Hanoï après nos aventures à Cat Ba (on vous raconte ça dans le prochain article ✒️) la mission appareil photo continue. On a en effet eu la réponse concernant la garantie…. Eh bien c’est mort 😡(quelle surprise…) ! Il va falloir payer plein pot pour changer le capteur, du coup pas le choix on accepte le devis et on passe les voir afin de déposer un acompte de 3 millions de dong (oui on vous a pas dit on est millionnaires). Le capteur sera livré d’ici plusieurs semaines à Hô-Chi-Minh-Ville ce qui modifie la suite de notre voyage. Nous choisissons d’aller Cambodge 🇰🇭 à la place de l’Indonésie 🇮🇩 afin de laisser le temps au capteur d’être livré dans la capitale.

Le midi on mange dans un super resto où on se prend un Bun Cha (on est fans 😍). C’est délicieux et pour le dessert on tente un egg coffee. Oui oui un café à l’œuf 🥚. Préparé avec trois jaunes d’œufs mixés avec un café (bonjour les prot’), le résultat est plutôt surprenant mais pas si mauvais (même plutôt très bon). Les proprio du resto nous offrent un petit shooter d’alcool de riz au gingembre noir, impeccable pour digérer 👌🏼. On finit la journée au cinéma pour aller voir « Solo » le dernier film sorti du monde de Star Wars. Demain on part pour Ha Giang dans le nord du Vietnam, il faudra donc patienter jusqu’au prochain article pour savoir ce qu’on est allés faire là-bas 😉 !

Hanoï, Vietnam
Encore un Bun Cha 😋
Hanoï, Vietnam
Le fameux Egg coffee, original et surprenant

Guesthouse 😴
Golden Time Hostel : 6 dodos
Golden Hanoi Hostel : 1 dodo
Hanoi Pearl Hostel : 1 dodo

Période 📆
Mai 2018