Chiang Mai

Chiang Mai

Clem les Roux Roots

ARTICLE RÉDIGÉ PAR CLEM  🖋

Premiers pas en thaÏlande

C’est à Chiang Mai que nous foulons pour la première fois la terre thaïlandaise 🇹🇭 !

Enfin avant cela, il s’agit déjà de passer l’immigration et de se faire tamponner nos passeports 🛂. On est K.O et je ne me sens pas très bien, ça promet ! On fait la queue pendant environ 40min avant de se présenter devant la douanière (ça se dit ?) très sympa et qui tchatche avec nous. On ne s’est pas trompé de pays, c’est bien le pays du sourire 😄 !

Notre exemption de visa pour 28 jours en poche, on se dirige vers le tapis roulant pour attendre nos bébés… nos sacs bien sûr 🎒! Seront-ils là ? Intacts 😱? Finalement on attend à peine 1 minute que l’on voit déjà arriver le sac de Jojo en parfait état. Puis quelques minutes après, le mien, ouf. On a nos affaires alors en route !

Sauf que je me sens de plus en plus mal, j’ai la nausée, je suis crevée 😷. Je me traîne dans l’aéroport et laisse Jojo mener la danse : retirer nos premiers baths et trouver un transport pour notre guesthouse. Heureusement Jojo qui a bouquiné un peu avant le départ de France me dit que le bon plan c’est le songthaew, une sorte de petit pick-up taxi collectif qui peut-être de différentes couleurs selon sa fonction 🚖. 

Pour nous, ce sera donc un songthaew rouge direction le centre-ville avec un chauffeur tout sourire et un bonnet angry bird rouge 🐦. Dégaine.

Notre trajet ne dure pas plus de 15 mn et malgré la fatigue on est tout excité d’y être enfin et on ouvre grand les yeux 👀 !

Le songthaew nous dépose devant notre guesthouse qu’on avait booké pour 2 nuits en prévision,  mais malheureusement notre chambre ne sera disponible qu’à 14h. Je regarde ma montre, il est 8h. Soit 2h du matin pour notre horloge biologique restée en France. On veut dormir 😴! Qu’à cela ne tienne, on dépose nos gros sacs dans une salle à l’étage à cet effet, et on remarque qu’il y a des vieux matelas entassés ! On demande l’autorisation et on s’écroule sur les matelas dans la salle des bagages. On dort pendant 4h 💤 et on récupère notre chambre, dispo finalement un peu plus tôt.

On se douche, enfin. Et puis on part se balader dans la ville, on se prend notre première soupe chicken noodles 🍜 (delicious) et on rentre se coucher parce qu’on est vraiment fracassés.

Guesthouse Lost in Chiang Mai
Visite et temples à gogo

Le lendemain matin (après 15h de sommeil), c’est requinqués qu’on part visiter Chiang Mai !

Ville, on le rappelle, qui est située dans le Nord de la Thaïlande et camp de base des voyageurs souhaitant pousser l’excursion dans la région ou partir faire des treks dans la jungle. Beaucoup de touristes donc à Chiang Mai, mais on a aimé s’y balader et visiter les nombreux (TRÈS nombreux) temples qui s’y trouvent 🏯.

📢 Info utile pour les non bilingues thaï : temple = wat

Nos temples préférés : 

  • Wat Phra Singh
  • Wat Chiang Man
  • Wat Chedi Luang
  • Wat Phrathat Doi Suthep 
  • Wat buppharam : on a fait une donation au temple (il y a des dizaines et des dizaines de boîtes à donations dans chaque temple) et en échange on a pu y accrocher une jolie cloche avec notre nom 🔔.

On s’est baladé dans le Warorot Market, marché abrité comme dans un centre commercial mais avec des vendeurs partout partout, on y trouve de la nourriture, des tissus, des bijoux, des produits de beauté, des claquettes poissons en plastoc 🐟 …
On a d’ailleurs déjeuné là un midi, pas cher, rapide, efficace et… spicy ! En Thaîlande il faut toujours dire « no spicy » mais ce qui est drôle c’est que même en précisant et bien on a souvent des mauvaises surprises…. 😖 !

En parlant de marché, je me suis acheté au Anusarn Market (marché de nuit) un pantalon fluide éléphant 🐘 – que tous les touristes achètent, oui oui – que j’avais prévu d’acheter rapidement pour pouvoir visiter les temples (jambes et épaules couvertes mesdames). Pantalon qui a déteint dès le premier lavage à la main…
C’est aussi là que l’on a découvert un plat qu’on adore, on ne sait toujours pas comment il s’appelle mais il est composé entre autres de larges noodles, de viande, et de cacahuètes. Et c’est aussi là qu’on a vu nos premiers cafards courir entre les échoppes 😰. Sinon très sympa d’arpenter le marché de nuit avec tout plein de choses que l’on a envie d’acheter ! Mais hormis le pantalon pour moi, on n’a pas craqué, il ne faut pas qu’à peine arrivés on ajoute une charge à nos sacs déjà lourds !

On a également craqué sur un massage des pieds thaï proposé par l’un des nombreux massage shops présents à Chiang Mai 💆🏻. On a choisi un endroit un peu reculé de la route (ça fait du bien), dans l’enceinte d’un temple en extérieur, très agréable. Le massage a duré 1h et était S-U-P-E-R ! Si Jojo pouvait me faire pareil tous les jours 😇…

3ème nuit à Chiang Mai dans une guesthouse différente cette fois-ci, ultra basique avec WC et douche communs histoire de revenir dans un budget raisonnable (250 baths la nuit). Breaking news💰 : 1 € = 39 baths. Soit pour les non-matheux, la nuit à 6,40 €, soit 3,20€ par personne. Cheap cheap 🙌.

BYE BYE CHIANG MAI

On a passé du bon temps à Chiang Mai et maintenant on se met en route pour Chiang Rai : on cherche à rejoindre la gare routière des bus 🚍partant pour le Nord par nos propres moyens, c’est-à-dire en trouvant l’arrêt de bus des locaux qui nous emmènera à la gare routière.

Eh ben on a vraiment cherché, essayé, pris un bus pour en descendre finalement, demandé aux habitants, mais on n’a pas trouvé et on s’est finalement retrouvé dans un songthaew qui nous a déposé devant la gare routière. Hop, on saute dans le bus direction Chiang Rai !

Guesthouses 😴
Lost in Chiangmai Experience : 2 dodos
VIP House : 1 dodo

Infos utiles 💡
Pour se rendre à Doi Suthep, prendre un songthaew collectif à la porte Nord Pratu Chang Phueak : 50 baths/p. aller & 60 baths/p retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *