Chitwan, Népal

Safari à Chitwan

Clem les Roux Roots
Jojo les Roux Roots

ARTICLE RÉDIGÉ PAR CLEM  🖋

ARTICLE COMMENTÉ PAR JOJO
EN ITALIQUE ROUX  💬

Le bus de l’enfer (2)

Après un trajet Pokhara – Katmandu qui s’est étonnamment bien passé 👏🏼, nous avons passé un jour à Katmandu avant d’acheter nos tickets de bus direction le sud du Népal 🚌.

Nous voilà donc dans le bus avec pour destination Sauraha, village situé au sud du pays dans la vallée de Chitwan dont le parc national est réputé pour ses safaris 🐾. On peut y voir des biches et cerfs 🦌, des paons, des oiseaux de toutes sortes 🦅, des singes 🐒, des crocodiles 🐊, des rhinocéros 🦏, des ours, 🐻, des éléphants sauvages 🐘 et même des tigres 🐅 si l’on est chanceux. Bref, Chitwan tu nous envoies du rêve, on est prêt !

C’était sans compter sur la circulation népalaise, qui encore une fois, a frappé 🤦‍♀️. Notre trajet devait durer plus ou moins 5 heures (en théorie), il en dura plutôt 10… ⏳ !

En effet au bout d’à peine 1h de route où notre bus a péniblement traversé les embouteillages poussiéreux à coups de klaxon🚌, on s’arrête soudainement à la suite d’une dizaine de véhicules. On essaye de comprendre ce qu’il se passe 🧐(après avoir patienté une bonne demi-heure sous le questionnement incessant de Clem) en demandant au chauffeur qui, sans aucune gêne, nous répond très évasivement en nous disant que c’est parce qu’il y a la police 👮‍♂️. Quand on lui demande combien de temps ça va durer, il ne répond pas. Top, merci 😤. Après 1h à poireauter dans le bus, on sort et on se dirige vers le flic déter. En fait il y a des travaux de construction de la route plus loin 🚧 et donc la circulation est alternée🚦. Sauf qu’au Népal la circulation alternée c’est pas toutes les 5 minutes, c’est plutôt toutes les 5 heures. Sans déconner. Il nous annonce serein qu’on pourra repartir dans 4h. Blague ultime 😭.

On va donc manger un dal baht pour 2 dans un boui boui crasseux qui ne nous dit rien 🍛, mais on n’a pas franchement d’autres options. On y rencontre finalement un jeune garçon 👦 (qui nous matait durant tout le repas et rêvait de faire un selfie avec nous) qui parle divinement bien anglais 👏🏼, et nous raconte où il vit, sa famille, ses oncles qui vivent aux USA et nous demande si on aime son pays 🇳🇵. Il est d’ailleurs doué en géographie et nous met plusieurs fois des colles 😅.

C’est enfin l’heure de repartir, en avant guinguan (genre la meuf) !

Le parc national de Chitwan

À la sortie du bus, il se met à pleuvoir des trombes d’eau ☔️. On attend notre chauffeur (oui monsieur, pour une fois qu’on a le droit à un chauffeur gratos) qui doit venir nous récupérer pour nous emmener à l’hôtel 🏨. Un autre gars se pointe et veut absolument nous emmener à son hôtel. On lui dit environ 10 fois que non car on attend notre chauffeur 🙅‍♂️, qui finalement arrive. Comme il pleut, on attend que ça se calme, et sous le nez de notre chauffeur, l’autre gars continue de vouloir nous embarquer 😂 ! Notre chauffeur rigole puis commence à s’énerver, « ils sont avec moi ». Ils sont fous ces népalais 🤪 !

Il ne pleut plus, on démarre la jeep direction l’hôtel et… on tombe en panne 20 mètres plus loin, si si (oui on reste au Népal quand même). On ouvre le capot de la jeep 🚙, ça ressemble à rien là-dedans d’après Jojo 🤔 ! Entre temps notre chauffeur part et nous dit qu’il revient, et qui voilà ? L’autre gars qui veut encore nous faire embarquer dans sa jeep, quel pot de colle 😬 !

Bref, la jeep redémarre (après avoir fait quelques étincelles entre 2 fils ⚡️) et on arrive à notre guesthouse bookée en avance pour plusieurs nuitées, une jolie chambre avec douche, et on passe une bonne nuit 🌙.

Chitwan, Népal

Le lendemain on choisit notre agence pour le safari et notre mode de transport : on peut soit faire un tour en canoë 🚣‍♂️, en jeep 🚙 ou même y aller à pied 🏃‍♂️! Evidemment on hésite, niveau budget on ne peut malheureusement se permettre qu’une seule journée dans le parc. On veut absolument faire un tour à pied dans Chitwan car c’est excitant et incroyable 🤩, mais on veut aussi mettre toutes les chances de notre côté de voir des animaux avec la jeep, qui permet de s’enfoncer plus loin et de parcourir plus du terrain à leur recherche.

On opte finalement pour l’option : canoë, demi-journée de marche dans le parc, puis après-midi jeep (une belle analyse de Clem offrant un bon compromis entre aventure et découverte animale 🤓).

Chitwan, Népal
Les barques qu'on empruntera demain pour naviguer sur les eaux infestées de crocos 😬
Chitwan, Népal
Cauchemar éveillé

La nuit qui vient est bien plus agitée que la précédente 🤭.

** Attention, le passage qui va suivre est susceptible de heurter les âmes les plus sensibles, prière de s’abstenir si vous n’êtes psychologiquement pas prêt (et arachnophobe). **

Alors qu’on dormait paisiblement 😴, je me lève et attrape la frontale en mode lumière rouge pour aller aux toilettes, et là, c’est le drame. Que ne vois-je pas une ÉNORME araignée se faufiler dans notre salle de bains 😱 !!!!! Evidemment, je hurle 🗯 « JOCELYN IL Y A UNE ARAIGNÉE ÉNORME ». La tête dans le pâté, Jojo émerge. Il prend trop de temps, je lui saute dessus « elle est énorme, dépêche toi, allume la lumière, je l’ai vue, elle était là, elle est partie dans la salle de bains, vite, VITE, VIIIIIIIITE, je vais mourir 😱😱😱 » (oui parce que d’habitude elle fait tout un cinéma pour une pauvre faucheuse, mais ce coup-ci je me suis dit que ça valait peut-être la peine que je me lève).

Jojo part en expédition dans la salle de bains vêtu de son seul caleçon (la classe), mais ne voit rien 👀. Je suis obligée de me lever pour me rendre dans cette zone hostile 💀, je regarde partout et je la vois, elle est LÀ 😨 ! Le commentaire de Jojo lorsqu’il voit ce monstre est révélateur de l’horreur de la créature : « Ah oui » (oui un élan d’excitation m’a envahi, désolé).

L’araignée se rue dans la chambre 🕷, Jojo sur ses talons, je reste bien sûr en sécurité dans la salle de bains. Et là, l’improbable, l’inimaginable se produit : Jojo m’annonce qu’il ne retrouve plus l’araignée. NOOOOOOON 😭.

Je lui suggère d’ouvrir la fenêtre et d’appeler à l’aide 📣 « Help ! » (ça risque d’être vachement efficace), mais il retrouve finalement l’araignée tapie telle une bête assoiffée de sang entre la table et le mur. Jojo, qui ne faisait pas le malin malgré tout 😈, essaie tant bien que mal de trouver la technique ultime pour lui défoncer la gueule 🔪, armé d’une tong (j’étais hyper bien équipé avec ma tong quicksilver).

Finalement le miracle se produit, j’entends Jocelyn dire « elle est morte » (mission accomplie soldat boulet). Alléluia, seigneur Jésus merci mon Dieu 🙏🏼, la connasse est crevée. La zone est dégagée.

Inutile de préciser que je ne ferme pas l’œil du reste de la nuit.

Le lendemain matin direction la réception, et d’un ton ferme j’annonce que je ne passerai pas une nuit de plus dans leur guesthouse pourrie 👎, que ce n’est pas de leur faute mais que je suis traumatisée de la chambre. Bon en vrai c’est pas de chance les pauvres, leur guesthouse est très bien mais bon. Il nous faudra donc trouver ce soir un nouveau logis.

Pas le temps de tergiverser dix mille ans, on se dirige vers le point de départ de notre journée safari 🤘!

Chitwan, Népal
Le village de Sauraha
Chitwan, Népal
Appâts humains juteux pour crocos, ours et autres tigres

Notre guide pour la matinée est Raja 🕵️‍♂️, 27 ans d’expérience et très sympa, et son assistant Kumar. Le départ se fait à la traversée de la rivière, que l’on descend en canoë 🛶. On désespère un peu de ne pas voir de crocodiles 🐊, lorsque tout d’un coup on en repère un dans l’eau ! Brrr, ça ne donne pas envie de tomber à l’eau 😨 ! On aperçoit aussi différents oiseaux comme le fameux Kingfisher, en français le martin-pêcheur (ouah la fille trop bilingue).

Chitwan, Népal
Chitwan, Népal

On accoste sur la rive, il est temps d’entamer le safari à pied 👣. Kumar nous met en garde sur les dangers du parc, comme on avait pu le lire sur internet, et les comportements d’urgence à adopter (oui Clem avait tout révisé avant). C’était déjà flippant à la lecture des articles mais en vrai ça l’est encore plus 😱 ! Récapitulons (professeur Clémence bonjour 🤓):

  • si on croise un ours 🐻 il faut : rester soudés et faire front ensemble pour intimider l’ours et paraître plus impressionnant (si on hurle le plus fort possible dans sa face pour l’effrayer ça compte 😇 ?)
  • si on tombe sur un rhinocéros 🦏 il faut : courir en zig zag puis grimper à l’arbre le plus proche (tout à fait mon cher Kumar, tu me vois MOI grimper à un arbre où la 1ère branche se trouve à 3m de haut 🤪 ?)
  • si on tombe sur un éléphant 🐘, le plus dangereux des animaux du parc, il faut : prier et courir le plus vite possible (sérieux).
  • Pour le tigre 🐅, ben apparemment c’est lui qui nous repère et pas l’inverse, il partira donc de lui-même, il est rare de l’apercevoir.

Sur ces informations très rassurantes, on se met en route ➡️. Raja devant, moi, Jojo puis Kumar qui ferme la marche. On oublie les fusils tranquillisants, Raja est armé d’un bâton 🏏, seul moyen de défense avec lequel il opère un genre de danse si l’on tombe face à un rhino ou autre (c’est sûr, on ne ressortira jamais vivant de cette jungle). Apparemment ça fonctionne pas mal. Mon cœur bat à 100 à l’heure, je suis en stress (du coup elle transpire grave, une technique olfactive hyper efficace pour tenir tout prédateur à distance 😂), j’ai l’impression qu’on va tomber nez à nez avec un tigre et se faire attaquer !

Chitwan, Népal
En mode commando
Chitwan, Népal
Chitwan, Népal
Chitwan, Népal
Va-t-on se faire charger par un rhino ?

On doit faire attention à marcher sans faire de bruit et éviter d’écraser les brindilles 🤫, Kumar avance d’un bon pas dans ce sentier étroit, je le suis donc en essayant de ne pas me focaliser sur les toiles d’araignées 🕸 et les abominables énormes insectes rouge et noir sur les feuilles des arbres 😨. Faut dire que je suis bien plus inquiète des gros animaux, pour une fois… (alléluia !) .

On croise en premier des singes 🐒, en l’air dans les arbres, ils sont beaux ! Puis un cerf et de jolies biches 🦌. Toujours pas de tigre à l’horizon. On quitte ensuite le sentier étroit pour un plus large chemin avec une vue plus dégagée. Malheureusement, toujours pas d’animaux impressionnants sur notre chemin. Le stress me quitte petit à petit et la déception me gagne doucement 😞. Le guide nous explique qu’avec une journée entière de marche on s’enfonce beaucoup plus loin dans le parc et qu’on a ainsi beaucoup plus de chance de croiser des animaux. Bon ben on aurait peut être dû faire ça, le gars de l’agence nous avait prévenu en plus mais bon, tant pis 🤷‍♂️.

Vers la fin de notre marche dans la jungle, on repère malgré tout 1 rhinocéros de très loin 🦏, il est dans les hautes herbes et avec les jumelles on voit son dos. Il doit être au moins à 200m. Puis sur le retour on est content de tomber sur un rhino venu se baigner dans un petit lac, on l’observe d’un peu plus près 😀 (100m ou moins).

Notre safari à pied de 3h se termine donc, un poil déçus de ne pas avoir vu de rhino de plus près, mais quand même ravis de notre expérience, l’excitation de se déplacer à pied dans le parc et la possibilité de tomber nez à nez avec un animal sauvage rend la marche super en elle-même 👍🏻.

Chitwan, Népal
Safari en jeep, go !

Après le déjeuner, on grimpe sur notre jeep en compagnie d’une dizaine de personnes 🚙. En route vers l’infini et l’au-delà (Buzz l’éclair tu te calmes) !

Le paysage défile, on roule dans un coin du parc différent de celui de ce matin. On aperçoit 2 gros lézards 🦎, des singes, des biches et des cerfs, des cochons sauvages 🐖 (des cousins à toi Clem ?), plusieurs troupeaux de rhinocéros au loin. Et soudain, notre guide repère un troupeau accessible en jeep, le chauffeur rapproche doucement la jeep. C’est dingue, on a la chance de voir les rhinocéros de très près 🤩 ! Notamment un gros rhino qui traverse la route juste devant notre jeep, ça fait flipper, la bête est énorme 😲 ! Ça donne pas très envie de se faire charger, finalement je suis contente d’être en jeep et de ne pas être tombée dessus ce matin… car les visiteurs à pied se font souvent charger par les rhinos 😱 !

Chitwan, Népal
Chitwan, Népal
Charmant, on se croirait dans Jurassik Park

On s’arrête ensuite au centre de reproduction des crocodiles qui abrite l’espèce de crocodile gavial, en voie d’extinction 😕. On y a pu voir beaucoup de ces crocodiles au long museau à différents âges, les bébés, et les gros impressionnants. Mais ceux-là ne sont pas les plus dangereux, ce sont les muggers qui sont plus à craindre 🐊.

Chitwan, Népal
Chitwan, Népal

Enfin sur le retour, le clou du spectacle : au loin un ours traverse la route 🐻 ! La jeep s’avance vite et s’arrête au niveau où l’ours est entré dans les fourrés. On l’aperçoit dans la forêt, il s’immobilise et tourne sa tête vers nous. Et alors que notre guide nous fait le signe « chut » 🤫, un touriste à côté de nous éclate d’un rire puissant (what the fuck) et l’ours détale. Merci gros débile 🤬 !

On est quand même bien content d’avoir vu l’ours, même de loin 😍 !

Notre journée safari se termine, c’était le pied d’être à l’affût toute la journée, on est crevés ! On se trouve un hôtel en dur et on prend une chambre au 3ème étage, à l’abri des araignées mutantes. On craque un peu le budget mais qu’est ce qu’on est bien dans cette chambre ☺️ !

On décide d’ailleurs de s’offrir deux journées supplémentaires ici – ouais on est comme ça nous 😏.

Chitwan, Népal
Bon, on voit un bout de l'ours, ça compte !
Gogo gadgeto vélo

Le lendemain on chill, et on se prend un bon petit-déjeuner à la Pancake House 🥞, tenue par une néerlandaise de mémoire. Cette dame recueille les chiens errants 🐕 et les fait vacciner grâce à des donations 💉. Elle fait de très bons pancakes (en à peine 45 minutes) et nous raconte quelques histoires sur le parc et ses habitants. Notamment le légendaire éléphant sauvage Ronaldo 🐘, qui détient le triste palmarès de 18 personnes tuées 😱. Essentiellement des villageois de patelins aux alentours du parc (qui fait quand même 93200 hectares !). Ronaldo vient parfois la nuit dans le village de Sauraha où nous sommes actuellement, pour chiper des sacs de riz 🍚, causant de multiples dégâts aux hôtels et vitrines. Il a même détruit un mur de l’hôtel de notre copine Marcia lorsqu’il y était peu après nous 😮 ! Il n’est pas rare d’observer aussi des rhinos déambulant dans les rues la nuit. Pour notre part, nous n’en n’avons pas vu dans le village 🙈.

Pour notre dernier jour, on loue des vélos 🚲 (bien bien pourris) et on part pédaler dans les alentours ! On se balade un moment sous le soleil ☀️, au milieu des villages, des champs 🌾, on croise des enfants, des buffles 🐃, les paysages sont jolis, il fait chaud 🌡 (et pas qu’un peu mon nveu’).

La balade se termine, et notre séjour à Chitwan aussi, il est temps de repartir vers Katmandu.

Le retour en bus se passe plutôt normalement, ouf, on passe 2-3 jours dans la ville à chiller, acheter souvenirs et cadeaux et se reposer car j’ai mal au ventre 🤢, avant de prendre un avion et s’envoler vers Bangkok ✈️, notre troisième passage dans la capitale Thaïlandaise 🇹🇭.

Chitwan, Népal
Chitwan, Népal
Chitwan, Népal
Chitwan, Népal
Chitwan, Népal
Chitwan, Népal
Chitwan, Népal
Les villageois tapent sur le sol avec les bâtons pour regrouper les poissons, une technique bien rodée 👌🏼
Chitwan, Népal
Et hop, les poissons sont pris dans les filets !

Guesthouses 😴
Wild Horizons guesthouse : 2 dodos
Sauraha Holiday Home : 3 dodos

Du 4 au 8 avril



 

2 réflexions sur “Safari à Chitwan

  1. Cécile dit :

    Franchement, l’histoire de l’araignée m’a vraiment fait rire ! J’imagine tellement la scène et d’ailleurs, je rigole surtout parce que j’aurai sans aucun doute réagi de la même façon, je déteste ces petites bêtes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *