Ha Giang, Vietnam

Ha Giang à moto, le joyau naturel du Vietnam

Clem les Roux Roots
Jojo les Roux Roots

ARTICLE RÉDIGÉ PAR CLEM  🖋

ARTICLE COMMENTÉ PAR JOJO
EN ITALIQUE ROUX  💬

Retrouvez les infos pratiques à la fin de l’article

Entre Ha Giang et Sapa, notre coeur ne balance pas !

Vous n’avez jamais entendu parler d’Ha Giang au Vietnam ? Et bien rassurez-vous nous non plus, avant 😏.

Ha Giang est une province située au nord du Vietnam non loin de la frontière sino-vietnamienne 🇨🇳🇻🇳. C’est une magnifique région où les paysages, on le découvrira plus tard, sont d’une beauté rare.

A contrario il est possible que vous ayez déjà entendu parler de Sapa, également situé dans le nord à l’ouest de Ha Giang, une ville au cœur des montagnes réputée pour ses treks parmi les rizières en terrasses surplombant la vallée.

C’est en faisant des recherches sur Sapa que nous avons décidé de ne pas y aller 🤭 et que nous avons découvert Ha Giang, une alternative selon nous à la touristique Sapa.

Alors pourquoi 🤨 ?

Nous avons fouillé le net pour avoir des retours d’expérience sur Sapa : bien souvent le bilan est mitigé. Ultra touristique, ville qui regorge d’hôtels, impact négatif sur la population locale (on vous renvoie sur cette brochure du voyageur responsable), etc. Ça change du Laos d’où l’on vient !

De plus le temps prévu pour les prochains jours n’étant pas des plus cléments on ne se voyait pas se faire rincer par la mousson en plein trek pendant 2 jours 🌧.

Et c’est là que nous avons découvert des témoignages de voyageurs sur la région d’Ha Giang ✨ : authentique, sauvage et peu touristique elle remporte la médaille face à Sapa (attention nous n’avons pas visité Sapa dont les paysages sont sans aucun doute splendides et les rencontres belles, nous parlons uniquement via les expériences relatées sur des blog de routards). Cerise sur le gâteau 🍒, Ha Giang se visite à moto 🏍 ! Il faut dire qu’après notre super expérience de road trop à moto sur la boucle de Thakhek au Laos, on n’avait qu’une hâte c’était de recommencer (pas sûr que nos fesses veuillent remettre ça…)

Ha Giang tient-toi prête, nous voilà !

Hanoï - ha giang en bus

Nous rejoignons donc la ville d’Ha Giang (capitale de la province de… Ha Giang 😬) depuis Hanoï en bus couchettes, bien que le trajet se fasse sur la journée. Eh oui, on découvrira plus tard que tous les bus au Vietnam sont des bus couchettes même de jour ! Pas plus mal ça me convient très bien mais moins à Jojo qui a des grandes gambettes 🤭 (c’est sûr que dès que l’occasion de ronfler se présente t’es pas la dernière à te manifester).

On pose nos bagages à l’hôtel Anh Tu, grand bâtiment sans âme mais qui fait le job 🤷🏻‍♀️, puis on se rend directement au loueur de scooter le plus famous de la boucle d’Ha Giang : Mr Hong 😎. On choisit notre bécane pour 4 jours : une semi-automatique comme lors de notre précédent roadtrip au Laos, et on prend l’assurance en plus. Mr Hong nous remet des protections gratuites, je les teste dans la chambre, on dirait Robocop 😒. En fait c’est pas très pratique et confort donc zou, pas pour nous.

Le soir on se prend un bon repas pour être en forme pour demain. On dîne au Homestay de Mr Hong : on teste le Shashuka, un plat tunisien/israëlien, original hein ? C’était absolument délicieux 😋 et ça nous a fait du bien de changer du traditionnel fried ried ou noodles asiat’.

Ha Giang, Vietnam
Mmmmmmmh Shakshuka
Ha Giang, Vietnam
Transformation Power Ranger !

Jour 1 

Ha Giang à Dong Van

0
KM à moto, ça use le croupion !

C’est parti pour notre 1er jour sur les routes de la région d’Ha Giang ! Nous laissons nos gros sacs à l’hôtel et partons uniquement avec le petit sac à dos de Jojo, ça suffira amplement 👌🏼.

Dès le départ les paysages sont beaux, et deviennent petit à petit tout bonnement magnifiques. Nous roulons au milieu de pics karstiques et à chaque virage une nouvelle vallée et de nouveaux trésors que l’on découvre 😍. Le temps est nuageux mais cela n’enlève rien à la beauté du décor.

Le temps d’une pause café ☕️ pour reposer nos fessiers puis nous repartons de plus belle jusqu’aux montagnes boobs de Tam Son. De curieuses montagnes jumelles faisant penser … à une paire de seins 😁 (plutôt ferme apparement) ! On vous laisse juger sur la 1ère photo :

Ha Giang, Vietnam
Ha Giang, Vietnam
Ha Giang, Vietnam
Ha Giang, Vietnam

Nous poursuivons vers le village de Yen Minh où l’on déjeune. Rien de très folichon (les expressions back to the futur de Clémence). On repart donc directement jusqu’au Palais Royal Hmong situé dans le petit village de Sa Phin à quelques km de Dong Van. Ce palais fut construit par les français lors de la période coloniale et était le lieu de résidence des rois Hmong 👑 (le peuple Hmong étant l’une des nombreuses ethnies du pays). C’est étonnant de voir un tel édifice dans une région si reculée. Un arrêt bienvenu qui permet de faire une pause pour se dégourdir les jambes.

Nous arrivons à 17h à Dong Van, ville sans charme dans laquelle on va passer la nuit 🌙. Mais avant ça : la bouffe évidemment ! On dîne dans un resto repéré sur tripadvisor, Quang Dung, où l’on prend un fried rice et des rouleaux de printemps, sacrément copieux et plutôt bon. Le tout accompagné d’un smoothie à la banane à tomber par terre 🤤.

Retour à l’hôtel où on dort comme des bébés 💤.

Ha Giang, Vietnam
Ha Giang, Vietnam
Ha Giang, Vietnam

Jour 2

Dong Van – Lung CU – MEo Vac

0
KM à moto, ça use le croupion !
Prendre de la hauteur au fort de Dong Van

Ce matin nous avons décidé de nous rendre au fort de Dong Van avant d’attaquer la route. C’est donc à pied, après une tentative infructueuse en scooter (oui il n’a pas trop aimé sur le moment), que nous grimpons la pente raide menant aux ruines du fort (et là c’est Clem qui n’a pas aimé). La vue que l’on a là-haut est dingue 🤩 ! On surplombe la vallée et la ville : on reste un moment à observer les villageois travailler dans les rizières en contrebas.

On vous conseille vivement de monter au fort lors de votre passage à Dong Van ! Le coucher ou lever de soleil doivent probablement être grandioses depuis ce point de vue.

Ha Giang, Vietnam
Ha Giang, Vietnam
Ha Giang, Vietnam
Ha Giang, Vietnam

En redescendant on se rend aux rizières afin d’y observer de plus près ce qu’il s’y passe (faut dire que là-haut c’était quand même un peu loin). Les villageois bossent d’arrache pied, aidés par leur buffles qui ne chôment pas non plus 🐃. Derrière nous un buffle est attaché à un piquet, et surprise, je me rends compte qu’il couine. Petit buffalo chou d’amour ❤️ (tu nous saoules avec tes buffles).

Ha Giang, Vietnam
Ha Giang, Vietnam
Je voulais l'adopter mais Jojo a refusé
FAIRE COUCOU AUX CHINOIS DEPUIS LUNG CU

Après un déjeuner au resto de la vieille (et un autre smoothie banane englouti), il est temps de dire au revoir à Dong Van et d’entamer la route qui nous mènera jusqu’à Meo Vac en fin de journée. Notre première étape est de rejoindre Lung Cu, le point le plus septentrional du Vietnam. Cela représente quand même un détour de 55km (ridicule après avoir fait le tour de l’Australie mais sur les routes du Vietnam ça fait beaucoup, surtout à scoot et vu l’état de la route). D’autant que la route bitumée laisse rapidement place à une route bien merdique, défoncée puis en terre 😕. Et on est confronté à des travaux : ils goudronnent certaines parties du réseau routier 🚧, conclusion on est bloqué sur notre scoot pendant une dizaine de minutes 😠.

Après s’être trompés de chemin (on se disait bien que ce passage étroit au milieu de rochers écroulés et près du précipice était étrange 🧐), on arrive finalement au micro village de Cang Tang où trône fièrement le drapeau vietnamien en haut d’une tour au sommet d’une colline 🇻🇳, marquant le point le plus au nord du pays. Mais que nenni, il est possible de pousser encore un peu plus loin : on arrive véritablement à Lung Cu on l’on aperçoit la Chine en face 🇨🇳 (et c’est beau.. bon allez, on s’casse).

On croise des villageois sur la route et des enfants curieux de voir des étrangers chez eux. Les femmes revêtent les costumes traditionnelles de leurs ethnies et ceux-ci sont tous plus beaux et colorés les uns que les autres ✨. Ce sont des vraies œuvres d’art (on y reviendra d’ailleurs dans notre article sur Hoï An). Il y a apparemment des barbelés marquant la frontière avec la Chine sur certaines portions de la route mais on doit être bigleux car on n’a vu que dalle 🤷🏻‍♀️ !  

Ha Giang, Vietnam
Ha Giang, Vietnam
Ça lui fait de l'effet la Chine à Jojo !
Ha Giang, Vietnam
Se manger une claque au MA PI LENG PASS

Après cette rencontre express avec la Chine, nous récupérons la route principale. Nous sommes totalement hallucinés et émerveillés devant les paysages que nous traversons. A chaque virage une nouvelle vallée et nous voilà de nouveau bouche bée 😲. Nous nous régalons et nous félicitons d’être venus découvrir cette région peu connue et pourtant si grandiose.

Ha Giang, Vietnam
Ha Giang, Vietnam

 Alors que nous pensions avoir atteint le paroxysme de la magnificence, voilà que nous entamons la plus belle portion de la boucle d’Ha Giang, où se trouve le Ma Pi Leng Pass (non ce n’est pas un resto pour une fois), considéré comme le plus beau point de vue de toute la boucle. Et en effet la magie opère, le panorama est époustouflant 😍. On vous laisse juger par vous-même sur les photos. Des étudiants sont de sortie, ils tapent tous la pose devant l’objectif et leur photographe nous propose de nous prendre en photo, merci monsieur 🤗.

On est sur un petit nuage (malgré nos fessiers douloureux qui nous ramènent à la réalité) alors qu’on grimpe à nouveau sur notre scoot et que le défilé de paysages enchanteurs se poursuit. Nous arrivons à Méo Vac, notre étape pour la nuit, et on se rend compte que nos tongs ne sont plus dans le filet du sac à dos 😱 ! On a du les perdre en chemin, probablement lorsqu’on a emprunté la route toute pourrie jusqu’à Lung Cu. On part donc en mission pour acheter deux nouvelles paires de tongs, pas si évident que ça vu la taille des pieds des vietnamiens 🤭.

Ha Giang, Vietnam
Ha Giang, Vietnam

Jour 3

MEo Vac à Ha Giang

0
KM à moto, ça use le croupion !

Nous quittons Méo Vac pour entamer la dernière portion de notre boucle. Au risque de se répéter 🤓, nous sommes saisis par les paysages dès que nous quittons la ville. Même si ce n’est pas la bonne période pour les rizières car celles-ci sont actuellement pleines d’eau et de boue, cela n’en reste pas moins superbe. Mais je ne peux m’empêcher de penser ce que cela doit être lorsqu’elles sont d’un vert éclatant 😮 ! Nous nous arrêtons d’ailleurs en chemin pour observer des vietnamiens labourer les rizières avec leurs buffles 🐃. Ils sont 5 serrés comme des sardines dans une seule rizière de 10m2 à marcher en rond dedans. C’est vraiment intéressant (ben prend des notes c’est ton tour après) et je ne me lasse pas d’admirer ces bêtes 😍.

Ha Giang, Vietnam
Ha Giang, Vietnam
Ha Giang, Vietnam
Ha Giang, Vietnam

Le temps de gâte, il commence à pleuvoir 🌧 : on sort les k-ways et les ponchos (niveau de sex appeal au top). Ça commence vraiment à être le déluge donc on s’arrête pour une pause déjeuner sans intérêt dans le village de Mau Due. C’est pas terrible du tout. Le temps semble se calmer, une accalmie go go go ! On saute sur le scooter trempé et nous voilà à nouveau sur la route 🏍. On croise beaucoup de champs de cannab – euh de chanvre ! Eh oui, on avoue au début qu’on a cru qu’ils se roulaient des joints à gogos 🤪, puis on a bien vite compris que les habitants cultivent du chanvre pour le tissage de leurs vêtements. Jojo a immortalisé son minois au milieu du champs de chanvre mais ne souhaite pas la partager 🤷🏻‍♀️ (envoyez-moi un MP et je verrai ce que je peux faire).

Ha Giang, Vietnam
Ha Giang, Vietnam

On fait une pause photo à Du Gia, magnifique village nichée dans une vallée de rizières vertes fluos. Je tombe amoureuse du décor 💚. Pas le temps de traîner, la pluie revient à l’assaut ! La route jusqu’à Ha Giang se corse, on emprunte une portion absolument abominable, pire que la route prise hier à Lung Cu. Elle est défoncée, puis se transforme en terre, puis est jonchée de cailloux et de nids de poules 😳. Bref, une vraie cata (je pense que nos culs y sont restés). Je ne sais plus combien il y avait de kms, probablement une vingtaine, quoiqu’il en soit on a mis 100 ans pour revenir sur une route normale, l’enfer !

Enfin, nous voilà de retour à Ha Giang, la boucle est bouclée et nos culs tout endoloris !

Ha Giang, Vietnam
Ha Giang, Vietnam
Ha Giang, Vietnam
Quand Jojo met sa vie entre mes mains

Le lendemain, on réserve notre bus de nuit pour Tam Coc (la baie d’Halong terrestre), on rend le scooter et on récupère notre argent du 4ème jour non utilisé (au vue de la pluie on a tracé) et on se repose !

J’opère aussi une mission sauvetage de la coupe capillaire de Jojo 💇🏻‍♂️. Je m’improvise coiffeur sur la terrasse du Homestay de Mr Hong sous les yeux amusés d’une petite dame vietnamienne. Elle est littéralement morte de rire en me voyant faire et fait même la finition de la coupe à Jojo (c’est elle la vrai héroïne de l’histoire) ! Bye bye le rat crevé, bonjour les oreilles dégagées 😌.

On reste dîner là et on se reprend un shakshuka. C’est à ce moment-là que je fais tomber par terre le disque dur qui contient toutes nos photos, misère 😱. Heureusement je peux encore le lire sur l’ordi, je le range en pensant que tout va bien, que nenni, la suite à Tam Coc (ça c’est du cliff hanger) !

Ha Giang, Vietnam

Notre avis sur la boucle d’Ha Giang

Si vous n’avez pas peur des road trips à moto, foncez ! Pas besoin de savoir conduire une moto manuelle, une semi-automatique suffit largement même à deux dessus ✌🏼.

La région est extrêmement authentique, il y a peu de touristes, vous croisez beaucoup de villages et habitants d’ethnies variées et les paysages sont juste à couper le souffle. C’est à coup sûr notre coup de cœur du Vietnam, et parmi les plus beaux paysages d’Asie que nous ayons vu ❤️.

Les tuyaux des roux

  • Transport 🚍🏍
    Bus de Hanoï à Ha Giang : 600 000 VND
    Bus de Ha Giang à Tam Coc : 580 000 VND
    Location scooter chez Mr Hong : 660 000 VD pour 3 jours avec assurance
    Essence : 180 000 VND

  • Logement 🏠
    Anh Tu Hotel (Ha Giang) : 320 000 VND (1ère nuit réservée en avance) / 250 000 VND (2ème nuit négociée)
    Xuan Thu Homestay (Dong Van) : 180 000 VND
    Me souviens plus du nom de l’hôtel à Meo Vac mais on est resté à juste à côté du Homestay de Mr Hong (qui lui ne nous a pas trop plu) : 200 000 VND

  • Période du séjour 📆
    29 mai au 2 juin 2018
    ⇾ Été vietnamien au nord du pays ponctué de pluies diluviennes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *