Krabi

Krabi et ses environs

Clem les Roux Roots
Jojo les Roux Roots

ARTICLE RÉDIGÉ PAR CLEM  🖋

ARTICLE COMMENTÉ PAR JOJO
EN ITALIQUE ROUX  💬

Krabi : notre première fois en scoot

On débarque de notre premier bus de nuit à Krabi le matin. On rejoint en songthaew collectif notre guesthouse où on découvre avec joie qu’on a free coffee/tea ☕️ et banana 🍌, c’est la fête !

On fait les flemmards et on ne fout rien de la journée 💤. Le soir venu, on tombe sur un petit night market où une chanteuse fait le show 🎤. On déguste notre premier pancake rôti devant le concert 😋. Puis la nana cède sa place à un jeune homme en fauteuil roulant qui enflamme la scène, véritablement, en maniant deux boules de feu accrochées à une chaîne 🔥. Il est super doué, c’est incroyable. Je ne suis pas non plus très rassurée quand il les lance en l’air alors qu’on est assis à moins de 3 mètres 😟.

On rentre ensuite faire dodo 😴.

Le lendemain, événement ! Roulement de tambours… on loue notre premier scooter 🏍🎉 ! On avait un peu la frousse car on n’est pas des pilotes de deux-roues. Jojo se lance le premier, et le dernier en fait car je ne me sens pas de conduire 😣.

On enfourche la bécane et on découvre les sensations du scoot. En fait ça va, il suffit d’y aller tranquille pour débuter 👍🏻. On fait le plein, car ici en Thaïlande quand on loue un scoot il est vide. Donc il faut bien calculer pour le rendre…vide 💡!

On est un peu ambitieux pour cette journée car on prévoit 125 km de route. Pour notre première fois en scoot, tout va bien se passer !

Krabi scooter
Step by step

Premier arrêt 🚏: le Tiger Cave Temple (Temple de la grotte du tigre), qui tient son nom de différentes légendes narrant que des tigres y vivaient autrefois 🐯. Armé de nos bouteilles d’eau 💧on commence l’ascension, car oui, le temple se situe 1260 marches au-dessus de nos têtes. Prévenu qu’une troupe de singes 🐒 sèment la zizanie au début de la montée, on ne laisse rien dépasser du sac-à-dos ni de nos poches. On avale rapidement les premières rangées de marches pour distancer le groupe derrière nous. Et ben les macaques ne se font pas attendre 🙈. J’entends d’abord des bruits venant d’au-dessus, et suppose que les singes se déplacent dans les arbres plus haut 🌲. Je vois du verre cassé sur les marches et me demande si c’est le résultat des singes. À peine j’ai cette pensée que je lève la tête et j’aperçois une bouteille de verre en train de tomber juste au-dessus de ma tête 😱 ! Je me protège et par chance la bouteille tombe à 1 mètre de moi et se brise évidemment en mille morceaux. Bon, si ces cons de singes se mettent à nous balancer des bouteilles et autres objets en verre ça devient tout de suite moins drôle 😡. Je me dépêche d’avancer car ça me fait flipper.

On voit notre premier singe sur le chemin qui, perché sur un poteau, s’accroche à la lanière du sac de Jojo 🐵. Pas de bol pour lui, rien ne dépasse donc il ne peut rien chiper et toc bien fait 😌 !

On poursuit l’ascension et heureusement plus de singes. On souffle comme des bœufs car ça monte 🐂, et même s’il est relativement tôt la chaleur se fait déjà bien sentir ☀️.

Ca y est, on est en haut ! On peut enfin embrasser du regard ce magnifique panorama.

Une fois redescendu, on part se balader dans Wonderland, situé à côté du Tiger Cave Temple. On s’enfonce dans la jungle 🌿, il n’y a que nous 2, puis on revient sur le sentier principal car j’ai peur des bêtes 🐛. D’ailleurs, on aperçoit notre première grosse araignée, elle fait la taille d’une main ! Brrr…😨.

On visite quelques grottes qui bordent le sentier principal, ça nous change de nos forêts de pins provençales !

On termine par la visite éclair de la grotte du Tigre où il n’y a en fait pas grand-chose à voir. Une nonne me noue un bracelet autour du poignet pour lequel je dépose un petit billet dans la donation box.

Krabi
Vous avez dit spicy ?

On casse la croûte dans une gargote à proximité, et c’est là que Jojo fait l’erreur du siècle. Alors que la dame du « resto » nous indique les plats spicy et non spicy, Jojo ne se sent plus et prend en plus de son riz blanc, du poulet supposé être « a little spicy » 🙀. Pourquoi pas croquer dans un piment tant qu’on y est 🌶 ! Bien sûr, ce qui devait arriver arriva. On vous laisse visionner la vidéo et on applaudit bien fort Jojo 👏🏼!

Après cet épisode haut en couleurs (surtout le rouge sur la tronche de Jojo 😂), on remonte sur notre bolide direction l’Emerald Pool ! On emprunte l’autoroute, tout se passe bien. Plusieurs dizaine de kilomètres après, on arrive à destination, le cul en compote 😫.

On paye le droit d’entrée 💰et on emprunte un petit sentier aménagé qui traverse jungle et retenues d’eau. Super petite balade avant d’arriver à la Blue Pool, une piscine naturelle d’un bleu éclatant et hypnotisant 💧. Toutefois pas le droit de se baigner. Après quelques photos, on s’arrête à l’Emerald Pool. Une autre piscine naturelle couleur émeraude où l’on peut faire trempette 🏊🏻. Malheureusement elle est bondée. Du coup pour la couleur émeraude faudra repasser… On apprécie quand même de se jeter à l’eau par cette chaleur. Après notre petit bain, on se sèche et on rentre à la maison !

Emerald Pool
Emerald Pool

De retour chez nous, on se cherche un endroit pour dîner. On ne cherchera pas loin : on décide de becqueter chez HomCha, qui propose du thé gratis, de bons plats thaï 🍜 et des pancakes rôtis en dessert. On recommande 😋 ! Cet endroit deviendra notre cantine pour les prochains dîners passés à Krabi. Petite salle avec un personnel super gentil, et la télé avec films américains/pubs thaïs/matchs de foot 📺. Ce soir-là, on teste en dessert un « rôti », entendez par là des mini lamelles de pancake arrosées de lait concentré 🍼 et de sucre. Bonjour le diabète mais en même temps c’est TELLEMENT bon.

La belle Railay
Le lendemain, c’est journée à Railay, une péninsule accessible uniquement par bateau. Obligé donc d’emprunter un long-tail boat 🚤 (genre de pirogue avec un moteur de voiture situé à l’arrière et un grand axe à hélice qui plonge dans l’eau 4 à 5 mètres plus loin). Ce qui n’est pas déplaisant pour les yeux, mais plutôt pour les oreilles 👂🏼 ! On devient sourd car le moteur est extrêmement bruyant 📢. On débarque sur Railay East, c’est marée basse et ici il n’y a que de la mangrove, pas possible de se baigner donc 🚫. On se dirige vers le sentier qui permet d’accéder au point de vue sur Railay West et East. On n’avait lu qu’il fallait de bonnes chaussures 👟 et un minimum de condition physique 💪🏼 au vu de passages «d’escalade ». Ben en effet on arrive devant un mur de racines et de terre rougeâtre. À nous la grimpette ! Quelle bonne idée j’ai eu que de mettre une jupe 👗… (Un conseil vestimentaire ? Pas de problème appelez Clem 😝 !). C’est les mains rouges qu’on arrive au viewpoint qui nous offre une splendide vue sur la péninsule. Ensuite on se dirige vers le lagon, qui paraît-il est à marée basse. Le chemin pour y accéder se révèle être un peu escarpé… (c’est peu dire) ! Je laisse Jojo descendre la première échelle en éclaireur pour voir si ça en vaut la peine 😎. 5 bonnes minutes plus tard, il revient me chercher. Je descends laborieusement l’échelle, j’ai un peu la frousse 😧. Puis suit une deuxième, et enfin une troisième échelle. Il convient de mentionner que les échelles sont en bambous, branlantes et à moitié cassées ✌🏼. Une fois arrivée au lagon, je me dis que Jojo a bien fait de revenir me chercher. C’est stupéfiant 😮. Le lagon est quasi vide car c’est marée basse mais la boue rend tout passage compliqué. On reste sur un côté du lagon, entouré de falaises recouvertes de verdure 🍃 en haut desquelles on aperçoit un trou de ciel bleu. C’est un paysage incroyable.
Railay
Railay
Railay
Railay
Phallus Beach !
On fait le chemin inverse jusqu’à rejoindre le sentier initial pour débarquer sur la plus belle plage de la péninsule : Phra Nang 🏝. Malgré le nombre conséquent de touristes, on est en admiration devant le paysage avec son gros piton rocheux trônant au milieu de l’eau. On se pose un peu à l’ombre (sinon il y a risque de mort imminente☠️) puis on part nager le long de la grotte de Phra Nang laquelle est remplie de phallus 🍆… le culte du phallus ça rigole pas en Thaïlande (de la quéquette, en veux-tu en voilà !) !
Railay
Après avoir barboté un peu dans l’eau on déguste un petit épi de maïs 🌽 car j’ai faim et qu’ici tout est cher 💵, et on recommence la grimpette – plus tranquille cette fois – à l’autre bout de la plage Phra Nang pour essayer de trouver un point de vue. On rentre donc dans une grotte dans laquelle un petit tunnel mène à un joli point de vue sur la plage 🔭. On continue l’exploration en suivant de loin deux touristes accompagnées d’un guide qui s’enfoncent dans les profondeurs de la grotte. Heureusement qu’on a pensé à prendre notre petite lampe dynamo 🔦 – merci Nana ! – , grâce à laquelle on s’enfonce nous aussi dans la noirceur des ténèbres (« attends-moi, j’ai peur du noir » ou Clem la relou). On grimpe encore des échelles et on rejoint le petit groupe en haut d’une falaise qui domine la plage de Railay West. Bon, impossible pour nous d’aller plus loin, la seule issue est la descente en rappel ! On embrasse le paysage encore une fois, on souhaite bonne chance aux deux femmes qui n’ont pas l’air rassuré, et on redescend vers la lumière ☀️. Dernière étape avant de rejoindre Krabi Town🚏 : dégustation d’un mango sticky rice 🍚 (mangue avec riz gluant et lait de coco) sur la plage de Railay West, très belle aussi. Pour le dîner on retourne à notre cantine favorite et on teste cette fois-ci le pancake roti banane chocolat 🍫🍌. Un régal ! Dodo car le lendemain on part pour l’île de Koh Lanta !

Guesthouse 😴
Bamboo Rest House : 3 dodos

Du 4 au 6 février

Come-back à Krabi
On revient à Krabi après notre séjour à Koh Lanta en prenant encore une fois un minivan 🚐. Le trajet n’étant pas des plus agréables à cause de la chaleur 🔥. Arrivé à Krabi, on dépose nos affaires et on retourne encore une fois à notre fameuse cantine pour dîner. Le lendemain matin, on loue un scooter direction Ao Nang et ses belles plages ❤️. On fait un premier stop sur Ao Nang Beach, qui ne nous plaît pas trop car il y a trop de long-tail boats et par conséquent un bruit infernal 🔊. On longe la plage jusqu’à emprunter le monkey trail qui nous emmène à la plage Pai Plong, plus petite et très charmante. On s’y repose un peu. On a envie d’aller nager jusqu’au piton rocheux au milieu de l’eau pour voir s’il y a des beaux poissons mais malheureusement l’océan est agité et on n’y voit absolument rien. On laisse tomber. On reprend le scooter pour aller sur la très très très grande plage Noppharat Thara 🏖. On casse rapidement la croûte et on se gare au début de la plage. On décide de marcher le long car c’est sublime, l’eau est en train de se retirer. On arrive au bout de la baie et comme c’est marée basse, on peut accéder par chance à Sam Naui Beach et aux mini îles Ko Khao Sam Nuai et Ko Liao. C’est vraiment magnifique 🤩, je prends environ 100 photos (Clem la paparazzi des îles). On retente notre chance de voir des poissons 🐠 et on rentre dans l’eau avec le masque à la main. Evidemment on ne voit toujours rien et on ne fait que s’enfoncer dans la vase, de plus en plus épaisse. C’est là que Jojo choisit son moment pour m’annoncer qu’en fait la vase, c’est du caca de poisson. What 🧐 ? Sympa. Bon, à la relecture de l’article, Jojo le fourbe m’annonce qu’en fait il a menti et qu’il m’a roulé dans la farine pendant 1 mois. J’hallucine 😤.

On rentre sur Krabi Town et c’est bientôt l’heure du coucher de soleil alors on se chope une bière Leo 🍺 et on se cherche un spot. On se cale près du War Ship Museum, lieu de rassemblement des jeunes étudiants thaï. Super coucher de soleil.

On retourne pour la dernière fois à notre cantine, qu’on adore décidément beaucoup et on teste le Vulcano Roti 🌋. Sur la photo du menu, on dirait un petit dôme recouvert de chocolat. La serveuse arrive, on se retourne, et là, le choc : mais c’est éNOOOOrme 😲! Le bordel fait 20 cm de haut (really), il est tout gonflé et recouvert de lait concentré saupoudré de sucre au chocolat. Seriously. No kiding. Un truc de fou. Très bon MAIS écœurant à la longue.

C’est sur cette note diabétique qu’on termine notre court séjour à Krabi 👌🏼. Next stop : Koh Pha Ngan.

Krabi
Krabi

Guesthouse 😴
N.7 Guesthouse : 2 dodos

Le 12 février

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *