Lac Tekapo Nouvelle-Zélande

Que faire dans la région Mackenzie ? 3 lacs à voir

Jojo les Roux Roots
Clem les Roux Roots

ARTICLE RÉDIGÉ PAR JOJO  🖋

ARTICLE COMMENTÉ PAR CLEM
EN ITALIQUE ROUX  💬

Retrouvez les infos pratiques à la fin de l’article

Le Mackenzie District se situe sur la sauvage île du sud néo-zélandaise. C’est un endroit à ne pas louper lors de votre visite en Nouvelle-Zélande ! Vous vous demandez que faire dans la région Mackenzie ? Outre le parc national du Mont Cook, paradis des trekkeurs avec ses sommets enneigés, les amoureux de la nature seront conquis par les célèbres lacs des Mackenzie.
👩🏻 « Terre, brûlée, au vent, des landes de pierres, autour des lacs, C’EST POUR LES VIVANTS, UN PEU D’ENFER, LE CONNEMARAAAAAAAAAAAAAAAA 🎼 ! »
🧔🏻 « Oh oh oh STOP, ça suffit la chorale à deux balles, c’est les lacs du Mackenzie ici, capiche ?! »
Reprenons donc. C’est parti pour la découverte des lacs de la région Mackenzie : le lac Tekapo, le lac Pukaki, et le lac Opuha !

Se rendre au parc national du mont cook

Nous roulons en direction du mont Cook, plus haut sommet de Nouvelle-Zélande, après notre sympathique virée à Akaroa dans la péninsule de Banks. Nous avons hâte 😌 (ça fait longtemps qu’on n’a pas vu de montagnes, ça nous manque !). Nous vous invitons d’ailleurs à lire notre article consacré au parc national du Mont Cook si vous prévoyez d’y randonner ou d’y admirer les impressionnants glaciers.

La route pour rejoindre le mont Cook nous fait traverser la région Mackenzie pour notre plus grand bonheur. Le coin est juste époustouflant et nous permet de découvrir trois incroyables lacs. Nous profitons donc du voyage pour explorer les environs tellement les paysages y sont magnifiques et renommés.

Camper au bord du lac Opuha

Après un petit crochet par Christchurch (pour retaper notre van Grotsy 😬), nous prenons la route pour notre prochaine étape : le lac Opuha. Au compteur, 220 km à parcourir, on a de la route 🚐 ! Le panorama évolue au fil des kilomètres, les plaines verdoyantes laissant place aux montagnes, de plus en plus imposantes. Le temps est nuageux ☁️, mais quelques points de vue valent tout de même la peine de s’y arrêter. Nous arrivons en fin d’après-midi au petit lac d’Opuha, moins connu que les célèbres lacs Tekapo et Pukaki, où il est autorisé de camper gratuitement 🙏🏼. Nous sommes quasi tout seuls, impeccable !

Lac Opuha, Nouvelle-Zélande
On n'est pas bien là ?

Il ne fait pas chaud, on sent que nous sommes proches de la zone montagneuse. La nuit risque d’être fraîche ❄️. Nous enfilons bonnets et doudounes pour aller se balader le long de la rive. Le lac n’est pas naturel : il a été crée suite à la construction de travaux d’irrigation, ce qui n’enlève rien à sa beauté 👌🏼. Il est bordé d’une petite chaîne montagneuse qui se reflète dans l’eau, c’est magnifique 😍. De l’autre coté, de nombreux moutons paissent dans les champs (bêêêêê 🤪). Ils sont vraiment partout ! Impossible, cependant, de caresser leur épaisse laine. Dès que nous essayons de nous approcher, ne serait-ce qu’un tout petit peu, les moutons se carapatent et tout le troupeau suit (les moutons). Nous nous contentons donc de contempler leurs postérieurs laineux 🐑.

La nuit commence à tomber, alors on retourne au van pour se réchauffer. On se prépare de quoi manger et on inaugure notre première bouillotte 🔥 (ma nouvelle meilleure pote). Le lac Opuha constitue un endroit idéal pour faire étape, pour y passer la nuit ou même se reposer plusieurs jours au calme.

Lac Opuha, Nouvelle-Zélande
Lac Opuha, Nouvelle-Zélande
Lac Opuha, Nouvelle-Zélande
Lac Opuha, Nouvelle-Zélande
Lac Opuha, Nouvelle-Zélande
Voilà tout ce qu'on arrive à observer des moutons !
Découvrir l'incontournable lac tekapo de la région mackenzie

Le lendemain, nous poursuivons l’exploration de la région Mackenzie, direction le lac Tekapo 🤗. Il n’est qu’à 55 kilomètres du lac Opuha, nous devrions y être rapidement. Sur la route, nous croisons quelques lamas dans un pré. Enfin, ce sont des alpagas, cousins du lama 🤓. Clem, intriguée, veut qu’on fasse demi-tour (c’est pas tous les jours qu’on voit des alpagas !). Les bestiaux sont plutôt curieux, sans être non plus très sociables. Lorsque nous reprenons la route, la brume s’abat soudainement tout autour de nous 😱. Nous ne voyons strictement plus rien, et ne prenons donc pas la peine de nous arrêter aux points de vue donnant sur le lac Tekapo, cela ne sert à rien. Nous sommes un peu dépités… d’autant plus qu’au pied du lac, c’est le même topo 😫. On n’y voit pas à 30 mètres.

Mackenzie, Nouvelle-Zélande
On the road...
Mackenzie, Nouvelle-Zélande
Eh, le lam..alpaca ! Si tu nous craches dessus on te défonce, okay ?
Mackenzie, Nouvelle-Zélande
Encore des moutons ! En même temps, il y a 5,6 moutons par habitant dans le pays, ça en fait du bêêêêêê 🐑

En attendant une éventuelle éclaircie, nous prenons un chocolat chaud gourmand ☕️ (let’s treat ourselves). Incontournable dans un road trip sur l’île sud néo-zélandaise, le lac Tekapo se situe à 700 mètres d’altitude. Sa couleur bleue turquoise et les paysage montagneux qui l’entourent en font sa renommée. Coup de bol, la brume se lève après le déjeuner, et nous pouvons enfin apprécier la beauté des lieux. Eh bien, en effet, ça claque ! Il y a quelques balades à faire dans le coin, notamment une randonnée qui surplombe le lac et nous mène directement à l’observatoire du Mt John 🔭 (ce bon vieux John).

Oui, car j’ai oublié de vous préciser que la région Mackenzie est aussi mondialement connue pour son « international dark sky ✨ ». Euh, de quoi ? En gros, cela signifie que la zone est vierge de toute pollution lumineuse (lampadaire, enseigne, etc.), un ciel de malade, quoi !

Randonner au Mont John Observatory

Après avoir enfilé nos bonnets et nos chaussures de trail, nous commençons la randonnée pédestre appelée « Mt John Summit Circuit Track ». C’est certainement la plus connue et accessible des randonnées, partant de la rive ouest du lac. Vous avez le choix entre un aller-retour jusqu’a l’observatoire ou revenir en faisant une boucle le long de la rive 🤙. Étant donné la météo, nous choisissons de faire l’aller-retour. La sentier s’engouffre entre les troncs d’arbres, nous traversons une ravissante forêt exotique 🌲. Puis, la vue se dégage lorsque nous atteignons les pentes recouvertes de tussack – ou touffes d’herbes (on fait genre on s’y connait). Il faut compter environ une heure pour l’ascension, un bon entraînement pour les guibolles de Clem 😂 (😭).

Une fois arrivés au sommet, la vue à 360° est époustouflante 😲 ! Les couleurs sont magnifiques et les sommets enneigés ajoutent la touche ultime au décor 🏔. Nous en prenons une nouvelle fois plein les yeux. Nous sommes vraiment ravis de pouvoir en profiter, car vu la brume de ce matin, c’était loin d’être gagné ! On passe donc un bon moment là-haut puis on finit – quand même – par redescendre avant la nuit.

Attention ⚠️, session photos : préparez-vous, paysages de rêves et starlettes à gogo 📸 !

Lac Tekapo, Nouvelle-Zélande
Lac Tekapo, Nouvelle-Zélande
Lac Tekapo, Nouvelle-Zélande
Le village au bord du lac Tekapo
Lac Tekapo, Nouvelle-Zélande
Lac Tekapo, Nouvelle-Zélande
Lac Tekapo, Nouvelle-Zélande
Appelez-moi seigneur Jojo 👑
Lac Tekapo, Nouvelle-Zélande
Lac Tekapo, Nouvelle-Zélande
🧔🏻 : "Dégage de là, tu gâches le paysage, vieux cochon"
Lac Tekapo, Nouvelle-Zélande

Près de la rive, vous pouvez vous prélasser dans des piscines d’eau chaude jusqu’à 20 h pour observer les étoiles 🌟. Le ciel s’étant recouvert sur le retour de la randonnée et la pleine lune étant de sortie, bye bye les étoiles pour nous 😔 ! Du coup, pas de hot springs, mais nous profitons du complexe accueillant les sources d’eau chaude pour prendre une petite douche 🚿. Ça cocotte après la marche ! Nous nous installons pour la nuit. Si vous souhaitez camper en tente, en van ou camping-car, renseignez-vous avant sur les zones autorisées. En effet, les bords du lacs sont dorénavant interdits pour le camping. Quant à nous, nous avons réussi à dénicher un petit spot de free camp, à la sauvage… Vrai bijou de la nature, le lac Tekapo est un must-see. Ne faites pas comme nous : pensez à visiter l’église du Bon-Berger, non loin du village !

Admirer le lac pukaki, le plus grand de la région Mackenzie

Le lendemain matin, il neige à gros flocons, c’est dingue ❄️ ! Le paysage a radicalement changé, tout est blanc autour de nous. La voilà enfin, la Nouvelle-Zélande vêtue de son manteau hivernal ! Nous devons prendre la route en direction du lac Pukaki, mais la petite route sur laquelle nous nous trouvons n’est pas déneigée et peu empruntée. Une nouvelle expérience pour Grotsy 👊🏻 ! Nous roulons doucement, tout se déroule sans encombre jusqu’à ce que nous rejoignons la route principale, ouf. Il cesse de neiger alors que nous roulons, mais la brume prend le relais. On ne voit pas grand chose des paysages (once again 😑) et une fois arrivés, on aperçoit à peine le lac… Nous partons donc sans attendre vers le parc national du Mont Cook. Ce n’est qu’après notre escapade là-bas que nous verrons enfin le lac, grâce à un temps plus clément.

Le lac Pukaki s’avère bien plus grand que le lac Tekapo. L’unique route qui permet de rejoindre le Mont Cook longe le lac, nous offrant ainsi de magnifiques points de vue sur le retour 🤩. Les teintes sont superbes, d’un bleu turquoise pétant. La couleur des lacs de la région Mackenzie leur vient de l’eau des glaciers, les rendant si bleus et uniques 💎. Nous décidons de nous arrêter de bonne heure à un camping gratuit en bordure du lac Pukaki, mais malheureusement notre réservoir d’eaux grises est plein (vanlife, toi-même tu sais) ! Pas le choix, il faut vidanger et refaire le plein d’eau claire au lac Tekapo. Nous dormons donc à nouveau au spot de freedom camping de Tekapo où nous grattons du crin de poney néozélandais🐴.

Ceci note la fin de notre aventure dans la région Mackenzie que l’on vous recommande fortement, entre lacs, montagnes enneigées, glaciers et randonnées, foncez ❤️!

Lac Pukaki, Nouvelle-Zélande
Le lac Pukaki au premier passage...
Lac Pukaki, Nouvelle-Zélande
... et au deuxième passage 🙂
Lac Pukaki, Nouvelle-Zélande
Sur la route du Mont Cook
Lac Tekapo, Nouvelle-Zélande
Nos potos les poneys rhabillés pour l'hiver
Lac Tekapo, Nouvelle-Zélande
La photo stylée... Jojo murmurant à l'oreille des chevaux
Lac Tekapo, Nouvelle-Zélande
La réalité.

Les tuyaux des roux

  • Campervan loué chez  Travellers Autobarn 🚐
    Location : 25 AUD/jour sans assurance supplémentaire (on est des fous nous okay ?)
    Km parcourus : 183 km de Christchurch au lac Opuha + 100 km du lac Opuha au sud du lac Pukaki
  • Camping 🏠
    Camping gratuit du lac Opuha (tip top 👌🏼)
    Camping sauvage au lac Tekapo (rive ouest près de la balade Peninsula Walk)
    Camping gratuit du lac Pukaki (nous n’y sommes pas restés car il fallait vider notre réservoir d’eaux grises, à ne pas confondre avec le réservoir à 💩)
  • Casse-dalle 🍴
    Chocolat chaud & thé au lac Tekapo « Reflections Cafe & Restaurant »
  • Période du séjour 📆
    15 au 17 juillet 2019
    ⇾ C’est l’hiver en Nouvelle-Zélande 🥶 (on s’pèle le fion)
  • Si t’es un VRAI roux : ne sois pas un mouton et zappe l’église du Bon Berger que tout le monde prend en photo, trop touristique et en plus elle est moche (comment ça on a oublié qu’il y avait cette église… 🙄?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *