Laos

Un trajet bien arrosé

Clem les Roux Roots
Jojo les Roux Roots

ARTICLE RÉDIGÉ PAR CLEM  🖋

ARTICLE COMMENTÉ PAR JOJO
EN ITALIQUE ROUX  💬

Objectif Thakhek

On vous rassure le trajet ne fut pas arrosé pour nous 🙄.

On vous explique : on rejoint Thakhek notre deuxième destination au Laos depuis les 4000 îles en bus 🚌, comme d’habitude, via un premier bus au top jusqu’à Paksé puis dans un 2ème bus jusqu’à Thakhek. Sauf que dans ce 2ème bus plutôt cra-cra (rien de très surprenant non plus), on se retrouve assis derrière deux bonhommes laotiens 👨, la trentaine environ – dur de savoir avec les asiats 🤷🏻‍♀️.

Au début, on ne se doute de rien, nous pauvres victimes 😔, on lit, on essaye de dormir 💤, on regarde le paysage et puis bien vite, on se rend compte que devant ça parle fort, très fort, TROP fort 🗣. Ça commence à nous pomper doucement l’air, mais bon personne d’autre ne dit rien, on avoue ne pas vraiment oser à leur demander de se taire . Et dire que notre trajet dure 7h…

Bus +bière + laotien = God help us all

Et vas-y que ça gueule 🗯, ça rit aux éclats, chacun une bière à la main 🍺, on en a marre 😠. Puis, on commence aussi à réaliser qu’à chaque arrêt du bus – c’est-à-dire environ 1236 arrêts pour charger/décharger/acheter des trucs/onsaitpastropourquoienfait – et bien on capte qu’ils se réapprovisionnent en binouze (on notera ici une organisation sans faille). Un p’tit billet 💴 et voilà qu’ils se retrouvent un sac en plastique plein de bières fraîches à la main 🍻 (le tout sans descendre du bus 👏🏼).

En outre ils s’empiffrent de divers mets qu’ils avalent goulument telles des brochettes de poulet 🍗 dont ils déposent les restes dans le filet du siège avant. Puis ils s’essuient leurs gros doigts dégueu sur les rideaux du bus 😱, je regarde horrifiée le rideau à côté de moi et fait donc extrêmement attention à ne pas le toucher (du coup le mélange de couleur beige marron ce n’est pas d’origine 🤔 ?). J’essaie aussi d’éviter les mains crasseuses du gars devant moi qui prend un malin plaisir à les mettre derrière sa tête, soit devant la mienne, je vais vomir 🤢 (ne lui donne pas des idées).

Se préparer pour le pire

Ça continue comme ça pendant un moment, évidemment plus le nombre de cadavres de bières augmente 🍺, plus leur attitude devient chiante 😤. On tente un moment de leur demander de parler moins fort, ça marche pendant environ 10 secondes trente (le temps d’attention d’un laotien bourré), puis le spectacle reprend 👎. On est choqués que personne ne dise rien, pas même le conducteur alors que clairement on n’entend qu’eux au milieu des autres passagers qui ne font pas un bruit 📣, et que ça se voit qu’ils sont complètement torchés.

Enfin, le gars devant moi se sent de moins en moins bien, et on devine qu’il n’est pas loin de vomir 🤢. Etant donné que la fenêtre est ouverte je commence un peu à m’inquiéter de tout me prendre en pleine tronche 😨. Nos oreilles sont doucement bercées par ce qu’il semble être des chansons paillardes hurlées à tue-tête, quelle douce mélodie 🎶. Bon, pas la peine de tergiverser 10 mille ans, en effet le gars finit par dégobiller par la fenêtre du bus 🤮 (je t’avais dit de ne pas lui donner des idées 👆🏻), et je me réfugie le plus possible vers Jojo, miracle, rien ne m’atteint 👊🏻. C’est un charmant spectacle, j’en redemande 🤪 !

Le gars semble un peu fatigué et essuie sa bouche pleine de vomit sur son mouchoir en tissu, qui avec le vent, menace grandement de s’envoler vers moi 🤧. Sentant le danger imminent, je profite d’une place qui se libère dans le bus pour m’échapper (euh et moi du coup je reste en zone de guerre c’est ça ?). Et ben j’ai bien fait, le mouchoir atterrit exactement là où j’étais 🙀 ! Une deuxième place se libérant (la place du héros), Jojo me rejoint.

Le peu de trajet qui nous reste se déroule donc de façon un peu plus calme. Disons que nous sommes moins stressés de nous prendre une gerbe de vomissure dans la face ✌🏼.

On se sentait obligés de faire un article sur cette anecdocte des plus plaisantes ❤️. Dans la prochaine publication nous viendrons enfin dans le vif du sujet : le boucle de Thakhek, c’est pour bientôt 😉 !

Publié dans: Laos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *