Trek Annapurna - Népal

9 jours de trek sur le circuit de l’Annapurna – Partie #1

Clem les Roux Roots
Jojo les Roux Roots

ARTICLE RÉDIGÉ PAR CLEM  🖋

ARTICLE COMMENTÉ PAR JOJO
EN ITALIQUE ROUX  💬

Jour 1
DE CHAME à upper pisang

Chame – 2670m
➡️ Upper Pisang – 3300m

15 km
6h (pause déj incluse)

D+ 630m

Le grand départ

Voilà, on y est. Aujourd’hui c’est le départ de nos 9 jours de trek dans l’Himalaya 🏔 et plus particulièrement le massif montagneux de l’Annapurna !

Rien que nous deux ❤️, sans guide ni porteur, avec nos gros sacs à dos vidés au max mais quand même déjà assez bien (trop) rempli 🎒. On est contents, on a hâte de se lancer, de découvrir ces magnifiques paysages et surtout d’atteindre notre objectif : le col de Thorung la pass à 5416 m d’altitude ! C’est le grand défi que s’est donné Jojo pour ce tour du monde, aller à plus de 5000m d’altitude 🤪, c’est parti pour le relever 💪🏼.

On prend un déjeuner costaud avant le départ : pour moi c’est porridge à base de tsampa (farine d’orge) et thé tibétain ☕️ où sont ajoutés entre autres du beurre de yak et du sel (pas vraiment ma tasse de thé au final… 🤣) et lait muesli / café pour Jojo !

Réchauffé et au taquet, on est fin prêts 👊🏻.

Nos premiers pas de trekkeurs

On traverse le village de Chame, le pont, puis nous foulons notre premier sentier de trek ✨. On essaye de trouver notre rythme, s’habituer au poids du sac à dos, et surtout marcher avec les bâtons, pas forcément évident 🤭. D’autant que Jojo, à peine 30 min après le départ, perd son embout de bâton ! Rien de très important.

On est émerveillés par les paysages🤩, déjà fasciné par la beauté de la nature à peine quelques centaines de mètres après le départ. Nous longeons pour l’instant le lit de la rivière 🏞, nous sommes bercés par sa musique. Quelques groupes nous dépassent mais ça reste raisonnable, je m’attendais à voir plus de randonneurs que ça. Rapidement nous avons chaud 🔥 (comprendre « aaaaaaaaaaaaah j’ai chaud »), on se débarrasse de nos couches supérieures, en t-shirt on est bien 👚! On découvre notre premier moulin à prières népalais 🇳🇵: plusieurs cylindres remplis de mantras que les bouddhistes font tourner un à un. Nous nous y essayons également. Une petite pause le temps de grignoter une barre de céréales et nous voilà repartis.

Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal

Le sentier de trek coupe plusieurs fois la piste pour jeeps 🚙, qui continuent à approvisionner les villages à cette altitude, alors on s’efforce de bien suivre le sentier. On se perd à un moment, munis de notre carte et de maps.me (toujours !) on coupe à travers bois 🌲, c’est un peu galère mais on retombe finalement sur la piste principale, ouf ! Nous arrivons au village de Dihkur Pokhari, il est grand temps car j’ai faim 😋 (le ventre sur pattes !). Nous nous posons au restaurant d’une guesthouse et mangeons une soupe à la patate et des patates frites 🥔 (une halte gastronomique légère nous permettant de repartir de plus belle), ça fait du bien, le tout pour 700 roupies (5€ 💶).

Trek Annapurna - Népal
Il y a plein de ponts suspendus tout le long du trek
Trek Annapurna - Népal
Cherchez Clem !
Trek Annapurna - Népal
... Cherchez Jojo !
Le rituel du trekkeur

Le trek se poursuit et nous décidons de passer la nuit à Upper Pisang  🌙 au lieu de Lower Pisang.

Le village est très traditionnel, tout en pierre, constitué essentiellement de lodges pour accueillir les trekkeurs🚶🏻‍♂️. En contre-bas on aperçoit Lower Pisang, la deuxième partie du village situé dans la vallée. Et en face de nous, l’imposant Annapurnas 2 🏔, enneigé, 16ème sommet le plus haut du monde qui culmine à 7,937m 😯. Le cadre est magique, la vue époustouflante 😍.

On pose nos sac-à-dos dans un lodge situé à flan de montagne, avec pour vue notre poto Annapurnas 2 😎. On est pas mal. Mais pas le temps de s’attarder trop longtemps sur le décor car ici la nuit tombe tôt et il nous faut réaliser le rituel du trekkeur : prendre une bonne douche chaude 🚿et laver nos affaires crado 👕🧦 avant qu’il ne fasse nuit et encore plus froid, manger 🍽 et dodo 💤.

1ère étape donc : direction la douche, sous le jet c’est chaud et doux 🚿, mais dès que tu sors ton bras pour attraper ton savon c’est la gelure assurée ❄️ ! Attendez, professeur Jojo souhaite s’exprimer 🤓 : « ici il n’y a pas d’eau chaude au robinet, la douche est un système relié à une bouteille de gaz, bref un chauffe-eau basique », information capitale, merci cher professeur. C’est donc congelés qu’on sort en serviette et qu’on court jusqu’à la chambre pour enfiler toutes nos couches sur le dos 🧤🧣.

2ème étape : laver les fringues qui puent 👃🏼, les coupables identifiés sont culotte & caleçon et t-shirts du jour J, et je peux vous dire que c’est pas pour les sensibles 😫, y’a que les vrais qui peuvent renifler ça. Le décor est plaisant, petite fontaine du village à flanc de montagne avec vue sur les sommets, on valide 👌🏼. L’eau est fraîche, froide, gelée 💦. C’est une véritable épreuve de laver les affaires, je pense que je vais perdre ma main dans l’histoire (surtout que j’ai fait les 3/4 de la lessive), alors qu’à côté de moi une villageoise lave toute sa lessive sans broncher 😳.

Trek Annapurna - Népal
Ouais bof la vue...
Trek Annapurna - Népal
Notre chambre en bois

3ème étape : Jojo déniche un tube de glue car un bout de sa semelle s’est fait la malle pendant la rando, paye tes Speedcross 😈 (#teammerrell), et une opération chirurgicale s’improvise : quelques points de suture à base de coups de colle dans la pompe 👟 et hop la Speedcross est rafistolée… jusqu’à quand 🤭?

Trek Annapurna - Népal

4ème étape : se tartiner d’huile essentielle de gaulthérie (les tutos de Clem 🎶). Mon amie Céline ayant fait ce trek quelques mois avant m’a filé son bon plan, et bien en précaution on applique cette huile essentielle diluée dans notre crème hydratante sur nos muscles pour éviter les courbatures douloureuses au réveil 😉.

Enfin on se dirige dans la salle commune pour prendre un bon dîner 🍴. La famille qui vit là est constituée d’un jeune couple et d’un bébé d’à peine quelques mois ainsi que de la mamie 👪. Le bébé est bercé (plutôt bringuebalé) près du foyer qui chauffe la pièce 🔥. Ils sont très gentils, on s’y sent bien. Il n’y a que nous 2, et eux, ce qui rend l’expérience encore plus intime et profonde, on est en immersion. C’est ravis de notre première journée de trek, et aussi complètement KO qu’on va se glisser habillés jusqu’au cou dans nos lits douillets 😴.

Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal

Jour 2
Journée d’acclimatation #1

Upper Pisang – 3300m
➡️ Point de vue – 4000m
➡️ Upper Pisang – 3300m

6 km
4h30
(pause grignotage incluse)

D+ 700m
D- 700m

LE MAM c'est pas ton pote

Avant de faire ce trek, on s’était renseigné sur le MAM (mal aigu des montagnes) ou mal de l’altitude qui peut survenir à partir d’une certaine altitude et être fatal ☠️ (pas flippant déjà 😱). Ce n’est pas à prendre à la légère et il faut savoir reconnaître les symptômes : mal de tête 🤒, perte d’appétit, nausées 🤢 puis vomissements 🤮 – à ce stade là ça commence à craindre déjà pas mal. Dans ce cas-là il faut être raisonnable et redescendre à une altitude plus basse ↘️, voir si cela se calme ou non et soit repartir soit continuer à redescendre (par contre pour tout ce qui est maux de ventre et flatulences aucun problème, évacuez à volonté 💨). Avec Jojo on était clair sur ce point : le jeu n’en vaut pas la chandelle, si on commence à avoir ce genre de symptômes, on redescend direct. Thorung La Pass, on ne va pas risquer notre vie pour toi 😬 !

Du coup, il y a des mesures à prendre pour éviter de développer le mal de l’altitude, notamment respecter la règle suivante 👉🏼 : à partir de 3000m, ne pas dormir à une altitude de plus de 500m au-dessus de la nuit précédente 🏕. Et prévoir une journée d’acclimatation à chaque 1000m. Et boire beaucoup d’eau 🚰. Etant donné que nous sommes déjà à 3300m nous préférons opter pour une première journée d’acclimatation à cette altitude là. D’autant que cette nuit j’ai eu un peu mal à la tête 😕 (et moi j’ai évacué quelques perles odorantes toute la nuit 👌🏼), et étant complètement parano et morte de trouille par rapport à ce foutu mal d’altitude, on préfère la jouer safe.

Il est aussi bon lors de la journée d’acclimatation de faire du dénivelé positif 📈 puis de redescendre passer la nuit à la même altitude 📉.

Trek Annapurna - Népal
Nos tronches cramées et enjouées
Trek Annapurna - Népal
Porridge népalais pour prendre des forces 😉
Trek Annapurna - Népal
Le village d'Upper Pisang au petit matin
Le Népalais aux 5 dents

Aujourd’hui on se dirige donc vers le camp de base du pic de Pisang, situé à 1000m au-dessus de nous ☝🏼.

On traverse le joli village de Upper Pisang, et on entame tranquillement notre ascension 🚶🏻‍♀️. Assez rapidement on vérifie qu’on se dirige bien dans la bonne direction auprès d’un népalais🇳🇵qui porte une jerricane d’essence (d’après les souvenirs douteux de Jojo) jusqu’au camp de base. On marche pendant une bonne heure avec lui, en s’arrêtant de temps en temps car ça grimpe pas mal 😵 ! Il n’a plus que 5 dents et on ne comprend pas tout tout, mais il est marrant 🤪. Il nous explique qu’il a des yaks dont un bébé yak qui vient de naître, malheureusement la maman est morte (d’après ce qu’on a pu comprendre, faut être indulgent c’est quand même pas évident un népalais qui parle anglais avec 5 dents). On échange aussi quelques mots en allemand 🇩🇪, car Sanam parle un tout petit peu d’allemand, en effet c’est la nationalité la plus représentée parmi les trekkeurs de l’Annapurna 🤓. Pour la petite anecdote, Sanam nous raconte qu’il y a beaucoup de « Issnolépar » ici, c’est littéralement ce qu’on a compris en terme de prononciation. On a essayé de comprendre ce qu’était cet animal étrange qui ressemblerait à un gros chat sans succès 🧐. C’est quelques jours plus tard que notre ami Belge qu’on rencontrera à Yak Kharka nous révélera qu’il s’agit en fait… d’un léopard des neiges 😬 ! Sanam nous disait en fait « Snow Leopard », mais entre son accent et ses 5 dents… on n’avait pas tout compris nous ! En tout cas on n’a pas croisé de léopard des neiges sur ce trek 🤷🏻‍♀️.

Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal

Finalement Sanam prend une pause un peu plus longue et on poursuit notre chemin. On prend de plus en plus de hauteur et on arrive à un panaronama juste incroyable ✨. Il nous offre une vue sur les deux vallées et les différents sommets de la chaîne de l’Annapurna 🏔. On pensait que le camp de base serait là mais il semble être encore plus loin, on continue encore un peu mais c’est très pentu (et il y a un vent à décorner un yak) et on commence à être bien claqué, ne plus avoir tant d’eau que ça 💧, il fait faim et on doit encore tout redescendre. On décide donc de rebrousser chemin, on a eu le droit à un superbe viewpoint et c’est déjà bien 😁.

Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal

En redescendant on recroise Sanam qui discute avec l’un de ses amis, assis face aux montagnes 👋🏻 (c’est peut-être ça la recette du bonheur, prendre son temps).

Le reste de la journée se déroule tranquillement au lodge, entre déjeuner, thé et dîner, et rencontre de Clothilde, une française en mission humanitaire à Besisahar 🇫🇷 ! On papote et on joue tous ensemble à un jeu de carte népalais ♠️♣️, le Dhumbal : Clothilde, un trekkeur allemand et leur guide, le propriétaire du lodge, Jojo et moi.

Trek Annapurna - Népal

Jour 3
De Upper pisang à Braka

Upper Pisang – 3300m
➡️ Braka –  3439m

20 km
8h30 (pause thé & déj incluse)

D+ 370m
D- 231m

Le village de Ghyaru ça se mérite !

Le lendemain on hésite, aujourd’hui est notre plus grosse journée en termes de km 👣. En effet le temps s’annonce nuageux et la pluie menace ☁️, on est face à deux options 🤔 : emprunter le sentier qui grimpe jusqu’au village de Ghyaru à 3670m d’altitude puis continuer sur les hauteurs, réputé pour être très beau, ou bien prendre le chemin en contrebas, plus plat et monotone. En effet à quoi bon se casser les jambes et marcher plus longtemps si on ne profite pas de la vue…  🤭 ? Clotilde et son guide décident de passer par en-bas, nous on tente finalement le sentier sur les hauteurs, on se dit que le temps sera peut-être en notre faveur et puis bon on est venu là pour randonner donc en avant 💪🏼 !

On quitte Upper Pisang et quelques centaines de mètres plus loin un joli point de vue nous permet de jeter un dernier regard sur ce vieux village traditionnel ❤️.

Trek Annapurna - Népal

Nous poursuivons et traversons encore un pont, il faut dire qu’on en traverse des ponts suspendus ici ! Ils sont tous bordés de drapeaux de prières bouddhistes, soufflés par le vent qui disperse alors les prières imprimées dans l’espace transmettant ainsi leur message aux personnes qu’il croise ☮️. Les drapeaux sont constitués d’une suite de petits rectangles colorés : bleu (l’espace), blanc (l’air), rouge (le feu), vert (l’eau), jaune (la terre).

Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal

On entame ensuite la méga montée jusqu’au village de Ghyaru. Ca serpente et ça grimpe raide ! On avance à deux à l’heure car on se prend quand même 370m de dénivelé positif en 1,4 km (ah ben c’est hyper clair Clem, on arrive bien à se représenter la pente là 😑). Désolé pour le vocabulaire mais j’en chie un peu 😩. En tout cas la récompense est au rendez-vous : la vue est superbe depuis le village, et des dizaines de drapeaux de prières flottent au vent. On prend un petit thé revigorant et on se remet en route.

Trek Annapurna - Népal
La montée de la mort
Trek Annapurna - Népal
... la mort
Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal

Bon, à peine partis qu’on s’arrête à nouveau pour une pause photo 📸, il faut dire qu’on a des points de vue sur la vallée tellement incroyable ! On ne résiste pas 🤩.

Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal
Le village de Ghyaru
Du trek au trail, il n'y a qu'un pas... de course

Notre prochain arrêt se fait à Ngawal pour la pause-déjeuner : soupe de nouilles aux œufs 🍜 et curry aux champignons avec riz 🍛, un rééégaaaal 😋.

Le village de Ngawal est situé sur un plateau, la suite de la randonnée se fait donc sur un terrain plutôt plat, ça fait un peu du bien. On marche tranquillement, on prend des photos, des vidéos … et Jojo me dit qu’il faut qu’on se speed un peu car il nous reste beaucoup de km à parcourir et ce serait con que la nuit tombe avant qu’on arrive 🌙 (surtout que de l’autre côté de la vallée il commence à neiger  mais tout va bien ❄️). Oui chef ! Vous vous souvenez  qu’on a choisi l’option « montée, descente = t’en prends plein les jambes 👊🏻» pour arriver au village de Braka pour passer la nuit au lieu de l’option « montée, descente = pour les flemmards 😴» ? Et ben forcément après s’être tapé notre montée plus raide tu meurs, on entame la méga descente à travers les sapiiiins 🌲. On est vraiment bien contents d’avoir nos bâtons de marche car c’est pentu !

On est limite en mode trail pour rattraper notre retard 🏃‍♀️, je me vois mal camper dehors au milieu de la nuit et mourir de froid dans les Annapurnas (faites une rando avec Clem elle saura vous apporter ce sentiment de sérénité dans les moments délicats).

Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal

On traverse le petit village de Julu puis de Munchi et on continue de marcher à un rythme soutenu. Les paysages sont toujours aussi grandioses 😍. Nous longeons la rivière et on arrive enfin à Braka où l’on va passer la nuit, il est 16h30. On a finalement bien fait de choisir cet itinéraire aujourd’hui, les paysages étaient dingues et on a adoré. Le temps n’était en plus pas si mal 👍🏻.

Le lodge où l’on dort est tout en bois et très grand, pour le coup on a l’impression que tous les trekkeurs logent ici ! Comme d’habitude le rituel commence, se doucher, laver les vêtements, les mettre à sécher et aller dîner.

La salle commune est pleine à craquer, heureusement pour nous il reste juste deux places, on va pouvoir manger héhé 🤤.

Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal

Jour 4
de braka à yak kharka

Braka – 3439m
➡️ Yak Kharka – 4050m

11 km
4h45 (pause thé incluse)

Dénivelés
D+ 610m

une nouvelle vallée nous attend

Surprise au réveil, nos sous vêtements ont gelés durant la nuit ❄️ ! Un signe qu’il commence vraiment à faire plus froid… On les accroche donc sur notre sac à dos afin qu’ils sèchent 🎒, ça fera un joli spectacle pour les randonneurs qui nous suivront (imaginez caleçons et culottes sur les sacs 🤣) (oui mais propres quand même) oh le mec s’est double commenté 👏🏼 !

On a hésité à faire une nouvelle journée d’acclimatation ici et à se rendre au Ice Lake afin de faire du dénivelé mais trop c’est trop : en effet il faut se farcir plus de 1000m de dénivelé positif pour l’atteindre et ensuite tout redescendre évidemment 😩. 

Trek Annapurna - Népal

Comme on n’est pas des sportifs aguerris (parle pour toi) et que la fatigue se fait déjà sentir après 3 jours, on préfère garder nos forces pour le col de Thorung et conserver le plaisir et l’envie.

Du coup journée plus tranquille aujourd’hui, beaucoup moins de km à parcourir qu’hier et moins de dénivelé.

On rejoint rapidement Manang, « gros village » où l’on craque et on s’achète des genre de gros pains au chocolat dans une boulangerie 🥐 ! Etrangement je ne le dévore pas tout de suite (oui j’ai gardé tout ça au peril de ma vie, poursuivi par une Clem affamée) et me le réserve pour après héhé. On croise aussi un adorable chiot des montagnes 🐕, tellement fluffy (terme inconnu dans la langue de Molière) et mignon, je veux l’adopter mais son propriétaire ne sera pas d’accord je crois 🙄.

Trek Annapurna - Népal
Le village de Manang
Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal
Le chiot tout fluffy 😍
Trek Annapurna - Népal
Bye bye la vallée principale 👋🏻

C’est à Manang que la piste pour jeep se termine, à partir de là les villages sont ravitaillés uniquement à dos de poneys 🐴 !

C’est d’ailleurs aussi à partir de Manang que la randonnée quitte la vallée principale et la rivière Marsyangdi qu’on longeait depuis le début du trek et bifurque vers le col de Thorung. On longe à présent Jharsang Kohla, l’un des deux affluents de Marsyangdi.

Trek Annapurna - Népal
BONJOUR LES YAKS !

Le temps est magnifique, un ciel bleu limpide et un soleil éclatant ☀️. Un petit arrêt s’impose à Gunsang sur un rooftop avec vue imprenable sur la vallée pour déguster un thé chaud 🍵 (car on se les pèle quand même) et notre genre de pain au chocolat. Un délice, mon cerveau est en ébullition, j’aurais dû en acheter 5 🤤. Dans ces moments-là on apprécie en général le silence devant les majestueuses montagnes mais on n’y a malheureusement pas eu droit. Un groupe de touristes israéliens a décidé de faire profiter tout le monde de leur musique 🎶, en mettant le son presque à fond et en dansant debout sur la table. Génial, on n’est pas en boîte là les gars merde 😤 (ça c’est envoyé).

Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal
Combien y a-t-il de yaks ?
Trek Annapurna - Népal
Un gros yak !

Bref, on repart après cet interlude musical en direction de Yak Karka. Sur la route on croise des chevaux chargés comme des mulets (ou alors ce sont des mulets 🤔?) qui amènent des provisions pour les villages en altitude. Et on croise aussi… nos premiers yaks ! Il y en a des marrons, des noirs, des bicolores, tout plein tout plein. Je prends garde de ne pas trop m’en approcher car après m’être fait chargé par un buffalo au Myanmar non merci 😨 (la fille traumatisée 😂) !

Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal
FROMAGE DE YAK à YAK KHARKA

Nous voilà arrivés à Yak Karka, il est tôt : 13h10 🕐 ! On va pouvoir se reposer, mais d’abord le déjeuner s’impose (ben voyons la bouffe avant tout). Pendant qu’on mange, une femme ne se sent pas bien, et finie par être évacuée en hélico, ça promet 🚁 (bonjour vous êtes arrivé à 4000m d’altitude, les choses sérieuses commencent) !

L’après-midi se déroule pépère, on joue aux cartes et c’est tout. Ah et il y a eu l’accident aussi. Pour une fois on a eu l’honneur d’avoir nos propres toilettes dans la chambre 🚽, sauf que bon ici la chasse d’eau c’est le seau d’eau. Et ben je peux vous dire que 2 géants seaux d’eau n’ont pas suffit, le gars de l’hôtel a dû intervenir, honte extrême et éternelle 😳. Après cette petite mésaventure, on dîne : spaghetti bolo 🍝 pour Jojo et burger potato et fromage de yak 🥪 pour moi. Explosion de saveurs, c’est la fête dans ma tête : tellement booooon 🤪 (le gars de l’hôtel va encore devoir faire des heures sup).

Je commence à avoir mal à la tête et ça m’inquiète, je repense à la femme en hélico, et je prends un doliprane. Je me souviens que la veille, un népalais nous conseillait de boire vraiment beaucoup 💧, car pour l’instant il est vrai qu’on tourne à 1,5 litres par personne par jour. Ce qui est loin d’être assez, selon les recommandations 🤓 il vaut mieux boire minimum 4 litres d’eau par jour par personne afin de s’oxygéner et prévenir le mal de l’altitude (de s’oxygéner ?? 😂). On décide donc de s’y mettre dès demain et on adopte la technique d’autres trekkeurs croisés au lodge : 1 litre d’eau dès le réveil, 1 litre d’eau avant de se coucher, 1 litre d’eau pendant la randonnée et le dernier litre se divise entre les thés bus le matin, le midi, l’après-midi, le soir…

Je sais pas vous, mais pour ceux qui me connaissent, je pense que cette histoire va se terminer en pipi toutes les 5 minutes 🤫(ça sera pas très différent de d’habitude) !

Trek Annapurna - Népal
Yak Kharka

Jour 5
Journée d’acclimatation #2

Yak Kharka – 4050m
Vers Chulu base camp – 4378m
➡️ Yak Kharka – 4050m

5 km
3h (1000 pauses pipi incluses)

Dénivelés
D+ 328m
D- 328m

Ça sent bon le frometon de yak !

Au réveil le lendemain matin, on se force à ingurgiter notre litre d’eau respectif 💧- gardé bien au chaud sous le duvet toute la nuit : oui sinon c’est congélation immédiate de l’œsophage assurée ❄️.

Pour notre 2ème jour d’acclimatation on prévoit de se diriger vers le base camp (4900m) de Chulu West 🏔, sommet à 6419m. On rejoint d’abord le village de Ledar à 4200m après s’être arrêté en chemin pour acheter un morceau d’une meule de fromage de yak 🧀 !

On le déguste avec un thé chaud à Ledar. Ça fait un bien fou de manger du fromage…  🤤 ça nous manque  ❤️ ! Revigorés, on tente de trouver le sentier indiqué sur notre carte. On demande aux locaux mais on ne comprend pas vraiment leurs indications 🙉. On trouve un semblant de chemin qu’on suit, mais on se rend bien vite compte qu’il ne mène nul part, ou alors on a perdu le vrai sentier. Je me suis déjà d’ailleurs arrêtée 5 fois pour aller aux toilettes 🚽 vu la quantité d’eau absorbée – Jojo aussi pour ma défense ☝🏼 (imaginez ! déjà qu’au quotidien les pauses pipi c’est pas simple, là elle boit des litrons de flotte !). On profite un peu du paysage et du troupeau de yak qui paissent au loin – oui oui c’est bien comme ça qu’on conjugue le verbe paître, c’est absolument laid on est d’accord 😬 (#payetonbescherelle).

Trek Annapurna - Népal
Le fromage de yak...
Trek Annapurna - Népal
... c'est bon
Des Belges et des français

On décide de laisser tomber notre ascension jusqu’au base camp. Actuellement à 4378m de dénivelé pour être exacte, on rebrousse chemin vers Yak Karka et on croise un troupeau de blue goats 🐐 (ou blue sheeps), cela ressemble en fait à des chamoix (merci les chawan 😆).

Trek Annapurna - Népal
Les Blue Goats

Petite journée encore mais cela nous permet de faire 328m de dénivelé positif et de dormir à la même altitude que la nuit précédente 🌙, bonne chose pour s’habituer à l’altitude 👍🏻.

Au déjeuner je reprends la même chose que la vieille, mon sandwhich au yak trop bon 🥪 ! Sauf que désillusion, le chef du déjeuner ne doit pas être le même que celui du dîner car il est beaucoup moins ragoutant… Le pain de mie est gelé, le fromage pas du tout fondu, bref, je suis déçue 😠 (oui Clémence a un quotidien des plus difficiles) !

Repus et frustrés (pour moi), on fait la rencontre de nos futurs compagnons de route : Jules, un gueux français 🇫🇷, et les 3 belges Ségolène, Félix et Martin 🇧🇪. On s’entend bien et on se marre bien, on passe l’aprem avec eux 😊.

Demain, départ pour le camp de base de Thorung Phedi puis à l’attaque du col dans le prochain article… !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *