Trek Annapurna - Népal

9 jours de trek sur le circuit de l’Annapurna – #Partie2

Clem les Roux Roots
Jojo les Roux Roots

ARTICLE RÉDIGÉ PAR CLEM  🖋

ARTICLE COMMENTÉ PAR JOJO
EN ITALIQUE ROUX  💬

Jour 6
De YAK KHARKA à thorung phedi

Yak Kharka – 4050m
➡️ Thorung Phedi – 4525m

7 km
3h30

D+ 475m

Direction le base Camp de Thorung Phedi !

Déjà notre 6ème jour de trek ! On se rapproche de plus en plus du col de Thorung La Pass 🤩. Excitation et stress : j’ai peur de clamser avant.

On avait prévu aujourd’hui de rallier directement le high camp de Thorung pour avoir moins de dénivelé à faire lors du passage du col 🤓, sauf que le guide de Clothilde nous avait expliqué plus tôt que dormir à cette altitude (4925m) risque de favoriser l’apparition du mal de l’altitude 😱, c’est pourquoi il est préférable de dormir au base camp et de tout faire d’un coup pour passer le col. On se dit qu’on va décéder si on fait autant de dénivelé 📈 en une seule journée mais j’ai tellement peur de ce foutu mal d’altitude qu’on ne veut prendre aucun risque ✋. C’est décidé, ce soir on dort au base camp, 4525m d’altitude c’est déjà pas mal hein.

On part tous ensemble, français 🇫🇷 et belges 🇧🇪, direction le base camp de Thorung 💪🏼 ! Bon, au bout d’environ 50m je sens bien qu’on ne va pas faire beaucoup de route ensemble car je me fais déjà distancée, et Jojo aussi vu qu’il reste avec moi 😈 (imaginez les cris qu’elle pousserait si je la laissais seule…). Forcément ça monte, doucement mais ça monte, et moi en côte je souffle comme un buffle 🐃. Tant pis on les rejoindra au prochain stop.

Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal
Les petits points c'est nos potos ! Oui on est un peu loin...
La fatigue se fait sentir

On retrouve notre petit groupe à un premier arrêt où on les rejoint pour prendre un thé dans un teashop au milieu de nulle part 🍵. On papote on papote 💬 et on se remet en marche. Evidemment l’écart se creuse à nouveau rapidement, décidément aujourd’hui ce n’est pas ma journée, je suis complètement crevée 😪, j’ai l’impression que mon sac à dos pèse une tonne (non je ne lui ai pas fait de blague en lui rajoutant des cailloux dedans) et je peine vraiment à avancer.

Deuxième pause thé et retrouvailles dans un deuxième teashop au milieu de nulle part. Pas de thé pour moi, je ne me sens pas au top. Du coup on repart avant nos potos car j’ai envie d’arriver et je sais qu’en plus ils vont nous rattraper avant la fin 😑. On reprend la route, je n’ai envie que d’une seule chose : qu’on arrive bientôt 😫. Jojo me propose plusieurs fois de prendre mon sac-à-dos mais je ne veux pas le charger encore plus, il est calé sur mon dos il y restera. Le sentier continue de grimper et on passe par des passages où il y a des risques d’éboulis ⚠️, pas très rassurant, il faut bien faire attention où l’on met les pieds car on peut vite glisser avec ces gros cailloux.

Jules et les belges nous rattrapent sur la fin et on arrive enfin presque tous en même temps au base camp Thorung Phedi, doux jésus (expression catho bonjour) c’est pas trop tôt. Je pose mon sac et je sens que j’ai vraiment mal à la tête 🤒, il est aussi plus dur de respirer ici. Je prends un Ibuprofène, je bois💧 et je me pose un peu dans la chambre avec Jojo.

Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal
Petits chevaux à gogo

On se retrouve ensuite ensemble pour aller manger dans la salle commune🍴. Je me sens un peu mieux (l’appel de la bouffe), par contre c’est Félix qui lui se sent vraiment mal. Il n’a pas faim et on dirait qu’il a la gueule de bois, on espère pour lui que ça va passer 🙏🏼.

L’ambiance dans la salle commune est chaleureuse, tout le monde y reste à se réchauffer avec un lait chaud ou un thé car dehors ça caille sévère. Il neige ❄️. On se demande si on va pouvoir passer le col demain 🤔. Jules et Jojo sont chauds mais moi j’hésite à rester une journée de plus ici, premièrement car s’il y a trop de neige ce serait beaucoup plus difficile et qu’en plus on n’a pas de chaussures imperméables 👟 (j’ai pas envie de perdre mes orteils merci) ; deuxièmement car vu le mal de tête que j’avais tout à l’heure, je préfère encore m’acclimater au maximum 🤞 !

On passe l’aprem à jouer… aux petits chevaux (la partie la plus looonnngggue de l’univers) avec Jules et Jojo 🐴 ! Je gagne, évidemment (mouahahaaa 😈).

Félix ne va pas mieux du tout, il a déjà pris plusieurs médocs contre le mal d’altitude mais rien y fait, Ségolène et Martin nous disent qu’il a aussi vomi 🤮… j’avoue que dans cet état-là je pense que je serai redescendue direct. D’autant que cet aprem il y a encore une personne qui s’est faite évacuée en hélico 🚁, c’est flippant.

ON Y VA OU PAS ?

La neige tombe toujours, on peaufine notre plan pour demain : réveil à 3h30 du matin ⏰ (oui oui vous avez bien lu), check du niveau de neige ❄️, concertation avec Jules et prise de décision : on y va ou pas ?

Pourquoi mettre un réveil si tôt ? On n’est pas encore totalement timbrés au point de kiffer randonner la nuit en pleine montagne 🤪, c’est juste qu’il est important de passer le col en début de matinée afin d’éviter un vent trop puissant qui nous gèlerait sur place 💨 (comme on a pu lire dans les articles sur différents blogs 💻) et aussi pour ne pas arriver trop tard à Muktinath où l’on passera la nuit après le passage du col.

Dîner et pas de douche pour nous ce soir car il fait waaaay too cold. On se couche tôt 😴.

Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal

Jour 7
JOURNée d’acclimatation #3

Thorung Phedi – 4525m
➡️Thorung High Camp -4925m
➡️ Thorung Phedi – 4525m

2.6 km
1h30

D+ 400m
D- 400m

... Y VA PAS !

Après une pause pipi au milieu de la nuit 🚾, je me rends compte qu’il neige toujours, ça sent pas bon, personnellement je préférerais rester là demain et partir le jour suivant, ma foi 🤷🏻‍♀️. Le réveil sonne ⏰, quelle horreur de s’arracher au duvet chaud, c’est pourquoi c’est Jojo qui s’y colle mouhaha 😈 (comme d’hab). Quelques minutes plus tard, il revient me voir : il ne neige plus mais il y encore de la neige par terre, Jules est chaud, que fait-on 🤯 ? Je ne suis pas chaude du tout, il fait nuit noire et même avec nos frontales on risque de glisser, de se faire, mal, d’avoir les pieds trempés, et de ne pas trouver le chemin par la suite s’il y a trop de neige au sol. Autant attendre, on n’a pas le feu au cul 🔥. Et puis il fait tellement bon dans mon duvet …

Allez c’est décidé on se rendort 💤 (le meilleur moment 😌).

Ascension jusqu'au High Camp

Réveil pénard donc, pas de stress. On se prend un bon petit-déj et on dit à Jules qu’on compte monter au high camp dans la matinée histoire de s’acclimater et tant qu’à faire de voir le chemin de jour ☀️. Jules qui n’était pas tenté finit par partir avec nous 😊. Jojo prend son sac-à-dos et moi rien du tout, ça fait du bien (qui se coltine tout le bordel, c’est bibi !). Je me sens d’ailleurs beaucoup mieux. On monte lentement, en prenant notre temps et en discutant avec Jules, on en apprend plus sur lui. Une balade au top, ponctuée par les tentatives de Jules de gravir la pente raide en courant 🤨 (tout à fait d’accord, il est fou) ou de faire des poiriers ou encore des galipettes 🤪. En tout cas on rigole bien, merci le gueux 👍🏻

Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal

On atteint le high camp après 1h de montée, la vue est splendide ! On est déjà plus haut que le Mont Blanc, à 4925m d’altitude… dingue 😲 ! On se dit qu’il va falloir remonter à nouveau tout ça demain dans la nuit, avec mon sac-à-dos cette fois, moins cool.

On redescend – bizarrement ça va beaucoup plus vite que la montée… (sans déconner) – et c’est l’heure de manger de la bonne victuaille 🤤. On retrouver les belges, et Félix qui a passé une nuit horrible se sent aujourd’hui en pleine forme, ouf tant mieux 👊🏻 !

Encore une fois, on joue aux petits chevaux tout l’aprem autour d’un (plusieurs) thés, puis au lit tôt car demain c’est sûr on part vraiment : la neige a fondu c’est parfait pour nous, demain on part à l’assaut du col 💪🏼 !

Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal
High Camp de Thorung
Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal

Jour 8
DE THORUNG PHEDI à muktinath en passant par thorung la pass

Thorung Phedi – 4525
➡️ Thorung La Pass – 5416m
➡️ Muktinath – 3760m

16 km
10h30 (pauses thés incluses)

D+ 891m
D- 1656m

Randonner sous les étoiles, à la frontale

C’est le jour J, le jour où on va passer le col de Thorung La Pass à plus de 5000 m d’altitude 🤩😱 !

Réveil une nouvelles fois aux aurores mais cette fois-ci pas de tergiversations, on y va !

On se lève donc à 3h30, on s’habille et on prépare notre sac puis on prend un petit déjeuner à 4h et on est fin prêts à partir à 5h du matin 🌙. On a nos frontales sur la tête 🔦, sauf pour Jules (on vous a déjà dit qu’il était fou ?), du coup on le cale entre nous deux pour qu’il y voit quand même quelque chose. On est bien équipé : sous-pull technique, polaire, doudoune, coupe-vent, bonnet, tour de cou buff, gros gants, legging et pantalon, go 👊🏻 (la totale quoi) !

Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal

Jojo, cet amour ❤️, m’a pris une partie de mes affaires dans son sac-à-dos, notamment mon énorme duvet, ce qui m’aide pas mal. On grimpe dans la nuit, dans le silence, c’est dingue (le ciel est magique ✨). On monte plus rapidement qu’hier, 10 minutes de moins ⏱! Au fur et à mesure de l’ascension le jour se lève doucement. A notre arrivée au high camp il est 5h50, et on a clairement plus besoin des frontales, c’est l’aube.

Trek Annapurna - Népal
Le jour se lève doucement
Trek Annapurna - Népal
Les couleurs de l'aube
Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal

Les trekkeurs se retrouvent dans le restaurant du high camp où l’on se prend chacun un thé ☕️. On y retrouve un groupe qui nous a suivi depuis le base camp et aussi les autres randonneurs ayant dormi au high camp. Tous se préparent pour passer le col, nous y compris.

Objectif Thorung La pass

À 6h30 on attaque le sentier qui nous mènera au col de Thorung La Pass. À cette altitude tout est enneigé ❄️, heureusement la neige est tassée donc nos pieds restent au sec.

À peine repartis, je m’arrête afin de prendre une photo du paysage 📸, j’enlève un gant que je coince sous mon bras 🧤 (vous la sentez venir la connerie ?) et… mon gant se fait emporter par le vent 😱 ! Quelle andouille, me voilà en train d’essayer d’appeler Jojo qui n’entend pas à cause du vent, j’essaye de le rattraper avec un bâton de marche dans chaque main mais j’ai littéralement la main nue qui gèle donc je prends mes bâtons dans une seule main et je range l’autre dans ma poche, sauf que voilà, ça glisse et je suis à deux doigts de dévaler le précipice enneigé… pas futé 😖 ! Jojo me donne son gros gant (trop de gentillesse mmh bizarre ) et enfile à la place un gant en polaire, beaucoup moins chaud (autant vous dire que j’ai galéré après). Et ben n’empêche que je ne regrette pas ma photo ni ma vidéo, qu’est ce que c’est beau 😍 !

Trek Annapurna - Népal
La fameuse photo où mon gant s'est fait la malle, le saligaud !

Le temps est magnifique ☀️, on a bien fait d’attendre aujourd’hui pour partir à la conquête du col. Petite pause près d’un teashop fermé, Jules a les pieds qui gèlent il essaye de faire circuler le sang à nouveau 😕. On repart et ça commence à vraiment grimper (et aussi à être haut, plus de 5000 mètres !). On avance lentement, très lentement, trèèèès lentement. J’ai l’impression de faire du surplace limite, il est de plus en plus dur de respirer, on sent que l’oxygène manque, surtout avec l’effort qu’on fournit. Au bout d’un moment, je craque 😵. J’ai l’impression qu’on n’atteindra jamais ce foutu col, et je me demande ce que je fous là. Pas vraiment malin, car c’est pas en pleurant que j’arriverai à mieux respirer pas vrai 💩 ? Jojo vient me réconforter ❤️ puis on se remet en route (Super Jojo toujours présent !).

Trek Annapurna - Népal
Fucking Thorung

On ne fera qu’une pause photo avant le col sur cette portion 📷, car il fait trop froid pour sortir ses mains et aussi pour l’appareil photo. C’est d’ailleurs au col de Thorung que la rayure/poussière s’est installée derrière notre capteur ; comment c’est possible ? Aucune idée 🤷🏻‍♀️.

Je suis devant (je ne me souviens pas comment ça se fait), et au loin je vois le col  !

Enfin, on y arrive ça y est !

J’immortalise en vidéo le moment, on est tellement content, on l’a fait, on est à 5416m 🤩 ! L’objectif du trek est accompli, yeeeeah, fucking Thorung 🤘 !

Ca valait le coup il faut le dire, même si c’était dur depuis le High camp, les paysages étaient incroyablement beaux ❤️.

Après l’effort, le réconfort : un chocolat chaud et un thé accompagné de notre panier repas 😋 (même s’il n’est que 9h30). Il fait bon, il n’y a pas de vent, le soleil brille de mille feux ✨. On déguste notre lunch devant le spectacle majestueux des montagnes. Et puis bien sûr on prend la mythique photo devant le panneau de Thorung la Pass, il faut bien une preuve qu’on y était 🤪 !

Trek Annapurna - Népal
L'arrivée de Jojo au col de Thorung !
Trek Annapurna - Népal
On l'a fait, yeaaaaah
Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal
La descente sans fin vers Muktinath

Après 1000m de dénivelé positif 📈, on se remet en route pour 1600m de dénivelé négatif 📉. En effet le vent commence à se lever et il commence à cailler, il est temps d’y aller. Le col de Thorung La Pass disparaît derrière nous tandis qu’on dévale le sentier. Encore une fois, on est content d’avoir nos bâtons de rando ! Parce que ça glisse avec la neige, et hop je tombe par terre…(ahahaha la naze) un autre passage fut aussi un peu délicat et on a cru un moment qu’on allait terminer dans le fossé 😰.

Finalement la neige disparaît elle aussi et on retrouve un peu plus bas nos amis belges qui sont partis après nous du base camp.

Trek Annapurna - Népal
Les Beeeelges
Trek Annapurna - Népal
À peine le col passé, le paysage change du tout au tout

On se remet en route, ça ne fait que descendre, nos genoux prennent chers 😣. Finalement c’est presque aussi dur que la montée. Le paysage change complètement : à l’approche de Muktinath on a l’impression de débarquer sur Tatouine, hallucinant 😮.

Enfin, nous voilà arrivés à Muktinath. On est complètement rincé. On se choisit un hôtel et on se prend une bonne douche chaude 🚿 avant de retrouver Jules pour manger 🍽 (une vraie douche chaude ! illimitée !).

C’est à ce moment-là que j’apprends la plus belle des nouvelles ✨ : ma meilleure amie a accouché d’un petit garçon, Ezra ❤️, qui a déjà 8 mois à l’heure où j’écris. Je craque encore, tellement d’émotions dans cette journée !

Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal
Encore une photo devant un panneau, décidément
Trek Annapurna - Népal
Muktinath, planète Tatouine

Jour 9
DE MUKTINATH à JOMSON

Muktinath – 3760m
➡️ Jomson – 2720m

15,5 km
6h (pause déj & pick-up inclus)

 

D+ 48m
D- 1088m

Départ de la planète Tatouine

C’est aujourd’hui le dernier jour de notre trek, déjà ! Même si l’événement du trek est derrière nous, on ne sera pas en reste avec les paysages qui nous attendent 😊.

Départ à 9h de l’auberge où nos chemins avec Jules se séparent. Lui décide de rentrer en bus, en jeep, en avion ou à pied il ne sait pas encore ! Merci à toi Jules pour ces moments forts passés à plus de 4500 mètres, on s’en souviendra longtemps 🤙 !

On croise beaucoup de monde sur notre route en quittant le village, normal il s’agit visiblement d’une procession hindouiste à pied et à dos de poney 🐎. Les gens nous dévisagent, on va à contre-courant. On note d’ailleurs que depuis notre arrivée à Chame et durant le trek, les visages des Népalais étaient typés plutôt mongoles, or ici à Muktinath, ce sont les traits indiens qui prédominent.

La première étape du parcours consiste à rejoindre le village de Lubra, pour cela il nous faut grimper à nouveau (moi qui croyait qu’on en avait fini avec les satanées montées 😩!) puis redescendre de l’autre côté du flanc (oui c’était un peu trop simple de prendre le sentier classique). On avance donc à travers le paysage tatouinesque (oui oui) en soufflant comme des cochons 🐽. Ça commence bien ! Sur le chemin, on assiste à un combat de yaks, ça rigole pas dis donc. Bref, à peine 20 minutes après le départ on ne trouve pas notre chemin. On repère un autre couple de randonneurs plus loin qui eux aussi se demandent où aller 🤔. Ils choisissent de descendre et nous, et bien on opte pour le chemin qui continue de grimper (#suicidaires). On atteint un joli plateau à 3808m où l’on se fait doubler par une armée de VTT de montagne 🚴‍♂️, ils sont courageux !

Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal
La montagne c'est rigolo
Trek Annapurna - Népal
En pleine séance de photos artistiques...
Le village de Lubra niché au pied de la falaise

Un dernier regard sur Tatouine (la vallée de Muktinath) et on dévale la pente en direction de Lubra 🏃‍♀️. 4h après notre départ ce matin, nous arrivons au petit village de Lubra, niché au fond de la vallée près de la rivière, faisant face à une imposante falaise. Le décor est absolument magnifique 😍, et le village charmant et pittoresque. Je tombe in love de ce village trop mimi ❤️. On se pose dans un petit restaurant en extérieur où l’on déguste un dal baht pour Jojo et des pâtes pour moi 🍝. Ca fait un bien fou ! On serait bien rester là toute l’après-midi et au vu des péripéties qui nous attendent on aurait peut-être dû 🤭…

Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal
Trek Annapurna - Népal

Il est déjà 14h et on a encore pas mal de chemin à parcourir avant d’arriver à Jomson, on se décide enfin à partir. On descend jusqu’à la rivière et on commencer à chercher le chemin balisé 🧐. On demande à une villageoise puis à un couple de randonneurs. Mais on galère vraiment à la trouver. On coupe à travers les cultures du village en terrasse, on se prend des branches et des ronces dans la tronche 🌿, on passe à côté d’une carcasse de bouc mort (pléonasme), puis 20 minutes après avoir décollé du resto (et seulement 100m plus loin) nous sommes enfin sur le bon chemin qui longe le flan de montagne, la rivière en contre-bas ⛰.

Mauvais choix de chemin

Et ben finalement je peux vous dire qu’on aurait mieux fait de longer la rivière pénard 😤 ! Ça ne fait littéralement que monter, descendre, monter, descendre, monter, descendre, raaaaaaah ras le bol ! Le temps commence à se gâter ☁️, l’aprem avance trop vite et nous pas assez, et le chemin est étroit et casse-gueule. Il y a beaucoup d’éboulis au-dessus et dessous de nous, c’est pas très rassurant 😕. Je m’arrête pour prendre des photos 📸 et je me fais engueuler par Jojo 🗯, sur ce coup-là il n’a pas tort : il serait plutôt intelligent d’arriver avant la nuit, et le temps devient vraiment menaçant, il faut se magner. Et il commence à pleuvoir quelques gouttes 💧. On décide de perdre quelques précieuses minutes pour mettre nos housses de sac à dos et k-way 🌂. Mais on a bien fait car il pleut de plus en plus et on se met à flipper en conséquence : rocaille, chemin étroit, falaise, éboulis + grosse pluie, ce n’est pas le meilleur de combos, sauf pour un film catastrophe 🙄.

On cavale, on cavale et là on l’entend, le tonnerre ⛈ ! Merde il ne manquait plus que ça. Pour vous aider à visualiser 👀, nous sommes dans une vallée perpendiculaire à la vallée principale qu’il nous faut rejoindre. Notre objectif pour se sentir soulagé est d’arriver au croisement le plus vite possible puis de descendre le long de la rivière, au moins on risquera pas de se prendre un caillou dans la tête 🤪. Car la vallée principale est très très très très large et le lit de la rivière très étroit. On aperçoit d’ailleurs au loin quelques bus et jeeps qui y roulent pour rejoindre Jomson 🚌.

Avant le drame... bon évidemment on n'a pas pris de photo pendant l'épisode chaotique !
Avant le drame... bon évidemment on n'a pas pris de photo pendant l'épisode chaotique !
APOCALYPSE EN HIMALAYA

Le tonnerre gronde au loin 🌩, j’ai peur que les éclairs arrivent car à part 3 pauvres sapins c’est nous les cibles 🌲. Et c’est là que le chemin disparaît 😱. Il y a dû avoir un éboulis car on aperçoit le chemin un peu plus bas qui descend vers la rivière mais impossible de continuer par là, il faudrait dévaler les cailloux…

On part à la recherche d’un autre accès, et il se met à grêler, je crève de froid, ça fait mal la grêle et je flippe 😭. Je me concentre pour ne pas tomber car à ce moment-là on n’est plus sur un sentier mais sur le flan d’éboulis. Jojo croit trouver un passage et nous fait faire un « saut », j’en ai marre j’ai peur 😰. On voit quelques marcheurs en contre-bas, on crie pour qu’ils nous aident à trouver un chemin mais ils ne répondent pas. Sympas les mecs 🖕🏻.

Jojo décide de tenter le coup par un endroit : je le regarde descendre mais ça devient vraiment du n’importe quoi 🤨. Il doit éviter des cailloux qui dévalent au dessus de lui, et doit éviter de glisser pour finir au bout du précipice. Je lui dis de remonter, que c’est trop dangereux 🔥 et que tant pis on refait le chemin inverse pour revenir à Lubra vite avant qu’il ne fasse nuit 🌙. Jojo ne veut pas refaire le chemin en sens inverse avec la pluie qu’il y a eu, trop risqué. On décide donc de revenir sur nos pas pour rejoindre le sentier et voir s’il est vraiment impraticable. Ça devient de l’escalade 🧗‍♀️ puisqu’il faut refranchir le « saut » qu’on avait fait en descendant. Et là, j’arrive pas. J’arrive plus, j’ai plus de forces, je pleure, j’ai l’impression que je vais crever là. Jojo essaye de me tirer par le sac mais je manque de manque prendre un rocher dans la face 😱. Finalement, j’arrive par miracle à me hisser (bon grâce à Jojo) en haut.

Jojo aperçoit alors un pick-up au loin, et il pète un câble 💬 : « Attends moi là, j’en ai marre je descend arrêter la le pick-up! »« Euh quoooi ? ». Le voilà qui prend le sentier impraticable, qui cavale sur les éboulis et puis bon ben je me dis que de toute façon faudra que je descende, alors je le suis mais plus lentement hein faut pas déconner 😏. Je le vois qui arrête le pick-up, et finalement j’arrive près de la rivière et on saute dans le pick-up 🚙 !

Trek Annapurna - Népal
Rassurés d'être dans le pick-up, pfiou
Une fin de trek en pick-up

On est tellement contents d’être dans ce pick-up à ce moment-là… 😪 ! On n’a pas de photos malheureusement puisqu’on était un peu occupés à autre chose 🙄, mais l’ambiance était particulière et inquiétante. Il faut se représenter une vallée immense, très très large, avec un ciel noir menaçant 🌩, la pluie 🌧, le froid ❄️, le vent 🌬,  le fait qu’il n’y ait personne sur le sentier et de très rares bus ou jeep parcourent au loin la vallée.

On finit donc le trajet de notre trek à l’arrière du pick-up, heureux d’être en vie même si la route en pick-up est rock n’roll, on espère ne pas crever dans le pick-up quand même 🙏🏼. On se dit qu’on a vraiment déconner là (désolé papa maman 😘). Le pick-up nous lâche à l’entrée de Jomson, on décide de se prendre un hôtel « grand luxe » 🏨, en gros un hôtel et pas une auberge. Sauf qu’à cause de la tempête il n’y a plus d’électricité dans tout le village, évidemment. On passera donc la soirée à la bougie🕯revigorés par une douche chaude  🚿 (bénédiction) et un bon lait chaud avec Kit Kat et Bounty🥛(bénédiction extrême 🤤).

Une fin de trek haute en couleurs en somme 🌈 ! En résumé, ce trek fut incroyable pour nous deux, c’est l’aventure qui nous a le plus marqué de notre voyage en Asie 😍. Des moments intenses, des paysages hors du commun et majestueux, un repoussage de limite (oui oui) et des rencontres humaines. On reviendra au Népal pour un prochain trek, c’est sûr 🙌 !

Dans le prochain article 🖋, on vous parlera de Pokhara et de notre safari à Chitwan 🦏, mais avant ça, vous découvrirez que rejoindre Pokhara depuis Jomson (et oui les aventures ne sont pas terminées), ne fut pas, mais alors pas du tout, de tout repos … suspense 😉 !

À la bougie...
Trek Annapurna - Népal
et à la frontale 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *