Trek Kalaw Lac Inle, Myanmar

De Kalaw au Lac Inle : 3 jours de trek

Clem les Roux Roots
Jojo les Roux Roots

ARTICLE RÉDIGÉ PAR CLEM  🖋

ARTICLE COMMENTÉ PAR JOJO
EN ITALIQUE ROUX  💬

Note de Clem : L’article qui suit est… long. Bon courage pour la lecture 🤓. 

LE VILLAGE DE KALAW

Tonton sam on compte sur toi !

Départ sur les chapeaux de roues depuis Mandalay : la réceptionniste vient nous prévenir en plein petit-déj que le minivan nous attend, maintenant ⏰ ! Merci de nous avoir dit que le pick-up était une demi-heure avant l’heure annoncée 😠… On avale nos toasts, on fait nos sacs aussi vite qu’on peut et hop on saute dans le minivan.

Après un trajet bien sinueux (route de montagne oblige 🤮), on arrive au village de Kalaw où l’on part directement se renseigner sur les agences de trek, après avoir déposé nos bagages à la guesthouse. En effet au Myanmar le trek du village de Kalaw jusqu’au Lac Inle est assez réputé. Il peut se faire en deux jours ou en trois jours, et nous souhaitions opter pour l’option de 3 jours afin de traverser plusieurs villages et de bien profiter des paysages (Into the wild 2 📹). La première agence (qui doit être sponsorisée Tripadvisor car le logo est partout !) nous paraît pas trop mal mais on n’a pu discuter avec le boss seulement par téléphone 📞 et ce dernier ne nous a pas donné trop de détails sur l’itinéraire ni le déroulement. On va ensuite voir l’agence la plus connue, Uncle Sam 👴. L’un des employés nous fait une jolie présentation et niveau tarif on ne peut pas vraiment faire mieux 🤑. On décide qu’on fera le trek avec Tonton Sam dans un groupe de 4 si possible et on nous dit de revenir le lendemain en fin d’aprem pour confirmation. Parfait c’est noté ✅.

Gambling or not gambling

C’est l’heure de manger (le moment préféré de Clem), alors nous allons dîner à Emerald restaurant, un petit resto où il n’y a que des locaux. On y fait la rencontre d’un birman et de son oncle 🤝 : le neveu nous raconte qu’il fête ses 40 ans demain 🎂 et que pour l’occasion son patron  a organisé un teambuilding à la mer 🏖 (il bosse dans un centre de soin des éléphants 🐘). Il nous annonce que ce sera la première fois de sa vie qu’il verra la mer 😮, il est tout excité. Cela nous touche car on a tendance à oublier que beaucoup d’entre eux n’ont jamais vu la mer, n’ont jamais nagé ni vu de la neige etc. Il est hyper positif, il a toujours le sourire et met ses pouces en l’air comme un enfant 👍🏻, il nous demande aussi des conseils sur ce qu’on doit emmener à la mer car il ne sait pas… Il nous raconte aussi qu’avant il adorait les paris sportifs pour le foot ⚽️ et qu’il était le meilleur du village. Mais aujourd’hui il a arrêté car selon lui ce n’est pas une bonne chose de prendre de l’argent aux gens via les paris ☝🏼, alors maintenant c’est fini pour lui le gambling – au cas où vous ne saviez pas gambling c’est le fait de parier, on est au courant il nous l’a répété au moins 30 fois 🤪… (avouez que vous comprenez mieux le titre du paragraphe maintenant 😏). L’oncle ne parle pas beaucoup, il passe son temps à fumer le cigare birman 🚬 mais on sent qu’il a l’air sympathique aussi.

Après cette petite soirée on va se coucher à notre guesthouse (où l’on sent l’air frais des montagnes s’infiltrer, humm ça sent le trek 👃🏼).

Kalaw, Myanmar
le trio de choc

Le lendemain on a choisi de se reposer et de ne pas entamer tout de suite le trek de 3 jours, on veut être tout frais tout pimpant 💪🏼. Alors on visite Kalaw. On a de la chance car c’est le jour du grand marché ! Il y a du monde partout et on se fraye un chemin parmi les étalages à même le sol de légumes 🥒, poissons 🐟, viande en tout genre 🥩, épices 🌶, bétel, marchandises, thanaka etc. C’est très coloré (c’est très contrasté comme dirait Clem) !

Kalaw, Myanmar
Kalaw, Myanmar
Kalaw, Myanmar

Puis nous nous dirigeons vers un parc un peu excentré du centre-ville 🌳, on y fait un tour et on explore aussi un temple. On voit à Kalaw de bien grandes maisons pour les birmans nantis, et d’ailleurs elles sont bien protégées par murs et barbelés. Retour à Uncle Sam afin de confirmer notre groupe 📝. Pas de bol pour nous, le 4ème membre de notre groupe nous pose un lapin 🐰 ! Alors on décide de faire le trek à 3 quitte à payer un peu plus cher, au moins ce sera plus intime (45$ par personne tout compris 💰). Notre compère pour ce trek sera donc Vincent, un français avec qui on sympathise directement le soir même en retournant à l’Emerald restaurant pour boire quelques bières Myanmar (pour se la coller oui, à 0,80€ la pression 🍺…). Le trek s’annonce bien !

On rentre à l’hôtel pour faire un bon dodo car 3 jours de marche nous attendent !

Kalaw, Myanmar

trek kalaw – lac inle : jour 1 

6 h
20 km
1ère rencontre avec un buffalo

Juste avant le départ Tonton Sam en personne 👴 vient nous accueillir et nous souhaiter un bon trek, ça c’est de la com’ bien soignée 👌🏼.

Notre guide s’appelle Jordan, il a la vingtaine environ et il fait parti du peuple des Pa-O. Au Myanmar 🇲🇲 il y a différentes ethnies dont les Pa-O. On a eu un super contact avec lui tout au long du trek, il est adorable et surtout un très bon guide🕵️‍♂️. Il nous a fourni tout plein d’explications sur le peuple Pa-O, la vie au Myanmar, la nature.

La première journée on fait plus ample connaissance avec Vincent et Jordan tout en marchant à travers la forêt et les plantations entre autres d’ail et de salade jusqu’à ce qu’on croise à la sortie d’un sentier un buffle 🐃 (ou buffalo 🇬🇧). Notre premier buffalo du tour du monde 🤩 ! Je m’approche pour le photographier 📸(#jesuisunetouriste) et Jordan me met en garde ⛔ : les buffles ne sont pas habitués aux étrangers, ils perçoivent la différence d’odeur, de couleur de peau et d’aspect vestimentaire ce qui peut les effrayer et donc les pousser à charger. Ça me calme direct, je recule et abandonne même l’idée de faire la photo 😰 (dégonflée). Je ne savais pas encore que j’allais tomber amoureuse des buffalos ❤ (y a peut-être moins encombrant comme animal de compagnie). On continue la marche jusqu’à un superbe point de vue sur les montagnes où l’on déjeune : un repas de roi 👑 !

Trek Kalaw Lac Inle, Myanmar

On poursuit la rando bien repus et on traverse un premier village où l’on rencontre deux paysans qui parlent un dialecte différent du birman 💬, propre à leur ethnie. Jordan échange quelques mots avec eux mais personnellement j’ai beaucoup de mal à entendre les différences 👂🏼. Dans ce village les habitants font sécher des grains de café sur le sol ☕️.

On papote en poursuivant la marche le long des rails de train 🛤 et l’on rencontre un autre groupe de trekkeurs dont un couple de français qui nous partage leurs aventures vécues au Népal 🇳🇵. On en profite pour se renseigner en vue de notre trek prévu dans les Annapurnas juste après le Myanmar (pas bête babette 🤪).

Trek Kalaw Lac Inle, Myanmar
1ère nuit chez l'habitant

Nous passons de vallées en vallées et de buffles en buffles 🐃 jusqu’à arriver au village dans lequel on va passer la nuit, Taung Hla. Ce soir, comme les 2 prochains soirs, on dort chez l’habitant 💤 !

C’est Opportun (on imagine que ça s’écrit comme ça) qui nous accueille 🤝, pas très loquace le vieux monsieur car on n’aura pas entendu le son de sa voix mais qu’importe, il nous accueille et c’est ça qui compte 👍🏻. On dépose nos affaires dans une grande pièce où trois fins matelas sont disposés au sol. La salle est spacieuse et les « lits 🛏 » ont l’air confortables. Direction maintenant la « salle de bains » avant qu’il ne fasse nuit : un genre de puits et un seau. De toute façon on se doutait qu’on n’allait pas franchement se doucher 🚿 pendant le trek et pas question de se mettre à poil ou même en sous-vêtements car Opportun est juste à côté, génance 🤭. Du coup on se lave le visage, les bras et les pieds (c’est pas de trop pour Jojo 🤢) et hop on enfile nos vêtements de nuits 🌙.

Il fait faim (oui oui c’est toujours le moment préféré de Clem 😂) et on se demande si l’on va dîner avec la famille ou non 🤔, finalement on nous sert le repas dans notre grande pièce/chambre. On se doute que ce ne sera que nous, ce qui est aussi bien et on passe une super soirée avec Vincent. Le dîner est colossal, il y a à manger pour 5 ! Tout est délicieux mais je cale vite (genre…🤥), et comme on ne sait pas trop si cela est impoli de laisser des restes, on se « force » à tout finir (quelle punition !). C’est sûr on va bien dormir !

Trek Kalaw Lac Inle, Myanmar
Trek Kalaw Lac Inle, Myanmar
Trek Kalaw Lac Inle, Myanmar

trek kalaw – lac inle : jour 2

7 h
25 km
Un jour, les buffalos domineront le monde

Grosse journée 😪, enfin en termes de km car nous avons essentiellement marché sur du plat. Une longue route plate dans une grande vallée, beaucoup moins intéressant que la veille et que les vallées traversées en début de journée. Mais cela reste agréable bien sûr et de toute façon on papote on papote, on est au top (#jecrisenversjesuisunepoete 🖋). Je commence quand même à avoir mal à un pied, je pense avoir une ampoule 💡, d’autant que nous n’avons pas très bien dormi pour diverses raisons : le « matelas » est très très très fin, les chiens ont fait la foire toute la nuit 🐕, j’avais l’impression qu’une meute entière se réunissait en concert 🎤, les p**** de coqs ont gueulé de 3h à 5h du mat’ 🐓. En tout cas, on a eu le droit à un petit-déj réparateur qui nous a bien calé, on a été encore une fois gâté 😍.

À un moment pendant la journée, au détour d’un virage, Jordan le guide me montre une famille de buffalo juste à côté. Papa, maman et bébé buffalo 🐃. À peine ai-je tourné la tête que Papa (ou Maman) buffalo commence à faire mine de charger 😱 ! Je saute me réfugier derrière Jordan (oui je le pousse littéralement face au buffle 🤫), j’ai eu trop peur (Clem a aussi oublié de dire qu’elle a crié comme un goret 🐖) ! À partir de ce jour, je me méfie totalement des buffalos même si je les adore ❤️.

Pour la pause-déjeuner, c’est moins bucolique qu’hier : au bord de la route dans un resto banal. Je me prends un coca et une guêpe vient se poser dessus 🐝. Je veux la chasser mais Jojo et Vincent me disent de la laisser et qu’elle va s’en aller. Elle tombe direct dans le trou, bien joué les gars 👏🏼 (à votre service m’dame 😎) !

L’après-midi on commence un peu à ronchonner car notre groupe rejoint un autre groupe d’une dizaine de personnes ayant 2 guides dont 1 guide stagiaire qui est un pote de Jordan. Du coup il l’accapare pour lui et en plus on se retrouve à marcher à la queue leu leu alors qu’on a quand même payé pour être 3 😠. On veut garder notre intimité !

D’ailleurs les membres de l’autre groupe nous expliquent que leur guide ne leur parle quasiment pas et leur fait faire des pauses tout le temps (hé Clem, pour les pauses tu peux peut-être aller avec l’autre groupe 🤣). On a eu de la chance de tomber sur Jordan ! Raison de plus pour nous le laisser, c’est notre guide ho 😤 !

Sur le chemin nous faisons un arrêt baignade à une rivière 💦, une famille est en train de s’y laver. On avoue avoir la flemme de se baigner habillé ou de se mettre en maillot 🙊 donc on reste à terre. Vincent saute de bon cœur dans l’eau ! Peut-être qu’on aurait du y aller après tout, ma foi 🤷🏻‍♀️… 

Trek Kalaw Lac Inle, Myanmar
Trek Kalaw Lac Inle, Myanmar
Cérémonie de noviciat à Pa-Tu

On rejoint le village Pa-Tu en fin d’après-midi pour notre 2ème et dernière nuit chez l’habitant 🌙. Jordan nous explique qu’a lieu actuellement une cérémonie pour les enfants qui deviennent moines ou nonnes le temps d’une semaine : c’est la cérémonie de noviciat  ✨. C’est un peu comme une sorte de service militaire. Tous les enfants birmans à partir de 7 ans 🧒(parfois à partir de 4 ou 5 ans) doivent passer au minimum 7 jours dans le monastère, ou plus s’ils le désirent. Aujourd’hui c’est le 3ème jour de cérémonie (3 jours en tout), tous les villageois des bourgs environnants se réunissent dans ce village afin de célébrer ceci (Wikipedia bonjour). Cependant la grosse teuf c’était surtout hier, aujourd’hui il y a beaucoup moins de monde mais cela nous permet malgré tout d’avoir un aperçu de la fête que ça a dû être  🎊.

À notre arrivée, une cinquantaine de birmans dansent autour du monastère dans lequel sont les enfants en formation moine 📜, Jordan nous invite à les suivre en file indienne et nous incite à danser 🕺🏻. Alors on regarde comment font les birmans, pas très compliqué il suffit en fait de bouger surtout les mains et les bras au rythme de la musique traditionnelle 🎶. On a l’impression d’être un peu ridicule mais ça ne dure pas longtemps ouf 😅.

Trek Kalaw Lac Inle, Myanmar
C'est la fête au village !

On s’installe ensuite chez l’habitant, la famille est adorable et leurs bébés jumeaux 👶👶 s’amusent à nous ramener des canettes de bières fraîches 🍺 qu’ils vont chercher dans le congélo (bien joué minots !). Merci mais ça ira 😂. La chambre est grande et on a même une petite terrasse, sympa. On décide d’aller vite fait se doucher dans la salle de bain à l’extérieur : entendez par-là quatre bouts de tôle et un seau, hop c’est parti 🛀🏼 ! Pendant ce temps Vincent prend un cours de cuisine particulier en proposant d’aider la dame à préparer notre dîner 🔪. Oui car encore une fois on a eu un dîner digne d’un vrai festin de rois ! Ils préparent tout ça rien que pour nous, c’est dingue, on les remercie mais cette fois-ci on ne parvient pas à tout finir.

Après le repas, on s’aperçoit que Jordan est en train de jouer de la guitare 🎸. On décide de le rejoindre et on passe un moment à l’extérieur à 5 : Jojo, Vincent, Jordan et son pote Mimi qui est le guide stagiaire de l’autre groupe et moi. Jordan joue quelques morceaux mais s’empresse de passer la guitare à Vincent, qui est un musicien, alors ni d’une ni deux Vincent est ravi et nous joue un joli répertoire 🎵 ! L’ambiance est top, et Jordan nous fait tester l’alcool de riz birman (celui-ci ne vaut apparemment pas celui de son village à lui) et nous offre des chips. On est bien 👌🏼 !

Puis Jordan nous explique qu’il va y avoir une grosse party ce soir🎉  (toujours par rapport à la cérémonie de noviciat), le before est d’ailleurs juste à côté de la maison alors on s’y rend. En fait il n’y a qu’une dizaine de personnes qui dansent donc on les observe mais on ne sait pas trop quoi faire 🤭. Un birman et Jordan nous montrent à un moment une vidéo un peu folle. On ne se souvient plus de tout exactement mais en gros chaque année plein de villageois se rassemblent (sûrement pour fêter quelque chose) et font un concours de lance-roquettes 😱 ! Oui oui j’ai bien dit lance-roquettes… C’est à qui tirera le plus haut ! La vidéo en témoigne, une énorme roquette lancée dans le ciel…incroyable on n’en croit pas nos oreilles 😲 ! Du coup Jordan nous explique qu’ils doivent bien faire attention et se renseigner pour veiller à ce qu’un avion ne passe pas à ce moment (ah ben ça va les gars, tout est safe dans ce cas)… tu m’étonnes 🙄 !

On hallucine.

Finalement la fête se termine à cet endroit et continue plus loin, Jordan et son pote s’y rendent mais nous on préfère se coucher 😴, on doit encore se lever tôt demain, faut pas déconner !

Trek Kalaw Lac Inle, Myanmar

trek kalaw – lac inle : jour 3

4 h
14 km
Le peuple Pa-O

Notre nuit s’est bien passée, on a dormi comme des bébés. Faut dire qu’on avait deux « matelas » cette fois-ci 😌.

Cette dernière journée se déroule tranquillement. Le matin commence par un essayage de la coiffe traditionnelle Pa-O dans une petite boutique le long de la route. Je revêts l’écharpe colorée sur la tête 🧣: la dame me la noue, c’est une technique très particulière. Je ne ressemble absolument à rien (mais non mais non 😈). Pourtant je trouve ça très joli sur les femmes Pa-O mais sur moi c’est abominable. Jojo quant à lui se fait installer sa serviette éponge Pa-O Superstar (c’est pas moi qui le dit c’est écrit sur la serviette 😎 !).

Trek Kalaw Lac Inle, Myanmar

Instant culture n°1 💡:
La croyance chez les Pa-O est que leur Mère est le dragon 🐲, d’où la coiffe féminine qui fait penser à une tête de dragon, et leur Père est le sorcier 🧙🏻‍♂️. Pour les vêtements, les femmes portent une robe noire pour tenir chaud car les températures peuvent être très froides. Bon, personnellement en ce moment je crève de chaud 🔥. Ces messieurs ont droit à une tenue grave stylée : chemise blanche (ou noire mais je crois que c’est moins pur, on n’a pas tout saisi) pour les hommes avec un petit dragon brodé sur le cœur ❤️ + un pantalon bleu foncé trop cool + un sac en bandoulière avec le drapeau Pa-O dessus🚩 (Wikipedia franchement si j’étais toi je ferais gaffe, Clem file un mauvais coton 😬).

Trek Kalaw Lac Inle, Myanmar
Trek Kalaw Lac Inle, Myanmar
Bye bye Jordan

Nous poursuivons notre chemin après cet interlude vestimentaire 👕👗. On paye notre ticket d’entrée pour le Lac Inle 💵 et on se retrouve à nouveau sur une grande route, du coup au bout d’un moment Jordan nous fait monter dans un camion afin d’aller plus vite sur cette portion plutôt inintéressante 🚛. Il y a d’autres groupes avec nous dans le camion. Comme notre guide est un malin 🐰, il nous fait descendre en dernier, plus loin que le précédent groupe. On se retrouve donc à nouveau tous les 4 dans un petit sentier de terre rouge 😊. C’est super beau.

Trek Kalaw Lac Inle, Myanmar
Trek Kalaw Lac Inle, Myanmar

On arrive ensuite à un village près d’une rivière, on sent que le lac Inle se rapproche 🤩 ! C’est d’ailleurs notre pause déj. On se régale encore une fois puis Jordan nous indique un bateau dans lequel monter  🛶. On grimpe dedans et alors que le bateau s’apprête à partir, Jordan nous dit qu’il s’arrête là et que le bateau nous emmènera jusqu’au lac ! Wait, whaaat ? Mais on n’a pas eu le temps de dire au revoir 😭 ! Il nous l’a faite à l’envers le coquin, nous qui prévoyons de continuer à tchatcher, il nous a bien eu 🤥. On a quand même eu le temps d’échanger nos comptes facebook. On a vraiment passé un super trek grâce à Jordan, et on lui parle encore de temps en temps sur le net 😁.

Trek Kalaw Lac Inle, Myanmar
Lac Inle, nous voilà !

Bref, direction le lac Inle à bord de notre embarcation 🛶 ! On passe dans de petits canaux où il y a des jardins flottants, c’est très joli. Le bateau fait deux arrêts et l’on visite une fabrique de bijoux en argent – où j’achète une jolie bague 💍 tranquillement négociée à 10$ au lieu de 40$ (Clem experte en négoc’) et un atelier de tissage avec notamment une femme-girafe qui utilise le métier à tisser.

Instant culture n°2 💡:
Les femmes-girafes font partie de la minorité ethnique des Pa Daung. Les femmes de cette ethnie sont surnommées ainsi en raison des colliers qu’elles portent faisant ainsi penser aux longs cous des girafe 🦒. Il y a plusieurs hypothèses quant au port de ces colliers : protection contre les morsures de tigres 🐯/ rendre les femmes moins attrayantes aux yeux des autres tribus pour éviter le mariage en dehors de l’ethnie ou la prise en esclavage / pour ressembler au dragon 🐉. Des colliers portés par les femmes-girafes sont en exposition et on peut les soupeser. Ben ce qu’on peut vous dire c’est que c’est pas tout léger… ! Il y a différentes tailles et différents poids selon l’âge, cela commence à 5 ans et à chaque âge clé des spirales sont ajoutées au collier. Il y a la possibilité au Myanmar de visiter des villages de l’ethnie Pa Daung mais c’est apparemment devenu une attraction touristique, les femmes étant mises en avant comme dans des zoos… cela ne nous a pas tenté 😒 (bon wiki, soit tu t’associes avec Clem soit elle va finir par prendre ta place ☝🏼).

La balade en bateau se poursuit et nous arrivons enfin au lac, il est grand ! La traversée est agréable malgré le bruit du moteur 💥 (une horreur comme partout en Asie), et on peut admirer les pêcheurs qui prennent la pause pour les touristes : ils ont une technique particulière pour pêcher en tenant en équilibre leur filet 🎣.

Instant culture n°3 💡:
Les pêcheurs que l’on voit sur le lac Inle sont en fait des « faux » pêcheurs 🤔. Ce sont réellement des pêcheurs mais ils ne pêchent plus sur le lac, ou alors en dehors de la saison touristique. En effet ces « pêcheurs » prennent la pose uniquement pour les touristes 📸, en échange de quelques kyats. Ils ont un poisson mort 🐟 pour faire genre ils viennent de le pêcher, eh oui car visiblement cela devient de plus en plus difficile de pêcher dans ce lac de plus en plus pollué en raison du développement du tourisme qui explose littéralement. À titre d’exemple il y a eu une croissance de 54% du tourisme à Yangon entre 2011 et 2012, dingue 😯 (c’est bon Wiki, Clem est en train de monter une société, elle bosse sur le site et va monter en parallèle une agence de tourisme « Clem Inle’s Trek, a journey for life »).

On débarque du bateau, ça y est notre trek est véritablement terminé ! On avait déjà booké notre hôtel au lac Inle, plus précisément à Nyaung Shwe, et Vincent décide de se joindre à nous 🤗. Nous nous installons donc enfin dans une chambre, et nous nous douchons 🚿, le bonheur ! J’avoue que je suis complètement claquée par le trek, c’était top mais on en a quand même avalé des kilomètres 👟 !

On dîne et hop dodo.

NYAUNG SHWE, LAC INLE

Nous savons qu’il est possible de faire un tour en bateau sur le lac Inle et de s’arrêter dans différents villages et différents ateliers d’artisanats. Toutefois on se dit qu’on a déjà vu une bonne partie du lac hier en rentrant du trek (voir la partie juste au-dessus ⬆️), et on a déjà visité deux ateliers. De plus on sait qu’à chaque fois on nous pousse à acheter 💰 et même s’il suffit de refuser c’est fatiguant. Il y a aussi l’option de faire du vélo autour du lac 🚲 mais il y a pas mal à pédaler et là on veut juste se reposer, faire les grosses larves 🐛. On décide alors de ne rester qu’une journée au lac Inle, alors que souvent les gens restent trois jours. Et ben pas nous, toc 🤭.

On chill, on déjeune avec Vincent et c’est déjà l’heure de lui dire au revoir car il continue son aventure au Myanmar 😢. On a passé de super bons moments, c’était top, et bravo pour le dive master 👏🏼 !

L’après-midi, on retrouve Marcia et Louise à leur hôtel car elles ont terminé le trek quelques jours avant nous 🗓 et sont restées plus longtemps au Lac Inle, du coup on papote une bonne demi-heure et on échange nos expériences sur ces 3 jours de marche. Ça fait plaisir de les revoir ☺️, elles ont aussi adoré leur trek. On se dit bye bye une nouvelle fois puis on prépare nos affaires à l’hôtel, on dîne et direction le bus de nuit pour Mwalamyine.

Et là surprise, devinez qui on retrouve ? …Je vous le donne en mille, Marcia et Louise 🤪 ! Et oui on a le même bus mais on ne va pas au même endroit. Le bus de nuit… une fois n’est pas coutume le bus est juste incroyable 🤩. On se croirait dans un bus de luxe avec des sièges king size, tout est propre, il y a mêmes des stores au fenêtres (et non pas des rideaux crasseux). On dort plutôt pas mal jusqu’à ce que… la suite dans le prochaine article sur Mwalamyine 😉 !

Lac Inle, Myanmar

Note de Jojo :
Paix à tous les lecteurs s’étant endormis le nez sur le clavier à la lecture de l’article 🙏🏼  (ne mentez pas on peut lire AZERTY sur votre front) en raison du nombre incalculable d’instants culture proposés par Clem 🤓.

Guesthouses 😴 :
Parami Hotel à Kalaw :
2 dodos
Chez l’habitant pendant le trek : 2 dodos
Joy Hotel au Lac Inle : 1 dodo

2 réflexions sur “De Kalaw au Lac Inle : 3 jours de trek

    • Clémence Langlois dit :

      Etant donné que le trek des Annapurnas au Népal nous attendait ensuite, il fallait se mettre direct dans l’ambiance haha ! Ça nous paraît déjà loin mais tellement proche à la fois, quel beau souvenir <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *